Maison en triphasé : tout savoir - IZI by EDF
Maison en triphasé : vos questions les plus fréquentes
Les bases de l'électricité

Maison en triphasé : vos questions les plus fréquentes

Temps de lecture 4 min

Vous êtes à la maison en triphasé ou sur le point d’équiper votre logement d’une installation électrique triphasée ? Le triphasé – pour 3 phases – peut supporter une charge d’énergie beaucoup plus importante que le monophasé, et n’est en ce sens pas adapté à toutes les situations… Comment reconnaître le triphasé ? Pour quels besoins ? Quelle puissance souscrite sur son compteur ? IZI by EDF répond justement à toutes vos questions dans cet article.

Comment reconnaître une installation électrique domestique triphasée ?

Lorsqu’on emménage dans un nouveau logement, difficile de voir de prime abord à quel type d’installation électrique on a à faire. Ces caractéristiques peuvent vous mettre sur la voie du triphasé :

  • les mentions “440 V” et “4 pôles, 3 phases” inscrites sur le disjoncteur d’abonné (le disjoncteur principal du logement) ;
  • un tableau électrique avec des interrupteurs différentiels tétrapolaires volumineux, placés en tête de rangée ;
  • au sein même des circuits électriques, 4 fils d’alimentation (trois phases rouge/marron voire noir et un neutre bleu) indiquent que l’installation est triphasée ;
  • sur vos prises de courant, la présence de 4 plots (3 phases et la broche de retour à la terre).
differences monophase et triphase

Pour quelles raisons avoir une installation électrique triphasée ?

Le monophasé est à ce jour en France le système d’alimentation le plus répandu dans nos logements. Le triphasé reste, lui, plus rare. En règle générale, le triphasé est utilisé dans trois situations types.

👉Votre logement a dès le départ été construit avec une installation électrique triphasée. Soit votre maison a été construite dans les années 1970 ou 1980 (le triphasé étant plus courant à cette époque). Soit votre maison a été bâtie éloignée du réseau de distribution électrique. Le triphasé a alors été utilisé pour éviter une trop grande déperdition énergétique sur la distance totale. 

👉 Vous êtes passé du monophasé au triphasé car vos consommations d’électricité nécessitaient une puissance souscrite importante. En cause, des appareils électriques énergivores comme une pompe à chaleur, une borne de recharge pour véhicule électrique, des panneaux solaires, etc.

👉 Vous avez choisi le triphasé pour faire tourner votre entreprise à domicile. Vous utilisez à l’occasion des appareils nécessitant beaucoup d’énergie (four à pains, cuisine/laboratoire professionnel, machine outil puissante par exemple).

Important !

Attention, un déséquilibre des phases augmente le risque de disjonction de l’installation électrique. Le courant triphasé nécessite une répartition méthodique et égale de la consommation électrique entre chaque phase. Pour 12 kVA de puissance, il faudra veiller à répartir 4 kVA par phase (car 12 divisés par 3 font 4 !).

lien redirection

Un projet de mise aux normes de votre installation électrique triphasée ?

IZI by EDF vous accompagne dans votre rénovation électrique triphasée !

Je découvre IZI by EDF

Quelle puissance souscrite en triphasé ?

Votre installation électrique est en triphasé ? Vous seul êtes décisionnaire de la puissance souscrite de votre compteur électrique, qui fournira l’énergie nécessaire pour vos besoins au quotidien : 3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, 12 kVA 18 kVA, 24 kVA… et jusqu’à 36 kVA pour une installation domestique (puissance exprimée en kilovolts ampères).

S’il est recommandé de passer au triphasé à partir de 12 kVA, il est en revanche obligatoire de passer au triphasé pour une puissance souscrite de 15 kVA et plus. Ce seuil est défini par le gestionnaire de réseau d’électricité (Enedis ou un autre gestionnaire selon votre région).

Le conseil IZI

Pour connaître votre puissance souscrite, vous pouvez d’ailleurs consulter vos factures d’électricité ou appuyer plusieurs fois sur le bouton “+” de votre compteur Linky, jusqu’à voir la mention “P souscrite”.

Généralement, les besoins d’un foyer français standard pour consommer de l’électricité à la maison requièrent une puissance de 6 à 12 kVA ; rarement au-delà, sauf si votre foyer est associé à un atelier professionnel et à des appareils électriques lourds.

Si vos besoins en électricité principaux correspondent à ceux figurant dans le schéma EDF suivant, il est vivement conseillé de rester en monophasé.

edf tableau referentiel puissance soucrite maison

Comment passer du monophasé au triphasé ?

Si vous estimez que le monophasé est insuffisant pour couvrir vos besoins en électricité, vous avez la possibilité de passer au triphasé. Notez toutefois que ce changement implique des dépenses importantes :

✅ Un remplacement du disjoncteur d’abonné est à envisager pour passer de 230 Volts à 400 Volts. C’est au gestionnaire de réseau de s’en charger (Enedis ou autre gestionnaire) ; changement qui sera à vos frais.

✅ Un remplacement du tableau électrique est ensuite à prévoir. Un tableau en triphasé n’est pas conçu de la même manière qu’un tableau en monophasé. C’est l’occasion de mettre aux normes votre tableau et de sécuriser l’installation.

✅ Les circuits électriques et appareillages devront être compatibles avec votre installation électrique. On l’a dit, une maison en triphasé a trois phases et un neutre (contre une phase et un neutre pour du monophasé).

✅ Le prix de l’abonnement en triphasé dépend de la puissance souscrite. Plus la puissance est élevée, plus votre abonnement risque de vous coûter cher.

Voici à titre indicatif les tarifs réglementés EDF (janvier 2024) :

Puissance souscriteAbonnement annuelElectricité au kWh – option base
6 kVA149,28 €0,2276 €
9 kVA187,56 €0,2276 €
12 kVA226,68 €0,2276 €
15 kVA263,04 €0,2276 €
18 kVA299,04 €0,2276 €
24 kVA379,2 €0,2276 €
30 kVA447,48 €0,2276 €
36 kVA535,92 €0,2276 €
Tarifs euros TTC de l’offre Tarifs réglementés de l’électricité du fournisseur EDF au 16/01/2024

Quels sont les avantages et inconvénients d’une installation électrique triphasée ?

✅ Il n’y a pas véritablement d’avantages à passer du monophasé au triphasé, si ce n’est la puissance fournie pour des équipements électriques lourds. Il est préférable de parler de besoins et non d’avantages.

❌ Si vous avez toujours été à la maison en triphasé, le prix de l’abonnement en électricité demeure le principal inconvénient, légèrement plus cher qu’en monophasé.

❌ Si votre projet est de passer du monophasé au triphasé, l’inconvénient est le coût global de la transformation (remplacement du disjoncteur principal, installation d’un nouveau tableau, remplacement d’appareillages…). Si vos besoins en électricité sont standards, mieux vaut rester en monophasé !

Votre projet est mûrement réfléchi ? Rapprochez-vous de votre gestionnaire de réseau électrique via votre fournisseur d’énergie pour engager les premières étapes. 

Vos autres questions

Pourquoi ma maison n’est-elle pas équipée d’une installation triphasée ?

Pas d’inquiétude, la plupart des logements sont conçus pour recevoir du courant alternatif en monophasé. Monophasé, car les besoins en énergie d’un ménage lambda sont a priori basiques (éclairage, chauffage électrique, eau chaude sanitaire, cuisson et appareils électriques domestiques).

cta offre

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

IZI et vous

Vous ne trouvez pas l'information que vous recherchez ? Posez votre question à nos auteurs afin qu'ils puissent vous apporter la meilleure réponse !

Merci de correspondre avec courtoisie et de ne pas partager de données personnelles pour garantir votre confidentialité.

J'ai une question !

Votre question*

Prénom*

Email*

*Champs requisLes informations recueillies via ce formulaire sont traitées par le service d’IZI by EDF en charge de la gestion de ces demandes. Votre adresse mail ne sera pas diffusée et ne sert qu'à vous notifier d'une réponse de nos équipes à votre question. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez-ici.

2 questions

  • Bonjour, je souhaiterais expertiser une installation electrique qui me semble être “hybride” : un disjoncteur en 380 v et un compteur linky a priori monophasé . Qui plus est, ces dispositifs sont au fond du jardin et le disjoncteur se déclenche assez facilement. Il semblerait que les trois phrases soient déséquilibrées. Je souhaiterais savoir si :
    – Il serait possible de déplacer ces dispositifs dans la maison
    – passer l’installation en monophasé ou équilibrer les phases.

    1. Bonjour,

      Comme indiqué dans l’article, c’est bien le disjoncteur d’abonné (c’est-à-dire le disjoncteur principal du logement) qui indique si l’installation électrique est en triphasé. Avec 380V, je vous confirme que vous êtes en triphasé.
      Pour ce qui est ensuite du Linky, le compteur indique la puissance souscrite de votre contrat d’électricité : 9kVA, 12 kVA, 18kVA…
      Enfin, pour répondre à votre question, oui, il est possible de déplacer les compteur et disjoncteur d’abonné dans la maison. Il faut pour se faire vous rapprocher d’Enedis, seul habilité à toucher et à déplacer ces coffrets. Enedis validera (ou pas) la faisabilité des travaux et les chiffrera. Une fois ces deux éléments déplacés, vous pourrez après coup passer en monophasé en modifiant votre abonnement d’électricité et en remplaçant votre tableau électrique. Vous pouvez faire appel à un électricien pour ces travaux. Je vous invite à consulter notre site internet IZI by EDF pour toute demande de devis.

      Bonne journée