Interrupteur disjoncteur différentiel 30mA : tout savoir
Interrupteur différentiel

Interrupteur disjoncteur différentiel 30mA : tout savoir

Lecture en 4 min

Publié le 20 Mai 2021

-

Tout défaut d’isolation sur une installation électrique vétuste ou mal protégée, est susceptible de présenter un risque d’électrisation ou d’électrocution pour ses occupants. Face aux dangers électriques, la norme NF C 15-100 oblige désormais l’installation d’un dispositif de protection différentielle : l’interrupteur différentiel, appelé aussi disjoncteur différentiel. A quoi peut-il concrètement servir ? Combien coûte-t-il et comment l’installer ? Zoom sur le disjoncteur différentiel 30mA avec IZI by EDF !

Le principe de la protection différentielle

La protection différentielle consiste à détecter toute fuite anormale de courant en comparant les courants entrants et sortants sur un matériel ou une ligne électrique. Lorsque le système détecte une différence d’ampérage, il coupe l’alimentation électrique concernée, par déclenchement.

Le dispositif différentiel assure un rôle de protection des personnes. Dans le jargon professionnel, on parle d’interrupteurs différentiels positionnés en début de chaque rangées du tableau électrique. Ressemblant de très près aux disjoncteurs, la plupart des non initiés à l’électricité parlent alors de disjoncteur différentiel 30mA… Les deux termes désignent en réalité la même chose !

Sa sensibilité est exprimée en milliampères, affichée directement sur le module. Pourquoi d’ailleurs 30mA ? Ceci correspond au ratio des intensités entrantes et sortes, seuil au-delà duquel le courant est coupé (si dépassé). La valeur est la même pour toutes les installations électriques domestiques, à l’exception tableaux électriques divisionnaires pour piscines notamment (10mA préconisés).

disjoncteurs

Une obligation normative

En France, une installation électrique neuve ou rénovée doit respecter les dispositions de la norme électrique NF C 15-100. Pratiquée par tous les acteurs de l’électricité, cette norme s’applique aux installations basse tension résidentielle. Ses dispositions contribuent au confort de gestion et d’utilisation de l’installation, à son évolutivité et à la protection des personnes et des biens.

Pour construire, autant que pour rénover son logement, la norme NF C 15-100 exige la mise en place d’un dispositif différentiel 30mA sur tous les circuits de la maison.

Une installation électrique vétuste présente des risques à ne pas prendre à la légère. Matériel défectueux, défauts d’isolation, absence de mise à la terre, prises ou interrupteurs mal installés ou mal positionnés peuvent être à l’origine de nombreux accidents.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Quel est le prix d’un interrupteur différentiel ?

Celui qu’on appelle interrupteur ou disjoncteur différentiel 30 mA coûte en règle générale 90 à 300 € TTC selon le type (A ou AC) et le calibre. Les disjoncteurs les plus chers (supérieurs à 300 € TTC) sont en l’occurrence constitués de 4 pôles et peuvent supporter une forte intensité.

La plupart du temps, les interrupteurs différentiels répondant aux besoins d’un ménage lambda en monophasé présentent une intensité de :

  • 16A (ampères)
  • 20A
  • 25A
  • 40A
  • 63A

Comment fonctionne un interrupteur ou disjoncteur différentiel de 30mA ?

L’interrupteur ou le disjoncteur différentiel 30mA est un dispositif de sécurité constitué de trois bobines et d’un rupteur mécanique. En fonctionnement normal, les champs magnétiques induits par les courants entrants et sortants sont égaux.

Lorsque le champ magnétique du courant sortant diminue, marquant un défaut d’isolation, le rupteur se déclenche pour couper l’alimentation du circuit électrique protégé. Cette coupure instantanée évite tout risque d’électrisation des personnes. L’interrupteur-disjoncteur différentiel de 30 mA ne pourra être réenclenché tant que l’anomalie persiste.

Les différents types de différentiels 30mA

Les fabricants de matériel électrique proposent actuellement trois types d’interrupteurs différentiels pour protéger efficacement tous les circuits d’un logement

  • type AC pour les circuits communs, l’éclairage, les prises, le réfrigérateur et le four
  • type A utilisable pour les circuits communs et obligatoire, pour les circuits de lave-linge et de plaque de cuisson, ainsi que les prises de recharge pour véhicule électrique
  • type F (anciennement HPI) : ce type A au fort pouvoir immunitaire est à installer sur les circuits de congélateur, climatiseur, pompe à chaleur, robots ménagers et sur les prises de recharge pour véhicule électrique

Au moment de choisir un interrupteur-disjoncteur différentiel 30 mA, restez attentif à son type comme à son calibre. L’interrupteur doit pouvoir supporter l’intensité maximale de courant admise dans tous les circuits à protéger de la même rangée.

voiture electrique chargement borne

Où placer le disjoncteur différentiel ?

Les interrupteurs ou disjoncteurs différentiels sont installés dans le tableau électrique entre le disjoncteur général et les disjoncteurs divisionnaires. Ils sont placés en tête de rangée.

Aussi, assurez-vous de disposer d’un espace suffisant sur la rangée du tableau électrique. Si nécessaire, déplacez les disjoncteurs (ou porte-fusibles) pour libérer de l’espace. A ce propos, conservez toujours une réserve utile de 20 % en fin de rangée pour permettre une éventuelle extension de l’installation électrique. À défaut, il vous faudra procéder au changement du tableau électrique avec une rangée supplémentaire.

Comment installer et brancher un différentiel 30 mA ?

À défaut de faire intervenir un électricien professionnel, assurez-vous que le courant soit bien coupé (via le disjoncteur d’abonné en amont de l’installation électrique – en position « Off ») avant de toucher au tableau. Utilisez en cas de doute un vérificateur d’absence de tension (VAT).

Pour brancher un différentiel 30mA :

  1. Après avoir décalé soigneusement les modules du tableau pour libérer au moins deux places (dimensions d’un disjoncteur différentiel classique)
  2. Débranchez les peignes qui alimentent la rangée, puis faites glisser l’ensemble sur le rail vers la droite. Le différentiel est à installer en tête de rangée.
  3. Connectez les câbles d’alimentation générale au différentiel 30 mA : le fil neutre (bleu) sur la borne N et le fil de phase (rouge, noir ou marron) sur la borne L
  4. Raccordez les disjoncteurs divisionnaires au différentiel grâce au peigne d’alimentation
  5. Vous pouvez maintenant tester le disjoncteur à l’aide du bouton test marqué d’un « T ». Pour cela, réenclenchez le disjoncteur d’abonné en position « On » et actionnez le différentiel également sur « On »

Il est à noter que la procédure de remplacement d’un différentiel est la même.

Si l’installation d’un interrupteur différentiel n’est pas bien compliquée, elle doit s’effectuer en sécurité et dans les règles de l’art et des préconisations de la norme NF C 15-100. Dans le doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui saura intervenir et vous garantir une installation complètement conforme !

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

4 commentaires

  • Dorothée says:

    Bonjour, mon installation date de 1992. Il y a apparemment un disjoncteur différentiel 30mA BACO EDF dans le tableau électrique, tout en haut, mais rien de plus au niveau des lignes, après le disjoncteur. Je me demande donc ce que je dois ajouter pour être aux normes et en toute sécurité.
    J’ai des photos de l’installation, mais je ne sais pas comment les joindre à ma question.
    En vous remerciant de votre réponse.
    Cordialement.

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.

      Nous vous recommandons de remplacer votre tableau électrique et de procéder à sa mise en sécurité, en faisant appel à un professionnel. Lui seul pourra appliquer strictement la norme électrique en vigueur de 2022, la NF C 15-100.

      N’hésitez pas à consulter nos offres IZI by EDF sur notre site : mise aux normes, remplacement de tableau électrique…

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF.

  • Loic says:

    Bonjour
    Mon installation date de 1994
    Il y a deux différentiels 40 A 30 mA (1.lumieres et prises normales et 2 prises pour machines à laver etc)
    A l’époque, on ne faisait pas la différence entre type A ou type AC
    Reference 086 29 de chez Legrand
    Questions :sont ils assimilables à des types A ou à des types AC ?
    Faudrait il les changer ?

    Merci
    Loic

    • noemie luca says:

      Bonjour Loic.
      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.
      En 94 les types A et AC étaient bien reconnu comme différents donc bien assimilables aujourd’hui à Type A et type AC
      Il n’y a pas d’obligation à changer.
      Bonne journée de la part d’IZI by EDF!