Tableau divisionnaire : le guide pratique- IZI by EDF
Tout savoir sur le tableau électrique divisionnaire
Tableau électrique

Tout savoir sur le tableau électrique divisionnaire

Lecture en 3 min

Le tableau électrique principal est un élément indispensable pour acheminer le courant aux différents appareils électriques et équipements de la maison. Il arrive toutefois que ce tableau de répartition ne soit plus suffisant pour couvrir tous vos besoins en électricité à la maison. C’est là que le tableau électrique divisionnaire intervient. IZI by EDF vous explique quel est plus concrètement son rôle et comment l’installer.

Quel est le rôle d’un coffret électrique divisionnaire ?

Le tableau (ou coffret) électrique divisionnaire, appelé aussi tableau secondaire, n’est autre qu’un tableau qui vient compléter l’installation électrique principale.

Le tableau divisionnaire sécurise avant tout les personnes et les équipements d’une partie du logement (par exemple une piscine, une dépendance, une borne de recharge pour véhicule électrique, etc.). En cas de surintensité, il coupe l’alimentation électrique du ou des circuits du tableau secondaire, sans affecter le fonctionner du tableau principal.

Autre caractéristique, le tableau divisionnaire est un tableau électrique de petite taille (généralement 1 rangée) ou parfois de plus grande taille (2, 3 voire 4 rangées). Il peut être installé soit près du tableau principal, soit à distance (par exemple aux niveaux supérieurs ou souterrains d’un grand logement, dans une annexe, un cabanon de jardin ou encore un garage). 

lien redirection

Besoin d’un électricien pour l’installation d’un tableau secondaire ?

Décrivez-nous votre projet lors de votre demande de devis. Un expert en électricité vous recontacte.

J’ai besoin d’un pro’

Pour rappel, l’installation électrique d’un logement est composée de :

⚡ Un compteur électrique qui enregistre vos consommations d’électricité (Linky par exemple) ;

⚡ Un disjoncteur d’abonné (voire d’un disjoncteur de branchement sur une grande propriété) ;

⚡ Un tableau électrique de répartition ;

⚡Eventuellement un coffret de communication (si prises RJ45 dans le logement, pour la connexion Ethernet).

tableau electrique et compteur
Source : GTL Legrand DRIVIA13 Premium

Tableau divisionnaire : dans quels cas est-il nécessaire ?

Le tableau électrique divisionnaire ne peut pas se substituer au tableau principal ; il vient le compléter. Il devient nécessaire d’en installer un dans les cas suivants.

👉Lorsque le tableau électrique principal ne peut plus accueillir de nouveaux modules, il est alors envisagé d’installer un ou plusieurs tableaux électriques divisionnaires. Un foyer qui souhaiterait installer une pompe à chaleur, une piscine ou encore une borne de recharge pour véhicule électrique peut être amené à installer un tableau divisionnaire, à proximité du tableau principal ou éloigné, selon la configuration du logement;

👉 Quand la pièce ou l’espace extérieur à alimenter en électricité est trop éloigné(e) du tableau principal. On pense à l’alimentation électrique d’une dépendance au logement, d’un cabanon de jardin, d’une extension, d’une cuisine extérieure, etc.

Le conseil IZI

Lorsque la Gaine Technique Logement (GTL) et le tableau électrique principal sont trop éloignés de l’endroit que l’on souhaite alimenter en électricité, il est préconisé d’installer un tableau divisionnaire.

Quel prix pour l’installation d’un tableau divisionnaire ?

Il n’existe pas de tarif unique pour ce type d’installation, mais un prix sur-mesure. L’électricien doit en effet d’abord s’assurer que votre installation électrique soit sécurisée selon les normes électriques, avant même de poser un tableau secondaire. 

Le prix du tableau divisionnaire est sur-mesure car il dépend du nombre de rangées souhaitées et du nombre de circuits à connecter et à sécuriser. L’alimentation électrique par exemple d’un atelier professionnel ou d’un studio requiert a priori plus de disjoncteurs de protection, que l’alimentation d’une piscine seule.

lien redirection

Installez votre tableau électrique divisionnaire avec IZI by EDF

Un expert IZI by EDF étudie votre projet et élabore un devis personnalisé selon vos besoins.

Je demande un devis sur-mesure

Protection d’un tableau électrique secondaire : que dit la norme NF C 15-100 ?

Pour être raccordé au tableau principal, le tableau divisionnaire doit faire l’objet d’un branchement bien particulier, réalisé de préférence par un professionnel, avec des câbles d’une section de 16 mm² (phase, neutre et terre).

Quels disjoncteurs différentiels pour un tableau secondaire ?

Un tableau divisionnaire est dépendant de l’alimentation électrique du tableau principal, mais fonctionne néanmoins de manière autonome. Il doit donc être équipé de disjoncteurs différentiels pour la protection des personnes, et de disjoncteurs de protection pour sécuriser les circuits et appareils électriques.

L’info IZI

Le disjoncteur différentiel (situé en tête de rangée) d’un tableau divisionnaire peut être de type AC s’il protège sous sa coupe les circuits classiques (éclairage, prises de courant). Il sera de type A si le tableau divisionnaire regroupe des circuits plus spécifiques et énergivores (plaques de cuisson électriques, lave-linge, borne de recharge pour véhicule électrique).

Quels disjoncteurs et sections de câble pour alimenter un tableau divisionnaire ?

Les disjoncteurs de protection d’un tableau divisionnaire sont du même type que ceux utilisés dans le tableau principal. Pour installer un tableau secondaire, la norme électrique indique qu’il faut par exemple :

  • Un disjoncteur de 16A et une section de fil de 2,5 mm²  pour les points lumineux (8 points maximum par circuit)
  • Un disjoncteur de 16A et une section de fil de 2,5 mm²  pour les prises de courant, dites de confort (8 prises maximum par circuit)
  • Un disjoncteur 20A et une section de fil de 2,5 pour un sèche-linge, un lave-linge, un lave-vaisselle ou un four ;
  • Un disjoncteur de 32A et une section de fil de 6 mm² pour des plaques de cuisson électrique, etc.

Pratique, le tableau électrique divisionnaire permet d’adapter la distribution du courant à votre aménagement et à vos besoins. Son installation doit toutefois respecter de nombreuses règles, il est donc préférable de confier cette tâche à un professionnel de l’électricité !

cta offre

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article sur les réseaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question

Laisser un commentaire

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

2 commentaires

  • Bonjour,
    Cas d’un tableau secondaire d’une salle de bain avec 1 Diff + 1 disjoncteur 10A pour une prise rasoir +1 disjoncteur 10A pour 3 points d’éclairage.
    D’après la description ci-dessus, la norme C15-100 demande à mettre un fils 16mm2 pour alimenter ce tableau secondaire ?
    Ceci me semble excessif, un fil de 2,5 mm2 est suffisant avec une protection 20A du départ dans le tableau principal.
    qu’en pensez-vous?

    1. Bonjour,

      Je vous confirme qu’un câble en 16 mm² est vivement recommandé entre un tableau principal et un tableau électrique divisionnaire. Les fils de 2,5 mm² sont préconisés pour câbler vos circuits éclairage et prises jusqu’au tableau divisionnaire.

      Bonne journée !