Quelle est la différence entre la vidéosurveillance et la télésurveillance ?

Partager sur

homme-avec-camera-surveillance-et-smartphone

Pour plus de tranquillité, de plus en plus de particuliers et de professionnels investissent dans des systèmes de vidéoprotection. En effet, le sentiment d’insécurité augmente. De plus, il n’est pas toujours possible de compter sur votre voisinage pour protéger votre domicile contre les cambriolages ou les intrusions. Vous êtes intéressé par installer des caméras de vidéosurveillance à votre domicile ? Mais au fait, connaissez-vous la différence entre les kits de sécurité appelés « vidéosurveillance » et « télésurveillance » ? IZI by EDF vous explique tout.

Le système de vidéosurveillance

La vidéosurveillance est un dispositif constitué de caméras pour surveiller un domicile, un entrepôt, des locaux d’entreprise, etc. En général, le dispositif consiste en plusieurs caméras installées à des points stratégiques de l’endroit à surveiller. Il peut s’agir de caméras filaires ou connectées. Avec un agencement bien étudié, les caméras vous permettent de savoir tout ce qu’il se passe chez vous ainsi qu’à l’extérieur.

En plus de caméras, la chaîne de surveillance se compose également de moniteurs et d’enregistreurs. En effet, une fois que l’image est capturée, elle est envoyée à un moniteur et stockée dans un enregistreur dédié. Accessoirement, il peut y avoir également une alarme ou sirène.

En général, les systèmes de vidéosurveillance permettent une vision en direct des images depuis n’importe quel support. En plus du moniteur, vous avez accès aux images depuis votre smartphone ou tablette grâce à une application mobile dédiée. Dans le domaine professionnel, en général, les images sont regroupées dans un moniteur central qui est surveillé à toute heure par une personne habilitée.

Le système de télésurveillance

Qu’est-ce qu’un système de télésurveillance ?

La télésurveillance est un système d’alarme qui permet de détecter une anomalie comme une effraction, une intrusion ou une dégradation. En plus de caméras de surveillance et d’alarmes, la télésurveillance se compose de différents éléments comme des détecteurs : capteurs de position, de mouvement, etc. Parfois, la chaîne peut également comporter des capteurs dits « d’état » comme un détecteur d’ouverture pour une porte par exemple. Un enregistreur et un ou plusieurs moniteurs complètent la chaîne de surveillance.

Une surveillance efficace

Concrètement, lorsqu’une tentative d’intrusion est détectée, le système provoque le déclenchement d’une alarme intrusion. En parallèle, les caméras se mettent en route et commencent à filmer et enregistrer ce qui se passe. En général, l’alarme est directement reliée à un service de sécurité spécialisé (du type Securitas par exemple), prêt à intervenir 24h/24 toute l’année.

Avec une grande réactivité, le centre de télésurveillance procède alors à ce que l’on appelle la « levée de doute ». Il s’agira par exemple d’analyser les images ou de procéder à l’écoute silencieuse des lieux à distance. Dans le cas où la levée de doute n’est pas concluante, un agent de sécurité sera dépêché sur place. Puis, si besoin, les forces de l’ordre seront contactées pour intervenir et interpeller les intrus ou cambrioleurs.

Installer un système de vidéosurveillance ou de télésurveillance ?

La différence entre vidéosurveillance et télésurveillance 

Il est vrai que les deux systèmes se recoupent quelque peu. En effet, les deux dispositifs font appel aux mêmes matériels : détecteurs, caméras (IP, infrarouges, etc.), transmetteur, etc. Avec l’arrivée de la domotique, chacun des systèmes d’alarme peut reposer sur une installation dite « intelligente » avec des caméras connectées, sans fils…

Pourtant, il existe une différence :

  • La vidéosurveillance vous permet de garder un œil en continu sur vos biens et de réaliser un contrôle d’accès à distance de votre domicile ;
  • Les systèmes de télésurveillance sont plutôt conçus pour détecter le plus rapidement possible un problème afin de limiter les dégâts.

La loi informatique et libertés

En fait, la grande différence est liée au respect de la vie privée. La vidéosurveillance étant un système qui filme en permanence, vous ne pouvez pas faire tout ce que voulez. Vous devez être en conformité avec la loi informatique et libertés et les directives de la Cnil.

Par exemple, prenons le cas d’une personne tierce à votre famille qui intervient dans votre logement (plombier, nourrice, professeur à domicile, etc.). En plus de devoir lui signaler la présence des caméras, vous n’êtes pas autorisé à la surveiller par vidéos interposées. Dans le cas de caméras extérieures, la loi établit également un cadre précis. Par exemple, il est interdit de filmer la voie publique (trottoirs, routes, etc.)

Cette question du respect de la vie privée ne se pose pas avec la télésurveillance. En effet, comme évoqué ci-dessus, ce type de surveillance ne se met en route qu’en cas d’alerte. Puis, une fois l’alarme déclenchée, les images sont envoyées (et stockées au besoin) chez un prestataire de sécurité privé. Les agents dédiés à la sécurité vidéo sont certifiés pour ce type de travail.

Vous comprenez mieux la différence entre la vidéosurveillance et la télésurveillance ? Alors, quel système de protection allez-vous choisir ? Rappelez-vous, la vidéosurveillance vous permet de garder un œil constamment sur vos biens. Mais son installation et son utilisation doivent être conformes à la réglementation en place en matière de respect de la vie privée. La télésurveillance, quant à elle, est un système conçu pour être utilisé en cas de problème. Protégez-vous contre les intrusions et installez un système de surveillance !

Publié le 16 octobre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *