Quelle est la différence entre un courant alternatif monophasé et courant alternatif triphasé ?

Partager sur

électricité monophasé triphasé

Le courant électrique peut se décliner sous deux formes. Le plus répandu est l’alternatif, pour l’alimentation de votre logement, et le continu. Quand vous réalisez votre installation électrique et souscrivez une offre d’électricité, le professionnel vous parlera de courant monophasé et triphasé. Découvrez la différence entre les deux avec IZI by EDF dans cet article.

Qu’est-ce qu’un courant monophasé et un courant triphasé ?

Le courant monophasé a une forme de courant alternatif et non continu, il est constitué d’une seule phase électrique. Quand vous observez les raccords de votre logement, vous pourrez constater la présence de deux câbles : le conducteur de phase (rouge ou noir) et le câble neutre (bleu). C’est ce qui est utilisé dans la majorité des cas dans le tertiaire. La puissance délivrable suffisant largement à couvrir les besoins de la plupart des utilisateurs.

Le courant triphasé, comme son nom l’indique, possède trois phases. Pour un logement ou un atelier, vous aurez alors 4 câbles en ajoutant celui du neutre. Une alimentation en triphasé permet de fournir plus de puissance qu’une alimentation monophasée, tout en assurant une bonne répartition de cette tension à l’intérieur du logement.

Monophasé ou triphasé : tout une histoire de puissance

Comme l’annonce le titre, la principale différence est la puissance. La plupart des logements disposent d’un courant monophasé. Le triphasé est réservé aux habitations énergivores qui possèdent un compteur de 18 kVA, voire plus. En général, il s’agit d’alimenter des petits ateliers, pour un menuisier par exemple, mais aussi une boulangerie et d’autres commerces semblables. Le triphasé est accessible aux particuliers si nécessaire.

À quel moment recourir au courant monophasé ?

Si votre consommation en énergie est normale et que vous ne possédez pas d’appareil électrique sortant de l’ordinaire, le courant monophasé sera suffisant. Vous pouvez vous chauffer, éclairer et connecter tous vos appareils ménagers à vos prises électriques sans craindre que votre compteur ne disjoncte.

Notez que certains appareils spécifiques, comme une fraiseuse, pourraient avoir besoin d’une tension triphasée pour fonctionner. Dans un cas extrême, vous pourriez utiliser un transformateur si vous souhaitez alimenter une machine de faible puissance.

Électricité

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Électricité

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Pourquoi installer du triphasé ?

Comme nous l’avons dit, c’est une question de besoin et de puissance. La différence est la tension entre deux phases est de 400 volts (contre 230 volts pour le monophasé entre phase et neutre). De nos jours, presque tous les appareils sont prévus pour fonctionner avec une alimentation monophasée de 230 V.

distribution électrique monophasé triphasé

Dans quelques cas, lorsque la puissance augmente, il faut passer au triphasé. Ce pourrait être le cas pour une machine, un gros four ou une climatisation importante.

Choisir le triphasé pour une maison neuve ?

Auparavant, EDF réalisait les installations électriques pour certaines maisons neuves en triphasé, particulièrement en zone rurale, pour parer à une consommation potentiellement forte. Aujourd’hui, presque l’intégralité des maisons neuves est équipée en monophasé. En règle générale, le monophasé est à privilégier pour les particuliers, le triphasé est plus adapté aux professionnels et aux entreprises qui ont besoin de faire fonctionner des appareils qui consomment beaucoup d’énergie. Le triphasé est conseillé pour les particuliers dans trois cas qui sont :

  • Sa puissance de compteur doit être égale ou supérieure à 18 kVA.
  • Pour une grande distance entre le compteur et le lieu de consommation. Choisir le triphasé permettra de limiter les déperditions d’énergie
  • La présence de machines très énergivores comme une pompe à chaleur, un four, un moteur d’entraînement ou bien d’autres outils de ce calibre.

Si vous êtes actuellement en train de construire une maison qui ne répond à aucun de ces trois critères, le monophasé sera adapté aux besoins de votre foyer.

Une installation monophasée est bien moins coûteuse et complexe. Les appareils de protection, comme les disjoncteurs, sont moins chers. De plus, pas besoin d’équilibrer la charge sur les trois phases dans ce cas.

Pour être certain de faire le bon choix, adressez-vous à un électricien ou à votre fournisseur d’énergie. Ils sauront vous orienter au mieux vers le type d’installation qui sera plus adapté aux équipements de votre logement et à vos besoins quotidiens.

Le triphasé : les inconvénients

Une installation en triphasé peut présenter des avantages pour certaines habitations, mais il est important de savoir qu’elle possède aussi des défauts. Le premier est le plus évident, son coût d’abonnement et d’installation.

À savoir que la présence de courant triphasé implique la souscription d’une offre d’abonnement d’électricité pour une puissance égale ou supérieure à 18 kVA. En conclusion, l’abonnement sera plus cher. Il est conseillé de bien vous assurez sur assurez-vous la puissance de votre compteur électrique en fonction de vos besoins, cela vous évitera des dépenses qui ne sont pas nécessaires et vous permettra de réaliser des économies d’énergie.

Le risque de disjonction est plus élevé compte tenu de la nécessité d’équilibrer la charge sur les phases. Là aussi, un différentiel va vérifier le courant qui circule dans chaque phase. Il est donc nécessaire de s’arranger pour que l’écart reste toujours minime.

Voici un exemple : pour un compteur de 18 kVA avec trois phases de 6 kVA, le fait de vouloir concentrer une majorité de vos appareils électriques sur une seule phase au détriment des deux autres provoquera un déséquilibre et une disjonction. Pour une installation monophasée, il n’y aurait aucun problème. Il faut que l’ensemble de vos équipements électriques allumés ne dépasse pas 18 kVA. Petite mise en garde si vous décidez d’installer du triphasé. Il vous faudra veiller à une bonne répartition de vos branchements entre vos trois phases.

Comment passer du triphasé au monophasé ?

De manière locale, vous pouvez utiliser une phase et le neutre, ainsi, vous obtiendrez du monophasé 230 V. Il est aussi possible de trouver un transformateur, mais attention au branchement, au poids et au coût.

Il est possible de passer définitivement votre installation en monophasé. Par exemple, dans le cas où vous rachetez une ancienne ferme. Il vous suffit de contacter votre fournisseur d’énergie.

Pour tous vos travaux d’électricité, faites appel à IZI by EDF !

Électricité

Univers électricité

Publié le 10 Juin 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.