Comment bien choisir son tableau électrique ?

Partager sur

comment choisir tableau electrique

Le tableau électrique est en quelque sorte la tour de contrôle de toute l’installation électrique de votre logement. Son choix doit donc se faire avec le plus de précaution possible. Cela est d’autant plus crucial que si les règles de la norme NF C 15-100 ne sont pas respectées votre sécurité est en jeu. Nous vous expliquons dans cet article comment faire pour bien choisir votre tableau électrique.

Tableau électrique : de quoi s’agit-il et quelle est son utilité ?

Qu’est-ce qu’un tableau électrique et pourquoi en installer un dans votre logement ? Il s’agit de la colonne vertébrale électrique d’une habitation. Cet outillage permet de recevoir l’électricité depuis le réseau extérieur en le redistribuant dans les différents circuits de votre logement. En somme, si vous n’avez pas de tableau électrique vous n’avez pas d’électricité.

Tableau électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

{ Tableau électrique}

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

En règle générale on place le coffret électrique dans un endroit discret, comme le garage d’une maison ou le cellier dans un appartement. La pièce où est installé cet équipement doit nécessairement être accessible depuis l’habitation. Vous pouvez aussi le laisser en apparence, bien qu’il ne soit pas connu pour être esthétique. Aujourd’hui, certains modèles peuvent s’encastrer, ce qui le rend plus agréable visuellement.

Certaines normes électriques parmi les dernières utilisées requièrent l’installation du tableau électrique à l’intérieur d’une gaine technique du logement. Les constructions neuves sont concernées par cette obligation, ainsi que les rénovations qui impliquent de détruire des cloisons.

Composants du tableau électrique pour bien choisir votre équipement

Le tableau électrique est un équipement indispensable dans tous les logements, à usage d’habitation notamment. Il se compose de plusieurs éléments. En comprendre les contours vous permettra de bien choisir votre tableau électrique dans les meilleures conditions.

  • disjoncteur : cet élément intervient en cas de surcharge ou de court-circuit et coupe l’électricité automatiquement. Sa première utilité est de protéger les appareils et les prises électriques contre tout endommagement électrique
  • interrupteur différentiel : il se situe entre le disjoncteur divisionnaire et le disjoncteur général. Il protège les résidents contre tout risque d’électrocution
  • bornier : il se présente à vis ou à ressort et se connecte facilement. Il relie le neutre, la terre ou la phase à l’installation
  • barrette de terre : cet équipement permet de lier entre eux le câble de terre principal et celui du boîtier électrique dans le logement, afin d’assurer une bonne diffusion de l’énergie électrique
  • obturateur : pour couvrir les zones vides sur le tableau électrique et éviter que de la poussière ne s’y insère
  • coffret de communication : obligatoire dans une construction neuve ou rénovée. On le place en-dessous du compteur électrique. Il achemine le signal du réseau Internet vers vos prises électriques.
infographie pour choisir son tableau électrique

Autres composants de votre tableau électrique à prendre en compte

Si vous souhaitez installer un tableau électrique qui convienne parfaitement dans votre logement nous vous conseillons de prendre connaissance des composants complémentaires suivants :

  • parafoudre : il assure une protection du circuit électrique contre le risque de surtension, notamment causé par la foudre. Son installation est fortement conseillée mais pas obligatoire, hormis dans certains départements concernés par ce risque (la Corse notamment)
  • contacteur jour et nuit : il permet de réaliser des économies d’énergie. Le chauffe-eau se déclenche automatiquement pendant les heures creuses et s’éteint en heures pleines
  • minuterie : permet de commander les éclairages via un système de minuterie
  • délesteur : pour réduire également vos dépenses en électricité. Les circuits sont coupés si la consommation excède le plafond du contrat d’électricité. Les circuits sont réactivés une fois que la consommation est compatible
  • télérupteur : il s’agit d’un élément très pratique pour la commande de vos éclairages. Grâce à lui vous pouvez piloter le circuit de votre éclairage d’intérieur via des boutons poussoirs, depuis différents points
  • bandeau connecté : nombreux sont les fabricants à proposer aujourd’hui le bandeau connecté, qui est un module supplémentaire permettent de vous alerter sur smartphone lors d’une coupure électrique. Son mode de fonctionnement se fait très facilement, à l’aide de piles et ne requiert pas d’alimentation électrique.
criteres choix pour tableau electrique

Norme NF C 15-100 : la règle indispensable pour choisir votre tableau électrique

La norme à respecter est la norme NF C 15-100 qui concerne les constructions neuves et la rénovation de tous les bâtiments à usage résidentiel. Voici quelques règles qui régissent cette norme :

  • Installation de deux dispositifs différentiels à courant résiduel
  • Chaque circuit électrique doit comprendre un disjoncteur
  • Bornier de mise à la terre à installer obligatoirement
  • Marge supplémentaire de 20 % à prévoir dans le calcul du nombre de modules. Cette marge permet de prévoir des projets futurs
  • Ecocompteur, dans le respect de la Réglementation Thermique datant de 2012
  • Deux prises modulaires au minimum.

A noter qu’un interrupteur différentiel (disjoncteur différentiel) vaut pour deux modules. Un disjoncteur simple ou module classique de commande est un appareillage modulaire qui compte pour un module seulement. Ainsi, une fois que vous connaissez le nombre de rangées pour votre installation électrique, il vous reste à sélectionner le nombre de modules pour vos rangées.

Généralement un bâtiment simple à usage de résidence comprend 13 modules par rangée sur le tableau de répartition. Tous les composants utilisés doivent être certifiés norme Française. A cette norme de base s’ajoutent certaines obligations liées plus particulièrement aux logements neufs ou rénovés. C’est le cas de la présence du coffret de communication.

Quelle taille choisir pour votre coffret électrique ?

Pour choisir votre tableau électrique avec le plus de précision possible vous devez sélectionner la bonne taille pour votre coffret électrique.

Pour savoir combien de rangées prévoir pour votre installation électrique, il vous faut tenir compte de la surface totale du logement :

  • Surface inférieure à 35 m² : 2 rangées minimum
  • Entre 35 m² et 100 m² : 3 rangées au minimum
  • Au-delà de 100 m² : 4 rangées minimum.

Si vous souhaitez affiner votre sélection, vous devez prendre en compte les équipements disponibles dans l’habitation. Le tableau électrique contient un appareillage modulaire qui protège chaque circuit électrique dans le logement. Cela pour des raisons de sécurité et de performance au quotidien. Les modules à installer dans le coffret sont donc plus ou moins nombreux en fonction de ces paramètres.

A noter qu’un tableau électrique qui comporte des porte-fusibles à broche n’est pas aux normes de sécurité actuellement en vigueur. Dans ce cas, il vous faut remettre aux normes votre ancien tableau électrique. A la place, l’électricien installe un coffret qui se raccorde à la terre. Il l’équipe également de l’ensemble des composants et protections indispensables, divisionnaires comme différentiels. Pour chaque configuration vous devez prévoir un interrupteur différentiel de type A de 30 mA, pour votre plaque de cuisson et machine à laver. Les autres équipements électroménagers, éclairages et prises peuvent se raccorder à un interrupteur de 30 mA de type AC.

tableau electrique comment choisir

Choisir un tableau électrique pré-équipé ou nu ?

Quand on s’interroge sur l’installation d’un tableau électrique on se demande également s’il est préférable de choisir un tableau nu ou bien pré-équipé. Il faut dire que ces deux types d’équipements ne sont pas identiques. Le tableau électrique pré-équipé vous mâche le travail puisqu’il se compose de plusieurs éléments indispensables dans le bon fonctionnement du matériel. Le tableau électrique nu est quant à lui totalement vide et requiert d’être câblé entièrement.

Tableau électrique pré-équipé : plus simple à mettre en place

Le coffret électrique pré-équipé se dote de plusieurs éléments importants comme :

  • un interrupteur différentiel pour chaque rangée
  • des disjoncteurs en quantité suffisante pour assurer une bonne installation électrique
  • des éléments assurant la protection des circuits électriques du logement, à l’instar des disjoncteurs 16 A, 20 A et 32 Ampères
  • un bornier pour la mise à la terre.

La connexion des modules se fait par des peignes électriques. Vous pouvez aussi choisir de compléter l’appareillage pré-équipé en y ajoutant des modules, un éco-compteur (pour faire des économies d’énergie) et un parafoudre.

Le principal avantage de choisir un coffret électrique déjà pré-équipé est le gain de temps au moment de son installation. En effet, en optant pour ce type d’appareillage il vous suffit simplement de le raccorder au réseau électrique.

Coffret électrique nu à équiper : un tableau électrique entièrement personnalisable

Contrairement au coffret électrique pré-équipé, le coffret nu vous permet de personnaliser entièrement tous les composants. Néanmoins, vous devez toujours respecter la norme imposée et le nombre de modules. Si vous optez pour cette solution l’intervention d’un électricien professionnel est nécessaire. Ce dernier saura sélectionner avec rigueur les éléments de votre coffret et a l’expérience pour adapter l’installation à la configuration de votre logement. Il assure également un dépannage en électricité sur-mesure en fonction de la difficulté rencontrée dans votre installation.

Si vous en avez besoin il est possible d’ajouter un second tableau à l’extérieur de l’habitation. La place dans le coffret électrique doit être suffisante pour y installer l’ensemble des modules nécessaires. Le coffret installé devra assurer une parfaite étanchéité pour éviter un court-circuit ou tout autre type d’accident électrique. S’il est étanche, le coffret résistera aux intempéries, aux UV et à l’humidité.

tableau-electrique-bien-choisir-selon-criteres

Comment choisir votre tableau électrique secondaire ?

Vous souhaitez installer un tableau électrique secondaire dans votre habitation ? Comment procéder en ce sens et que choisir pour ne pas commettre d’erreur ?

Installer un second tableau électrique s’avère judicieux si vous comptez agrandir un logement, construire une dépendance ou un garage par exemple. Dans ce cas, l’installation permet à l’extension de profiter d’un réseau électrique de qualité. C’est par exemple le cas si vous faites construire un petit studio dans un grand jardin. Le petit logement bénéficie alors de sa propre installation électrique, sans que cela ne requière des travaux conséquents. Le tableau secondaire est branché au coffret principal qui distribue l’énergie électrique.

Pour choisir votre tableau électrique secondaire avec le plus de précautions possibles, il vous faut prendre en compte les mêmes critères que pour le tableau d’électricité principal. Ce tableau secondaire est à brancher depuis l’armoire électrique générale. Un câble relie le principal et le secondaire. La norme NF C 15-100 s’applique également et les mêmes étapes d’installation doivent être respectées.

Tableau électrique

Remplacement de tableau électrique

Publié le 3 Février 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *