Comment choisir une prise parafoudre

Partager sur

Prise parafoudre

Les appareils électriques n’aiment pas les coups de foudre. Lors d’un orage, il arrive parfois que la foudre traverse les réseaux électriques et fasse des dégâts sur les matériels qui y sont reliés. Ceux équipés de composants électroniques sensibles comme l’ordinateur, la télévision ou le réfrigérateur sont particulièrement touchés par l’augmentation anormale de la tension électrique. Heureusement, il existe un moyen de les protéger contre les surtensions : la prise parafoudre ou la multiprise parafoudre. Reste à savoir comment choisir une prise parafoudre. Izi by EDF vous dévoile les critères à prendre en compte.

Selon votre département 

Selon la norme NFC15-100 sur les installations électriques basse tension en France, l’installation d’une prise parafoudre sur le compteur électrique est obligatoire dans certains départements de France. Pourquoi ? Parce que les orages y sont plus fréquents et plus intenses. Le niveau kéraunique (Nk) définit le nombre de jours d’orage annuel. La densité de foudroiement (Ng) concerne le nombre d’impacts annuels au kilomètre carré. En fonction de ces deux critères, le parafoudre peut être rendu obligatoire. On parle alors de zone AQ1 et AQ2. Si elle n’est pas obligatoire dans votre département, elle est toutefois fortement recommandée. 

Selon le type de prise parafoudre 

Il existe trois types de prises parafoudre pour les réseau basse tension selon la norme internationale IEC 61643-11 et la norme européenne EN 61643-11. Le choix se fait surtout en fonction de l’endroit où la prise parafoudre est installée. 

La prise parafoudre de type 1

Elle est utilisée sur des installations où le risque de foudre est important. Elle se pose dans le coffret de répartition principal et est obligatoire dans les bâtiments équipés d’un paratonnerre.  

La prise parafoudre de type 2

Elle est obligatoire dans les départements où la densité de foudroiement est élevée. C’est également dans le tableau électrique qu’elle s’installe. Elle protège ainsi l’ensemble de l’installation des bâtiments alimentés par une ligne aérienne et non équipés de paratonnerre.  

La prise parafoudre de type 3

Elle s’utilise en complément de la prise parafoudre de type 2 afin de protéger les circuits de courant faible comme l’informatique, le téléphone, la télévision, etc. 

Vous pouvez aussi utiliser une prise parafoudre combinée qui assure une protection équivalente aux trois types de parafoudres.

Selon l’intensité 

Pour choisir une prise parafoudre il faut prendre en compte deux types d’intensité :

  • l’intensité nominale Inom qui correspond à la valeur de crête d’un courant de forme d’onde 10/350 µs que la prise parafoudre est en mesure d’écouler cinq fois ;
  • l’intensité nominale maximale Imax qui correspond à la valeur de crête d’un courant de forme d’onde  8/20 µs que la prise parafoudre est en mesure d’écouler une fois.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour la pose d’une prise parafoudre sur votre compteur électrique ou pour la mise en sécurité de votre installation électrique selon la norme NF C-15100

Prise

Prise de courant

La multiprise parafoudre

Si vous n’avez pas de prise parafoudre installée en tête de circuit, vous pouvez protéger certains de vos appareils à l’aide d’une multiprise parafoudre. Elle se branche sur la prise de courant alimentant l’appareil concerné, ordinateur, console de jeu, etc.

Lors de l’achat de la multiprise parafoudre, vérifiez plusieurs critères. 

La norme 

Votre multiprise doit être estampillée NF pour la norme française ou CE pour la conformité européenne. Ainsi, vous avez la certitude qu’elle respecte les normes de sécurité en vigueur. 

La capacité d’alimentation 

Afin de répondre à la norme électrique NF C 15-100, la capacité d’alimentation doit être de 16 Ampères. 

Le témoin d’état  

Lorsque la prise parafoudre a pris la foudre, qu’elle a déjà fonctionné et protégé votre circuit, elle peut se retrouver hors d’usage. Afin d’avoir toujours une prise efficace, choisissez un modèle équipé d’un témoin indiquant l’état de marche. 

Le nombre de prises

S’il existe des prises parafoudre dotées d’une seule prise pour y brancher un seul appareil, certaines comptent de 3 à 10 prises. Ainsi vous pouvez y raccorder simultanément plusieurs appareils électroménagers.  

La connectivité

Si vous souhaitez protéger le téléphone, la télévision ou tout autre réseau RJ45, pensez à bien vérifier la connectivité. Par ailleurs, certaines multiprises sont équipées de ports USB permettant de protéger les appareils reliés en USB, comme le smartphone. 

Le câble 

Vous trouverez des multiprises de protection avec des longueurs de câble allant de 1,5 à 3 mètres. Choisissez en fonction de la distance qui sépare l’appareil à protéger de la prise encastrée. 

Les branchements coaxiaux 

Parfois, les multiprises de protection sont équipées d’une entrée et d’une sortie coaxiales. Vous pouvez ainsi raccorder la connexion à une parabole ou une antenne en amont. Consultez d’ailleurs notre article dédié pour connaître les différents types de prises.

Publié le 26 Décembre 2020

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.