Comment se repiquer sur un tableau électrique ?

Partager sur

repiquer-tableau-electrique

Construction d’une extension ou combles qu’on aménage : il n’est pas rare qu’au fil des années, nos besoins en électricité augmentent. Si vous avez prévu des travaux d’agrandissement ou l’installation de nouveaux équipements, votre tableau électrique pourrait vite montrer ses limites. IZI by EDF vous explique comment se repiquer sur un tableau électrique et disposer ainsi d’un équipement secondaire sécurisé.

À quoi sert un tableau électrique secondaire ?

Lorsqu’un tableau électrique principal est installé (TGBT : Tableau Général Basse Tension), il est choisi en fonction de la surface du logement au moment de la pose. Avec les années, il arrive très souvent que l’on engage des travaux afin d’aménager des combles, transformer un garage en studio ou que l’on se lance même dans la construction d’une extension. Résultat : l’espace dans le tableau pour raccorder ces pièces supplémentaires au réseau électrique peut ne plus être suffisant.

Il est bien évidemment possible de troquer son TGBT pour un modèle plus grand qui pourra accueillir tous les nouveaux disjoncteurs divisionnaires. Cependant, cela entraîne des travaux assez importants (tout devra être débranché puis reconnecté). La solution la plus judicieuse est de se repiquer sur un tableau électrique. Il s’agit alors d’installer un tableau secondaire qui viendra compléter le premier.

Bon à savoir : ne pas confondre tableau secondaire et tableau divisionnaire

Se repiquer sur un tableau électrique implique de poser le tableau secondaire à proximité du principal. Lorsqu’on souhaite installer un tableau électrique au plus proche d’une extension ou d’une dépendance comme un abri de jardin, on parle de tableau divisionnaire.

Ce qu’il faut savoir avant de se repiquer sur un tableau électrique

Avant d’effectuer les démarches pour votre projet de pose d’un tableau électrique secondaire, vérifiez les points suivants :

  • Vérifier si l’installation est possible : pour se repiquer sur un tableau électrique, il est indispensable de pouvoir accéder aux borniers Neutre (bleu) et Phase (rouge ou noir) de l’installation principale. Selon les modèles, ils sont placés sur le haut ou le bas des TGBT. Si leurs connexions sont libres, vous pourrez aller de l’avant avec votre projet.
  • La norme en vigueur : pour raccorder un tableau secondaire à une installation principale, il est nécessaire de respecter la norme NF C 15-100. Cela interviendra principalement en ce qui concerne la Gaine Technique Logement (GTL) dont le volume va forcément augmenter. Les dimensions minimales intérieures sont de 60 cm de large et 20 cm de profondeur pour une hauteur allant du sol au plafond. Ces mesures peuvent être moindres pour les habitations dont la surface est inférieure ou égale à 35 m². Dans tous les cas, cet espace doit être séparé des canalisations d’eau ou du réseau de gaz.
  • Le lieu de son tableau secondaire : pour se repiquer sur un tableau électrique, il faut que le nouvel équipement soit à proximité du TGBT. Vous devrez par ailleurs installer votre tableau secondaire de manière à ce que les équipements de protection comme l’interrupteur différentiel soient situés entre 1 et 1,80 m. Notez également qu’il faut toujours que la rangée la plus basse du tableau soit à plus de 50 cm du sol.

Les 7 étapes pour se repiquer sur un tableau électrique

Se repiquer sur un tableau électrique est un chantier qui demande savoir-faire et précision. Pour mener l’opération à bien, votre professionnel de l’électricité procédera de la manière suivante.

Arrêt de l’alimentation

Impossible de toucher à une installation électrique sans la mettre hors tension via le disjoncteur.

Raccordement à la GTL

Le tableau secondaire est posé contre la GTL et ses fils sont passés dans le nouvel équipement qui est ensuite fixé.

Alimentation du tableau

Les deux tableaux sont reliés grâce aux fils Terre, Neutre et Phase venant du tableau principal.

Raccordement des disjoncteurs

Dans le tableau secondaire, chaque circuit est raccordé à un disjoncteur divisionnaire adapté à la puissance désirée.

Placement des modules de protection

Les fils de chaque circuit sont placés dans les bornes de raccordement idoines et les fils de terre aux borniers adéquats.

Raccordements

Il faut désormais prendre les trois fils du tableau secondaire et les relier au principal via la GTL.

Vérification

L’électricité est activée et les disjoncteurs divisionnaires du tableau secondaire sont placés sous tension les uns après les autres afin de s’assurer que tous les branchements fonctionnent. Si votre tableau secondaire est destiné à l’aménagement de vos combles, vous devrez tester un par un chaque élément.

À noter : pensez à demander au professionnel en charge de l’installation de votre tableau électrique secondaire de placer des étiquettes de repérage sur chacun des nouveaux modules.

Se repiquer sur un tableau électrique est une solution facile à implémenter lorsque votre installation électrique n’est plus adaptée à vos besoins. De la genèse de votre projet à sa mise en place, les professionnels du réseau IZI by EDF sont là pour répondre à toutes vos questions.

Remplacement de tableau électrique

Publié le 23 Novembre 2020

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.