Est-ce que le parafoudre est obligatoire ?

Partager sur

prise-parafoudre-obligatoire/

Même lorsque l’on est confortablement installé chez soi, la foudre reste une menace. Elle peut en effet avoir des conséquences désastreuses sur les appareils branchés chez vous, et c’est pourquoi il est important d’avoir une installation prête à faire face en cas d’orage. Le parafoudre est-il pour autant obligatoire ? IZI by EDF vous répond.

Foudre : quels sont les risques ?

Ce n’est pas un hasard si, aujourd’hui encore, bon nombre d’entre nous débranchent leurs appareils électriques dès que le tonnerre retentit. En effet, lorsque la foudre tombe (au sol ou sur les installations électriques), elle crée un courant phénoménal qui fait augmenter la tension du réseau.

Si cette surtension est importante et que vos appareils ne sont pas protégés, ce phénomène peut fortement les endommager, voire les détruire. Il est donc important que la foudre soit captée en amont pour la détourner du réseau. Lorsque cela n’est pas possible, ce sont des dispositifs comme les parafoudres qui prennent le relai. Alors que les dégâts engendrés par la foudre peuvent être très dommageables, vous allez voir que ces équipements comme les prises parafoudre ne sont pas obligatoires.

Bon à savoir : le raccordement à la terre, une obligation

Le premier réflexe à avoir pour protéger ses appareils électriques d’une surtension est de relier son réseau électrique à la terre. Ce fil vert et jaune que l’on retrouve sur les prises comme sur les interrupteurs est un autre rempart contre la surtension. Obligatoire depuis de nombreuses années, il est encore absent de certaines constructions anciennes. Pour vous assurer que votre réseau est capable de reconduire les fuites de courant vers le sol de manière optimale, demandez conseil à un électricien.

Parafoudre : ce que dit la loi

La norme NF C15-100 est la référence pour les installations électriques basse tension en France. Elle stipule ainsi que la prise parafoudre n’est pas obligatoire. Pour ce qui est du parafoudre, cela dépend de la région dans laquelle se trouve l’habitation. Seules les zones victimes d’orages intenses et fréquents sont frappées par l’obligation d’installer un parafoudre. Pour estimer les risques, la norme prend en compte 2 critères :

La densité de foudroiement (Ng)

Elle est définie par le nombre d’impacts de foudre par an et par km² dans une région. Lorsqu’elle dépasse 2,5, le parafoudre est obligatoire. Entre 1,5 et 2,5 Ng on parle de risques moyens et, en dessous de 1,5 Ng, de risques faibles.

Le niveau kéraunique (Nk)

Il traduit le nombre de jours d’orage par an. Un niveau kéraunique inférieur à 25 place une habitation en zone AQ1. Au-delà, elle intègre la classification AQ2.

Lorsqu’un logement est situé en zone AQ2 et que l’alimentation électrique est entièrement ou partiellement aérienne, alors le tableau électrique doit intégrer au moins un parafoudre. Sont ainsi concernés par cette installation obligatoire :

  • Tous les départements de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur
  • Tous les départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes (sauf le Cantal et l’Allier)
  • Le Lot-et-Garonne
  • La Dordogne
  • La Gironde
  • Les Landes
  • Les Pyrénées-Orientales
  • La Saône-et-Loire
  • Le Jura
  • Le Doubs
  • Le Gard
  • L’Hérault
  • La Lozère
  • La Guyane
  • La Martinique
  • La Guadeloupe
  • Mayotte
  • Tahiti

Quand la ligne est entièrement enterrée, alors les habitations de régions AQ2 sont dispensées du parafoudre à condition qu’aucun matériel nécessaire à la sécurité des personnes ne soit relié au réseau électrique. Ainsi, même avec une ligne enterrée, les logements avec des équipements médicalisés, des alarmes incendie ou anti-intrusion fonctionnant à l’électricité doivent avoir au moins un parafoudre.

Notez également que si une habitation est équipée d’un paratonnerre, alors un parafoudre devra obligatoirement être installé dans le tableau électrique, peu importe la région. Demandez conseil aux chargés d’affaires IZI By EDF qui pourront vous orienter vers un professionnel pour une analyse précise de vos risques.

Les différents types de parafoudre

Si le parafoudre est obligatoire dans votre région, alors vous aurez le choix entre différents modèles :

Le parafoudre de Type 1 : c’est celui qui est conseillé pour les habitations équipées d’un paratonnerre hors zone AQ2.

Le parafoudre de Type 2 : Le modèle qui aura la préférence de votre électricien professionnel si vous vivez dans un département AQ2.

Le parafoudre de Type 3 : il est installé en complément du parafoudre de Type 2. Il est dédié à la protection de la ligne téléphonique, mais aussi des appareils multimédias et de l’équipement informatique particulièrement sensible à la surtension.

Peu importe où vous vivez, vous pouvez efficacement protéger vos prises des surtensions provoquées par la foudre grâce à des multiprises dédiées. Ces prises parafoudre affichent un prix légèrement supérieur à un modèle classique, mais embarquent un système qui permet de protéger les appareils branchés en cas de pic de tension.

Les risques d’orages et l’intensité de ces phénomènes ne sont pas les mêmes sur tout le territoire c’est pourquoi le parafoudre n’est pas obligatoire partout. Pour savoir si votre installation électrique respecte la réglementation, n’hésitez pas à consulter un spécialiste. Quant aux prises parafoudres, si elles ne sont pas obligatoires, elles s’imposent comme un accessoire incontournable pour protéger votre électroménager et vos appareils multimédias.

Devis installation prise électrique

Publié le 3 Février 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *