Les enjeux de la mobilité électrique - IZI by EDF
À la découverte de la mobilité électrique
Mobilité électrique

À la découverte de la mobilité électrique

Lecture en 4 min

Publié le 17 Janvier 2023

La transition énergétique est devenue l’enjeu majeur des décennies à venir, pour parvenir à réduire nos émissions de gaz à effet de serre, et limiter notre impact environnemental. La mobilité électrique est l’une des solutions principales, puisqu’elle concerne près de 38 millions de voitures particulières en France. Mais à quoi cela correspond-il vraiment  ? Quels sont les enjeux de la mobilité électrique ? Comment peut-on parvenir à la développer et quelles sont les solutions ? Voici quelques pistes pour réduire nos émissions de CO2 sur la route.

Pourquoi la mobilité électrique est-elle essentielle ?

L’impact carbone des transports en France

Le secteur des transports est l’un des plus émetteurs de gaz à effet de serre (GES). En 2019, il était responsable de 31% des émissions de GES. Un chiffre colossal qui peut être détaillé :

  • 97% des émissions de GES sont du CO2, provenant de la combustion de carburants
  • 94% des émissions de CO2 sont dues aux transports routiers
  • 54% de ces émissions sont produites par les véhicules particuliers, 24% par les poids lourds (ainsi que les bus) et 20% par les véhicules légers

Pour mettre en lumière ces chiffres, le transport aérien intérieur et extérieur à la France, représente “seulement” 4,4% des émissions françaises de gaz à effet de serre.

Source : CITEPA, rapport Secten 2020

Bien que les émissions de GES des véhicules particuliers n’augmentent pas depuis 20 ans (+1% depuis 1990), la courbe ne semble pas non plus prête à descendre, si l’on ne passe pas à un mode de transport plus responsable.

Les différents types de véhicules propres

On trouve aujourd’hui 3 principaux types de véhicules propres sur le marché, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients en termes de coûts, de performances et de durabilité. La plus connue est bien sûr la voiture électrique, alimentée par une batterie rechargeable et ne produisant aucun gaz d’échappement. Elle est très économique sur le long terme, mais nécessite une infrastructure de recharge souvent coûteuse à l’achat.

Vous pouvez ensuite opter pour une voiture hybride rechargeable, alimentée à la fois par un moteur à essence et par une batterie rechargeable. On utilise généralement le moteur à essence pour rouler sur de longues distances et la batterie pour des trajets courts et urbains. L’hybride rechargeable produit moins de gaz d’échappement que les véhicules thermiques, mais nécessite toujours de l’essence pour fonctionner.

On trouve enfin les véhicules à hydrogène, qui fonctionnent grâce à une pile à combustible à hydrogène. Ils ne produisent pas de gaz d’échappement et sont très peu gourmands en termes de consommation de carburant. Cependant, ils sont coûteux à l’achat et on trouve encore peu de stations de ravitaillement en hydrogène.

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

Pourquoi opter pour une mobilité urbaine électrique ?

Ce n’est plus un secret pour personne, l’électricité émet moins de gaz à effet de serre que les carburants fossiles. Réduire l’utilisation de véhicules thermiques, c’est donc fortement limiter les émissions de GES. C’est pourquoi dans le cadre de la transition écologique, la fin de la vente des véhicules thermiques a été fixée à 2035. On compte aussi de plus en plus de ZFE (Zones à faibles émissions) dans les villes, où seuls certains véhicules peu polluants peuvent circuler. 

Contrairement à d’autres pays, la France à l’avantage de produire une électricité à plus de 90% décarbonée. C’est pourquoi les véhicules électriques sont une véritable opportunité pour réduire drastiquement les émissions de CO2. 

Quel avenir pour les véhicules électriques ?

Nous l’avons vu, la voiture électrique est un excellent moyen de réduire les émissions de CO2, et de plus en plus de Français optent désormais pour ce mode de transport plus responsable. Selon l’AVERE, la France compte plus de 1 060 000 voitures électriques et hybrides rechargeables au 31 octobre 2022, dont 316 000 ont été mises en circulation rien que sur l’année 2022.

Le développement de l’électrique s’accompagne d’un développement du nombre de points de recharge en France. On en compte aujourd’hui plus de 77 300, déployés sur toute la France. Cela représente environ une borne de recharge pour 14,7 véhicules. Le nombre de voitures électriques étant en constante augmentation, il est nécessaire que le déploiement des structures de recharge suive, aussi bien dans les villes que sur autoroute. C’est pourquoi l’État ainsi que les collectivités accélèrent sur ce point, afin de pouvoir approvisionner les conducteurs et de ne pas se laisser dépasser par l’augmentation rapide des ventes de voitures électriques. Toujours selon l’AVERE, il est nécessaire d’installer jusqu’à 215 000 points de recharge publics d’ici 2025.

C’est pourquoi ce développement des structures publiques doit être accompagné par le déploiement de bornes de recharge à domicile, en maison individuelle ainsi qu’en copropriété.

mobilité électrique recharge voiture

Les avantages de rouler en voiture électrique

Véhicules écologiques  : un avantage économique

La mobilité électrique, c’est tout d’abord un moyen de réduire considérablement ses dépenses. Si le prix des véhicules propres est souvent plus cher que celui des véhicules thermiques, de nombreuses aides à l’achat sont aujourd’hui disponibles pour réduire les coûts. On trouve notamment le bonus écologique, permettant de bénéficier d’une aide à l’achat pouvant aller jusqu’à 7 000 €, d’un crédit d’impôt ou encore la prime à la conversion. L’installation d’une borne de recharge à domicile est elle aussi soumise à des aides du Gouvernement, ainsi que d’aides à l’achat des collectivités territoriales.

Le prix de l’électricité est lui aussi plus bas que le prix du diesel ou de l’essence à la pompe. En moyenne pour 100 km, la voiture électrique consomme entre 1,5 et 4 €, contre 6 à 10 € pour une voiture thermique. Par ailleurs, les véhicules électriques sont généralement moins chers à entretenir. 

Un avantage écologique

Et bien sûr le second avantage de passer à l’électrique, est de réduire son impact sur l’environnement. Bien que polluantes lors de leur processus de fabrication, les voitures électriques émettent deux à trois fois moins de CO2 qu’une voiture thermique sur tout leur cycle de vie (source : ADEME). Elles émettent aussi moins de particules fines.

Un avantage de confort

Conduire un véhicule électrique, c’est aussi profiter d’un meilleur confort. Ils sont particulièrement silencieux, ce qui est apprécié à la fois par les conducteurs, mais aussi par les autres usagers de la voie publique. Un son de “navette spatiale » reste toutefois nécessaire pour avertir les piétons de la présence de la voiture. La conduite est elle aussi fortement appréciée par les automobilistes, notamment grâce à la présence de boîtes automatiques.

Rechargez votre voiture électrique chez vous en toute tranquillité

Choisir IZI by EDF c’est l’assurance d’une solution de recharge sur mesure, adaptée à vos besoins et installée par un électricien de notre réseau !

J'installe ma borne
Rechargez votre voiture électrique chez vous en toute tranquillité

Vu à la TV

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.