Pourquoi et quand changer son tableau électrique ?

Partager sur

Remplacement d'un tableau électrique

Vous êtes en pleine rénovation intérieure et vous vous demandez si vous devez remplacer votre vieux tableau électrique ? Vous ne savez pas s’il répond encore aux normes électriques en vigueur ? La sécurité de votre foyer est une priorité. Vous trouverez dans cet article de nombreuses informations sur la mise aux normes d’un tableau électrique.

Quand faire changer son tableau électrique ?

Un tableau électrique est à changer lorsqu’il est obsolète ou détérioré. Un vieux tableau électrique qui ne répond pas à la norme NF C 15-100 peut présenter des dangers importants. La mise en sécurité ou la mise en conformité de votre installation pourra nécessiter de remplacer votre tableau électrique. Il en va de votre sécurité ainsi que de celles des occupants de votre habitation.

Si vous vous équipez d’un nouvel appareil électrique, comme une chaudière par exemple, vous devrez peut-être changer votre tableau électrique. En effet, est-ce que votre tableau possède encore des modules libres pour connecter votre nouvel appareil ? S’il n’y a pas de place disponible, vous avez alors le choix d’ajouter un tableau électrique secondaire ou de remplacer votre coffret par un modèle plus grand.

Mais vous pouvez également décider de remplacer votre ancien tableau électrique pour gagner en confort. Par exemple, pourquoi ne pas intégrer un minuteur dans votre tableau électrique ? Une minuterie modulaire vous permet de régler automatiquement l’allumage de vos appareils de chauffage par exemple. D’autres modules vous permettent également de réaliser des économies comme un contacteur heures creuses, délesteur électrique, compteur jour/nuit…

Bien choisir son tableau électrique

Le critère dimensionnant pour choisir un tableau électrique est sa taille. Un tableau est constitué de plusieurs rangées (entre deux et six). Chaque rangée comporte un certain nombre de modules, c’est-à-dire des emplacements qui pourront accueillir des appareillages. Par convention, un module a une largeur de 17,5 mm. Chaque rangée compte entre 13 et 18 modules.

Comment choisir la taille de votre tableau électrique ? Tout dépend de votre logement ! En effet, il est facile de comprendre qu’un grand logement a plus de chances d’accueillir de nombreux équipements électriques. En conséquence, plus un logement est grand, plus le tableau électrique doit être important.

Les recommandations à prendre en compte sont les suivantes :

• Pour un logement de moins de 35 m2, un tableau électrique 2 rangées est suffisant ;
• Pour un logement entre 35 et 100 m2, il faut se tourner vers un tableau électrique 3 rangées ;
• Pour un logement de plus de 100 m2, un tableau à quatre rangées (voire plus) est nécessaire.

De plus, la norme oblige à laisser au moins 20 % des emplacements libres à l’intérieur du tableau pour d’éventuels besoins futurs. Si vous avez un doute sur la taille du tableau électrique, prévoyez toujours plus grand. Comme mentionné ci-dessus, il serait dommage de devoir changer de tableau électrique parce que vous n’avez plus de module disponible.

Remplacement de tableau électrique

changement d'un tableau électrique

Mon tableau est-il conforme aux normes ?

Un tableau obsolète ne saute pas forcément aux yeux, surtout si vous n’êtes pas un expert en électricité.

Les normes peuvent être difficiles à appréhender. Mais il existe quelques observations de base à effectuer pour savoir si votre tableau électrique est aux normes. Découvrez les grandes caractéristiques à retenir de la norme pour un tableau électrique, la NF C 15-100.

La première chose à faire est de vérifier que votre installation électrique comporte bien un disjoncteur général (ou disjoncteur d’abonné). Cet équipement vous donne la possibilité de couper le courant dans tout votre logement lorsque vous souhaitez effectuer des travaux électriques. Mais le disjoncteur général permet surtout de couper l’électricité lorsqu’il détecte un problème. Cela peut venir d’une surtension, d’un court-circuit ou d’un problème sur le réseau.

La deuxième chose à vérifier est la présence de disjoncteurs divisionnaires. Normalement, votre tableau électrique doit comporter un disjoncteur de protection pour chaque circuit électrique. Son rôle est le même que celui d’un disjoncteur général, à la différence qu’il agit plus localement, sur un équipement ou un circuit électrique (éclairage, chauffage, etc.).

Regardez aussi la localisation du tableau électrique. Il doit être installé dans l’Espace Technique du Logement (ETEL). L’ETEL doit occuper tout l’espace du sol au plafond et doit avoir une emprise de 60 cm x 25 cm minimum. Cet ETEL contient la Gaine Technique du Logement (GTL) dans laquelle se trouve notamment le tableau électrique.

La norme NF C 15-100 fixe également la hauteur de votre tableau électrique. Ainsi, les manettes des disjoncteurs doivent être situées à une hauteur accessible, c’est-à-dire :

• Entre 0,50 et 1,80 m du sol si vous possédez un coffret avec porte ;
• Entre 0,90 et 1,80 m du sol si votre coffret est sans porte.

Côté équipements, pour un logement de 35 à 100 m2, il faut au moins deux interrupteurs de 25A de type AC et 140A de type A. Enfin, le tableau électrique normalisé NF C 15-100 doit être équipé d’une mise à la terre et d’un dispositif parafoudre selon les régions.

Bien entendu, ces observations ne remplacent pas l’intervention et l’expertise d’un spécialiste.

électricien normes tableau électrique

Le remplacement d’un tableau électrique par un professionnel qualifié

La conformité d’une installation électrique est une question de sécurité. Chaque année, de nombreux accidents domestiques ont lieu à cause d’une installation défectueuse. Ne prenez pas cela à la légère ! Pour vos travaux d’électricité ou un dépannage en électricité, faites appel aux services IZI by EDF. Nos concepteurs de travaux vous mettront alors à disposition un artisan qualifié de notre réseau pour des travaux réussis. Même si vous n’avez pas forcément l’obligation de mettre aux normes votre tableau électrique, sa mise en sécurité est indispensable.

Nos partenaires sont reconnus pour leurs compétences et leur professionnalisme. En choisissant l’intervention d’un artisan du réseau IZI by EDF, vous avez la certitude que vos travaux d’intérieur sont faits de manière méticuleuse. Le technicien peut par exemple se charger de déplacer un tableau électrique ou de réaliser le câblage de votre tableau électrique.De plus, l’estimation des travaux est réalisée en toute transparence et vous recevez un devis de travaux clair.

Justement, combien coûte la mise aux normes d’un tableau électrique ?

Il n’existe pas de tarif unique puisque le coût dépend de la zone géographique, de l’ampleur des travaux à réaliser ainsi que tu matériel choisi. Néanmoins, pour vous donner une idée, vous trouverez ci-après un exemple de prix pour un changement de tableau électrique en région parisienne. Ainsi, le coût d’un remplacement de tableau électrique encastré dans un logement de moins de 35m2 (T1-T1bis : tableau « Schneider Electric », 2 rangées avec 9 modules) est d’environ 700 euros HT.

N’attendez plus, faites appel à IZI by EDF pour vos travaux de rénovation électrique. Nous vous accompagnons de A à Z !

Publié le 17 juin 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *