Parafoudre : rôle, norme, type & prix - IZI by EDF
Tout savoir sur le parafoudre
Tableau électrique

Tout savoir sur le parafoudre

Lecture en 4 min

Vous habitez une région ou un département soumis chaque année à de violents orages ? En l’absence de parafoudre, petit module de protection installé à même votre tableau électrique, vos équipements et appareils électriques peuvent être endommagés durant les épisodes orageux. Comment vous protège plus concrètement le parafoudre ? Quelles sont les normes électriques en vigueur ? Combien coûte-t-il ? IZI by EDF vous donne toutes les billes pour vous protéger à la maison lors d’un évènement orageux !

Qu’est-ce qu’un parafoudre ?

Quel est le rôle d’un parafoudre ?

Le parafoudre sert à protéger vos équipements électriques contre les surtensions. Lorsque la foudre frappe à proximité de chez vous, les phénomènes de surtension peuvent endommager vos équipements et appareils électriques domestiques, incapables de supporter ces surtensions. Le parafoudre permet alors de détecter une anomalie électrique et de dévier l’onde électrique au sol afin qu’elle n’atteigne pas vos appareils électriques.

Bien que le principe soit quelque peu similaire, le parafoudre est différent du paratonnerre. Ce dernier désigne non pas un module, mais un équipement (installé généralement sur le toit d’un immeuble) capable de capter le flux électrique de la foudre lorsqu’elle s’abat à proximité. Le paratonnerre se charge alors de conduire l’électricité au sol.

Attention, les surtensions ne sont pas réservées à la foudre uniquement et peuvent également provenir d’un problème sur le réseau (raison pour laquelle on parle aussi souvent de « parasurtenseur », terme plus générique que celui de « parafoudre »).

Où installer un parafoudre ?

Un parafoudre est un module fixé au tableau électrique principal qui occupe la place de deux modules. Pour fonctionner, votre tableau doit être préalablement équipé d’un disjoncteur différentiel et d’un disjoncteur divisionnaire 16A.

rangee disjoncteurs tableau electrique

L’installation d’un parafoudre est-elle obligatoire ?

L’obligation légale d’installer un parafoudre dépend du département dans lequel vous résidez. La norme NF C 15-100 définit un zonage qui se base principalement sur le niveau kéraunique (Nk). Si votre logement est situé dans une zone ayant un niveau Nk égal ou supérieure à 25, il y a de grandes chances pour que vous soyez obligé d’installer un parafoudre. Concrètement, cela concerne les zones où l’on entend au moins 25 fois le tonnerre par an. En France, cela concerne principalement les régions du sud-est et du sud-ouest, sujettes à de forts épisodes orageux à cause des variations de température importantes.

En plus du niveau kéraunique d’une région, la norme oblige certains logements à s’équiper d’un parafoudre. Par exemple, si votre logement est situé à proximité d’un paratonnerre, d’une antenne relais ou d’un clocher d’église, le parafoudre est obligatoire.

Dans tous les cas, si vous entreprenez des travaux de mise aux normes de votre installation électrique, l’électricien qualifié du réseau IZI by EDF vous indiquera si l’installation d’un parafoudre est obligatoire ou non dans votre cas.

Au-delà de l’aspect légal, il en va de la sécurité de vos équipements électriques. L’installation d’un parafoudre dans un tableau électrique aux normes permet de prolonger la durée de vie de vos équipements électriques suite à une surtension.

cta offre

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Comment choisir un parafoudre ?

Les technologies de parafoudre

A ce jour, il existe trois technologies de parafoudre :

  1. Les éclateurs (à air, encapsulés ou à gaz) sont composés de deux électrodes placées dans un milieu particulier qui permettent de détecter une anomalie. À partir d’une certaine tension entre les bornes, un arc électrique se crée ce qui permet le passage du courant et sa déviation à la terre.
  2. Les varistances permettent d’écrêter la tension en cas de surtension. Lorsqu’une surtension est détectée, son impédance diminue ce qui permet d’évacuer la « surcharge ». Efficaces, les varistances ont tendances à vieillir prématurément. En effet, le passage de la surtension occasionne l’augmentation de la température du composant ce qui réduit sa durée de vie.
  3. Les diodes Transil (ou Zener) fonctionnent sur le même principe que les varistances. Leur comportement étant encore moins linéaire, elles sont plus réactives. De plus, les diodes Transil ont l’avantage d’avoir une durée de vie illimitée.

Type 1 , type 2, multiprise : lequel choisir ?

Il existe trois types de parafoudre, classés selon leur pouvoir dissipatif :

  1. Le type 1 est un parafoudre pour tableau électrique qui permet d’évacuer un courant très important à la terre ;
  2. Le type 2 est également utilisé pour un tableau électrique, utile en cas de coups de foudre indirects ;
  3. Le type 3 est installé au niveau des prises électriques des équipements. Leur capacité d’écoulement de courant est très réduite.

Quel type de parafoudre choisir ? La norme NF C 15-100 vous guide sur le type de parafoudre à installer.

  • Si votre bâtiment comporte un paratonnerre, vous devez installer un parafoudre de type 1 et un autre de type 2.
  • Si vous n’avez pas de paratonnerre, un parafoudre de type 2 est amplement suffisant. Installé dans le tableau électrique de tête, vous pouvez également associer des parafoudres de type 3 pour vos équipements. Ceci est particulièrement conseillé si la distance qui sépare le parafoudre de type 2 de vos équipements est supérieure à 10 mètres.

A noter que le dimensionnement de vos parafoudres dépend de la zone que vous habitez. Les parafoudres de type 2 proposent différentes capacités d’écoulement : 20, 40, 65 kA. Plus la capacité est importante, plus vos équipements sont protégés (mais plus le prix du parafoudre augmente aussi).

Quel est le prix d’un parafoudre ?

Un parafoudre à installer dans un tableau électrique coûte entre 130 € et 700 € (matériel uniquement, hors pose). Le prix dépend de la marque retenue, des caractéristiques du dispositif et de sa technologie (les prises et multiprises parafoudres étant les moins chères du marché).

L’installation d’un dispositif parafoudre vous permet de protéger vos équipements électriques, souvent coûteux. Selon votre situation géographique, la pose d’un parafoudre peut même être une obligation légale. Vous n’avez aucune connaissance en électricité ? Le mieux est de faire appel à un professionnel pour une installation du parafoudre sécurisée et aux normes.

infographie sur le parafoudre
cta offre

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article sur les réseaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.