Pourquoi 4 fils sur un interrupteur ?

Partager sur

interrupteur-raison-quatre-fils/

À l’entrée de votre domicile, dans la salle de bains, la cuisine ou le salon : l’interrupteur est partout. Mais pourquoi faut-il 4 fils pour le brancher ? IZI by EDF dissèque pour vous cet équipement incontournable.

Comment fonctionne un interrupteur ?

Un interrupteur permet de commander un circuit électrique, c’est-à-dire de l’ouvrir ou de le fermer. Dans la pratique, cela se traduit par l’allumage du luminaire ou la mise en tension de la prise associée et leur arrêt. Pour protéger la prise ou le plafonnier auquel il est relié, l’interrupteur est associé à un fusible ou un disjoncteur divisionnaire. Que vous choisissiez d’installer un interrupteur à allumage simple ou optiez pour un interrupteur double, votre électricien aura 4 fils à brancher pour faire fonctionner votre nouvelle installation.

À chaque fil sa mission

En matière d’électricité, rien ne peut être laissé au hasard, c’est pourquoi les couleurs des 4 fils d’un interrupteur doivent répondre à la norme NF C15-100. Pour chaque installation, un électricien aura besoin de :

Une phase

Si d’autres couleurs sont admises (tout sauf la combinaison vert et jaune et le bleu) le fil de la phase est généralement rouge. C’est lui qui transporte le courant, il doit donc relier l’interrupteur au fusible ou disjoncteur qui lui est attribué dans le tableau électrique.

Un neutre

C’est le fil bleu de votre installation. Il se trouve entre le point à alimenter en électricité (le luminaire ou la prise) et le tableau électrique où il viendra rejoindre la phase. Le neutre permet au courant de retourner dans le réseau. En principe, il est nul, puisque l’appareil branché doit avoir utilisé l’électricité acheminée par la phase. Lorsque ce n’est pas le cas, le système de protection (disjoncteur ou fusible) s’enclenche.

Un fil de terre

Ce système de protection des prises électriques et des interrupteurs est obligatoire. Ce fil vert et jaune permet d’évacuer les surcharges électriques afin de limiter les risques d’électrocution et d’électrisation. Ce fil court de l’appareil (luminaire ou prise) jusqu’au tableau électrique où l’attend un bornier dédié. Ce dernier est relié au conducteur principal de protection qui évacue la surtension vers la terre.

Un fil de retour

Pour compléter le circuit, il ne reste plus qu’à brancher l’interrupteur avec le point qu’il commande. Pour cela, on utilise un fil de retour. Le choix de la couleur est libre, il ne faut simplement pas utiliser le bleu, le duo vert/jaune ou la couleur choisie pour la phase. En faisant réaliser votre installation par un électricien, vous pourrez constater qu’il utilise toujours la même teinte pour ce fil (souvent violet ou orange).

Bon à savoir : une cinquième couleur pour le va-et-vient

Si vous décidez d’installer deux interrupteurs pour mettre en place un système de va-et- vient, alors vous aurez besoin d’une nouvelle teinte pour les navettes. Ces fils de la même couleur permettront de relier les deux interrupteurs.

Devis Installation d'interrupteurs

Lorsque l’on installe un interrupteur, il est obligatoire de brancher 4 fils. Cette norme bien connue des professionnels de l’électricité vous assure une installation sécurisée et parfaitement fonctionnelle.

Publié le 28 Janvier 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *