Parafoudre et paratonnerre : quelle est la différence ?
Parafoudre

Parafoudre et paratonnerre : quelle est la différence ?

Lecture en 4 min

Publié le 3 Mai 2022

-

La puissance de la foudre est inarrêtable et destructrice pour nos logements. Heureusement, il existe un moyen de détourner cette force de la nature : l’installation d’un paratonnerre et d’un parafoudre, deux dispositifs distincts mais complémentaires. Ces notions vous parlent ? IZI by EDF vous aide justement dans cet article à faire la différence entre un parafoudre et un paratonnerre.

Parafoudre, paratonnerre : définitions

Parafoudre, paratonnerre… Ces termes en apparence similaires ne désignent pas la même chose. Pour comparer les deux dispositifs, encore faut-il connaître leur rôle et leur fonctionnement. Voici justement leur définition.

Qu’est-ce qu’un parafoudre ?

Un parafoudre, appelé aussi parfois parasurtenseur, est un module spécifique qui se place dans votre tableau électrique ou à proximité et protège vos équipements électriques des surtensions causées par la foudre.

Composé de diodes, d’éclateurs ou de varistances, le parafoudre empêche la puissance de l’éclair de pénétrer dans votre installation électrique domestique. Concrètement, si la foudre s’abattait sur votre logement, vos lignes électriques pourraient fondre et causer un incendie. Votre matériel ne fonctionnerait plus.

Le risque d’incendie n’est pas à prendre à la légère. La foudre est en effet l’une des principales causes des incendies d’origine électrique. L’orage peut également provoquer des remontées de tension, notamment via la boucle cuivre de votre installation ADSL. La fibre est épargnée par ce problème, car elle ne conduit pas le courant.

Qu’est-ce qu’un paratonnerre ?

Le paratonnerre est plus connu du grand public. Il s’agit de la pointe de métal qui se place sur votre toit. Son principe d’action est très simple. L’électricité est comme aimantée par les pointes métalliques. Les électrons se concentrent alors en un point de petite taille. L’installation d’un paratonnerre permet ainsi de s’assurer de l’endroit où la foudre va frapper.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

La différence entre un parafoudre et un paratonnerre

Les différences entre parafoudres et paratonnerres sont d’ordre fonctionnel. L’un protège votre installation électrique en amont de l’impact du tonnerre, placé à l’extérieur du logement (paratonnerre), quand l’autre constitue le dernier rempart à la foudre, à l’intérieur de votre habitation (parafoudre).

Autrement dit :

  • Le paratonnerre protège un bâtiment contre l’impact direct de la foudre
  • Le parafoudre protège l’installation électrique contre les surtensions

Si le paratonnerre n’agit plus et que la foudre parvient jusqu’à votre installation, vous n’êtes hélas plus protégé. Cette situation est loin d’être un cas isolé. Il peut arriver que la foudre frappe la ligne électrique raccordée à votre logement ou le transformateur de votre rue. Le parafoudre est dans ce cas précis indispensable ! Parafoudre et paratonnerre sont alors complémentaires.

immeuble résidentiel

Les caractéristiques d’un parafoudre

Le parafoudre est-il obligatoire ?

Le parafoudre n’est obligatoire que pour les régions identifiées par la norme NF C 15-100 comme étant victimes d’orages fréquents. Deux critères (la densité de foudroiement et le niveau kéraunique) ont permis de cibler plus d’une trentaine de départements de l’hexagone et d’Outre-mer où l’installation d’un parafoudre est obligatoire.

Les types de parafoudre

Besoin de protéger votre logement de la foudre ? Ces trois modèles de parafoudre de type 1, 2 ou 3 répondront certainement à vos besoins :

  • Les parafoudres éclateurs, composés de deux électrodes entre lesquelles le courant passe et s’évacue dans la terre (si surtension oblige)
  • Les parafoudres à varistance se composent d’une résistance faisant barrage à une tension beaucoup trop élevée. Le courant est évacué par la résistance jusqu’à la terre
  • Les diodes transil offrent une protection plus performante que les autres types de parafoudre. Leur système de fonctionnement est similaire à celui des varistances

Pour installer un parafoudre adapté à votre logement et à votre région, demandez conseil à un électricien qualifié !

Le cas des prises parafoudre

Vous aviez peut-être déjà entendu parler de prises parafoudre à brancher à l’intérieur du logement… Leur rôle ? Protéger et alimenter un appareil domestique sensible, comme un PC ou une console de jeux. Seul, ce moyen de protection est inefficace, car il ne permet pas de faire barrage à la puissance d’un éclair. Couplé à un parafoudre, il permettrait en revanche d’agir comme une muraille supplémentaire avant que votre matériel ne soit détruit.

Attention, si la foudre frappe un transformateur situé relativement loin de chez vous, la puissance résiduelle peut détruire vos appareils. Dans ce cas (certes rare, mais possible), les prises parafoudre prennent le relai et protègent vos appareils. Certains modèles de prise parafoudre permettent également le passage d’un câble Ethernet par le biais d’une prise RJ45 pour protéger votre réseau local.

prise-parafoudre-obligatoire/

Les caractéristiques d’un paratonnerre

Le paratonnerre est-il obligatoire ?

Comme c’est le cas du parafoudre, l’installation d’un paratonnerre est obligatoire dans les départements sensibles aux risques d’orages, identifiés par la norme électrique en vigueur, la NF C 15-100. Une bonne moitié sud du pays est concerné, ainsi que plusieurs territoires d’Outre-mer.

L’impact de l’éclair est titanesque et non sans danger. Sous la force d’un éclair, un arbre foudroyé peut se couper en deux ou un mur s’effondrer instantanément. Le paratonnerre s’avère alors très utile pour canaliser l’énergie dégagée par la foudre.

Installation d’un paratonnerre : comment faire ?

Pour installer un paratonnerre, IZI by EDF vous recommande de passer par un professionnel qualifié ; une telle manipulation requiert des compétences techniques. Le paratonnerre, installé sur le point haut de votre résidence, doit être solidement fixé sur un support adapté, sans nuire à l’étanchéité du bâti. Un câble relie par ailleurs le paratonnerre au sol. De cette manière, la puissance de l’éclair va se dissiper dans le sol et ne pas entrer en contact avec votre installation électrique.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.