Tableau électrique triphasé vétuste : rénovation en 10 étapes

Partager sur

tableau-electrique-triphase-renovation

Le tableau électrique est indispensable dans tous les logements. Mais que faire quand on investit dans l’ancien et se retrouve face à un tableau électrique triphasé vétuste ? IZI by EDF vous guide pour le rénover en 10 étapes.

1 – Tableau électrique triphasé vétuste : faire le point

Avant de se lancer dans la rénovation d’un tableau électrique vétuste, il faut commencer par analyser l’existant. Pour cela, faites appel à un professionnel qui posera un diagnostic précis. Les chargés d’affaire IZI by EDF pourront vous donner les coordonnées d’un spécialiste de votre région. Types de circuits, état des fils, présence des installations minimales exigées par la norme NF C 15-100 : il fera un bilan complet lui permettant de passer à l’étape suivante. Il en profitera également pour identifier chaque phase associée à un circuit en ouvrant un fusible avant de vérifier quel élément de la maison n’est plus alimenté. Cela lui facilitera la rénovation à venir.

2– Rester en triphasé ou passer au monophasé

Lorsque l’on rénove l’installation électrique d’un logement ancien, deux possibilités s’offrent à nous : garder ce type d’alimentation ou passer au monophasé. Le monophasé est privilégié par la plupart des ménages. Dans le cadre de notre rénovation, cela donne la possibilité de réduire le coût du matériel. Le triphasé est surtout utilisé par les entreprises, mais certains particuliers souhaitent tout de même conserver cette alimentation. Elle permet en effet d’assurer le fonctionnement simultané des appareils gourmands comme la pompe à chaleur, la chaudière ou le chauffe-eau.

Bon à savoir : pour passer en monophasé, faites appel à Enedis

Si vous décidez de passer à une alimentation monophasée, vous devrez demander l’intervention d’un technicien Enedis. Il devra changer les éléments du panneau de contrôle, c’est-à-dire le compteur et l’appareil général de coupure et de protection (le disjoncteur abonné).

3– Déconnexion du tableau électrique

Comme avant toute intervention sur un tableau électrique, votre électricien coupera l’alimentation de votre logement. Après s’être assuré de la coupure totale de courant, il pourra débrancher l’alimentation du tableau vers les disjoncteurs et peignes.

4– Mise en marche du coffret de chantier

La rénovation d’un tableau électrique vétuste est une opération longue, il faut donc conserver une alimentation en électricité minimale. Cela permettra d’alimenter notamment votre congélateur et votre réfrigérateur. Votre professionnel pourra également y brancher les outils nécessaires à son chantier, mais aussi un éclairage d’appoint. Pour assurer sa mission, le coffret de chantier sera branché au disjoncteur abonné.

Tableau électrique

Remplacement de tableau électrique

5– Déconnexion du neutre et de la terre

Les fils de neutre et de terre sont rassemblés sur deux barrettes distinctes. Après les avoir démêlés, il faudra tous les débrancher.

6– Suppression des disjoncteurs

Tous les fils de phase vont être déconnectés de leur disjoncteur respectif. Les circuits ont normalement été identifiés en étape 1. À chaque fois qu’un fil sera débranché, votre électricien y collera une étiquette ou un ruban adhésif lui permettant de savoir instantanément à quoi le câble correspond. À la fin de cette intervention, il ne reste plus que les rails métalliques qui soutiennent normalement les éléments du tableau électrique et de nombreux fils.

7– Installation du nouveau tableau électrique

Votre spécialiste va ôter tous les équipements de l’ancien tableau avant de fixer le nouveau. Pour cela, il devra tout d’abord placer la nouvelle armature contre le mur et réussir à faire passer tous les fils au centre. Après avoir marqué les emplacements des fixations, il pourra tout retirer et percer. Il placera des chevilles et pourra accrocher le nouveau socle en ayant pris soin de refaire passer les câbles au centre. Pour faire passer les fils plus facilement, il est possible de retirer des rails du tableau avant de les remettre.

8– Branchement de la terre et repérage des phases et des neutres

Afin d’apporter un peu de clarté à la rénovation d’un tableau électrique triphasé vétuste, on raccorde les fils de terre à la barrette de branchement. Tous les fils verts et jaunes présents se verront logés sous un emplacement dédié. Pour la phase et le neutre, les choses sont plus compliquées. Il faut en effet réussir à assembler chaque couple phase/neutre qui viendra se brancher sur un disjoncteur divisionnaire. Pour cela, il faut observer les gaines permettant d’acheminer le courant au tableau. Certaines d’entre elles contiennent déjà une paire attribuée à un circuit. Pour les fils restants, il faudra effectuer un test de continuité du courant. Votre électricien sera alors aidé par un autre technicien.

Test de continuité pour une prise

  • Insertion des branches du multimètre dans les deux trous de la prise ;
  • Le fil de phase identifié est associé à différents neutres ;
  • Le bon fil neutre est celui qui permettra la continuité de courant : le multimètre émettra alors un signal sonore.

Test de continuité pour les luminaires

  • Le fil de phase au niveau de l’interrupteur est branché à un domino ou un connecteur Wago. Un fil est ajouté afin de prolonger le circuit jusqu’au luminaire ;
  • Une pointe du testeur reçoit la phase et l’autre le neutre ;
  • Côté tableau électrique, différents fils neutres sont testés avec la phase jusqu’à l’émission du signal sonore.

9– Branchement des disjoncteurs divisionnaires

Chaque couple de fils est relié à son disjoncteur. Avant cela, il faut planifier sur le papier la manière dont sera organisé le tableau électrique. Pour rappel, la norme NF C 15-100 impose notamment :

  • Un interrupteur différentiel au départ de chaque rail ;
  • Au moins deux interrupteurs différentiels par tableau ;
  • Une répartition des prises de courant et luminaires entre les différentes rangées du tableau.

10 – Câblage du tableau électrique en triphasé

Chaque élément est raccordé en prenant soin d’éviter que les fils se croisent à l’arrière du tableau. Votre électricien veillera à ne pas installer plus de 8 disjoncteurs par rangée. Il devra également laisser 20 % d’emplacements libres pour accueillir de nouveaux équipements. Il ne restera alors plus qu’à disposer les peignes et à raccorder le tableau au disjoncteur abonné.

La rénovation en 10 étapes d’un tableau électrique vétuste exige de très bonnes connaissances en électricité. Pour s’assurer que le chantier sera conduit dans le respect des normes, demandez l’aide d’un professionnel.

Tableau électrique

Remplacement de tableau électrique

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Publié le 27 Mai 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *