Pourquoi et comment ajouter un tableau électrique secondaire ?

Partager sur

Tableau électrique

Généralement, on ajoute un tableau électrique secondaire lorsque l’on ne possède plus assez de place sur le tableau électrique principal pour ajouter de nouveaux circuits électriques. S’il est possible de changer entièrement le tableau électrique pour le remplacer par un modèle plus grand, il est souvent plus simple de rajouter un deuxième tableau électrique.

Tableau électrique

Installation d'un nouveau tableau électrique

Pourquoi ajouter un tableau électrique secondaire ?

Le tableau divisionnaire est situé à une dizaine de mètres du tableau électrique principal. Il n’a rien à voir avec le tableau secondaire. En effet, son rôle consiste à alimenter en électricité une extension, un abri de jardin, un sous-sol, un garage déporté ou encore des combles aménageables.

À l’inverse, le tableau secondaire électrique est installé à proximité immédiate du tableau électrique principal. La raison principale poussant des particuliers à installer un deuxième tableau électrique est le manque de place pour positionner de nouveaux disjoncteurs.

Quelles sont les solutions ?

Lorsque vous manquez de place pour agrandir votre installation électrique, vous avez deux possibilités :

  1. Changer le tableau électrique actuel.
  2. Installer un tableau électrique secondaire.

Changer de tableau électrique

Pour cela, vous devez retirer le coffret électrique existant et le remplacer par un modèle comportant une rangée supplémentaire. Cette solution demande beaucoup de travail car il est nécessaire de déconnecter tous les disjoncteurs et tous les interrupteurs avant de les rebrancher. Pendant l’intervention, il est aussi indispensable de couper le courant pour travailler en toute sécurité.

Installer un tableau électrique secondaire

C’est pourquoi les installateurs du réseau d’IZI by EDF vous conseillent d’opter pour la deuxième possibilité : installer un tableau électrique secondaire. Vous pourrez alors préparer les branchements des alimentations des différents circuits électriques à rajouter. Cela vous permet de travailler automatiquement hors tension, de manière plus sécurisée.

Comment ajouter un tableau électrique secondaire ?

Avant d’ajouter votre deuxième tableau électrique, certaines vérifications doivent être effectuées, notamment liées à la norme NF C 15-100.

Agrandissement de la Gaine Technique de Logement

Installer un tableau électrique à côté de l’existant implique un agrandissement de la GTL (Gaine Technique du Logement). Ceci désigne le volume dans lequel le tableau électrique est installé et l’emplacement réunissant tous les départs et arrivées électriques.

Aucune canalisation d’eau ou de gaz ne doit circuler autour des réseaux électriques. En augmentant le volume du GTL, il est important de continuer à respecter ces dimensions minimales de 600 mm de large et 400 mm de profondeur, du sol au plafond.

La position du nouveau tableau

Tout comme le tableau principal, le coffret secondaire doit être fixé à une hauteur comprise entre 1 mètre et 1,80 mètre. Cela est valable pour les interrupteurs différentiels et tout autre dispositif de protection du tableau électrique.

Quant à la rangée la plus basse du tableau électrique, elle doit obligatoirement se situer à plus de 50 cm du sol.

Vérifiez la possibilité de vous brancher dans le tableau électrique principal

Avant de vous lancer dans l’installation d’un deuxième tableau électrique, il est important de vérifier la possibilité de vous brancher au tableau principal au niveau de l’alimentation. Pour cela, vous devez identifier les borniers de phase et de neutre.

À noter qu’il n’est pas possible de se brancher sur le disjoncteur de branchement.

Raccorder le tableau électrique principal et le tableau secondaire

Avant de brancher les deux coffrets placés côte à côte, il est important de couper l’alimentation électrique pour opérer hors tension, en toute sécurité. En effet, le branchement de l’alimentation du tableau électrique secondaire se fait au sein du tableau électrique principal. Deux possibilités s’offrent alors généralement à vous :

  1. Les bornes de sorties du disjoncteur de branchement peuvent être directement raccordées sur les bornes d’un interrupteur différentiel. Déconnecter les câbles d’alimentation qui viennent du disjoncteur de branchement vers les bornes d’un interrupteur différentiel pour les connecter sur les borniers de phase/neutre. Reconnectez ensuite l’interrupteur différentiel aux borniers, avant de connecter l’alimentation électrique du tableau secondaire sur les borniers.
  2. Soit les sorties du disjoncteur de branchement sont raccordées sur les borniers phase/neutre. C’est le cas le plus simple, puisque vous devrez simplement raccorder les câbles d’alimentation aux borniers.

Une goulotte permettra de faire transiter les fils électriques d’alimentation d’un coffret à l’autre.

La section des fils d’alimentation électrique

La section des fils d’alimentation électrique dépend de la puissance de votre abonnement électrique EDF. Regardez votre disjoncteur de branchement ou sur votre facture d’électricité pour savoir quelle est la valeur de votre puissance. Pour un abonnement jusqu’à 45A, prévoyez une section de 10 mm² ; de 16 mm² pour un abonnement allant jusqu’à 60A et de 25 mm² pour un abonnement allant jusqu’à 90A.

Du fil électrique H07VK doit être utilisé pour les câblages à l’intérieur du tableau électrique. Des embouts à collerette isolante sont indispensables pour  renforcer la connexion électrique.

La connexion à la terre

Il est possible de se connecter à la terre via le tableau principal si le bornier de terre est encore disponible. Sinon, vous aurez besoin de choisir un boitier secondaire disposant d’un bornier de terre.

Tableau électrique

Installation d'un nouveau tableau électrique

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Publié le 9 Mars 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *