Comment lire et comprendre une étiquette énergie ?

Partager sur

L’étiquette énergie donne des informations essentielles sur les appareils électroménagers (fours, lave-linge, téléviseurs, etc.). Les consommateurs peuvent décider du modèle le plus économique à acheter. Alors, comment lire et comprendre une étiquette énergie ?

Qu’est-ce qu’une étiquette énergie ?

La première étiquette énergie de l’UE est apparue en 1994. Dès lors, de plus en plus de catégories d’appareils ont été incluses dans la réglementation européenne sur l’énergie. Et les étiquettes ont connu diverses mises à jour.

Depuis mars 2021, les étiquettes énergie (allant de A à G) sont obligatoires dans toute l’Union européenne pour les appareils électroménagers suivants :

  • Réfrigérateurs, congélateurs et appareils combinés ;
  • Lave-linges, sèche-linges et appareils combinés ;
  • Lave-vaisselles ;
  • Fours et hottes ;
  • Climatiseurs et chauffages ;
  • TV ;
  • Aspirateurs ;
  • Et éclairages : ampoules électriques, lampes, luminaires, etc.

L’objectif majeur de ces étiquettes est de réduire la consommation d’énergie des foyers européens. Mais elles ont aussi pour objectif d’encourager les entreprises à développer des produits toujours plus efficaces sur le plan énergétique.

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Quelles informations se trouvent sur l’étiquette énergétique ? L’exemple du sèche-linge

seche-linge

Maintenant que vous savez à quoi ressemble et à quoi sert une étiquette énergie, voici des informations détaillées pour vous aider à comprendre son contenu.

QR Code

Le QR code en haut à droite des étiquettes permet aux consommateurs d’accéder aux informations techniques des produits. Pour cela, il suffit de télécharger l’application mobile gratuite ecoGator. Cette dernière a été financée par la Communauté européenne pour mieux choisir ses appareils électroménagers et réduire sa facture électrique.

Pictogrammes

Les pictogrammes permettent de connaitre, par exemple, la durée d’un cycle pour les lave-linges ou encore la consommation électrique des téléviseurs. Et ce, en un seul coup d’oeil.

Classe d’efficacité énergétique (A à G)

Les classes d’efficacité énergétique sont au nombre de 7 et se déclinent de A (en vert) à G (en rouge). Désormais et depuis mars 2021, les catégories A et B sont considérées comme les plus « eco-friendly » et les catégories F et G sont les plus énergivores. Aujourd’hui, la plupart des sèche-linges appartiennent aux classes B et C.

Bon à savoir : la consommation indiquée sur l’étiquette énergie d’un sèche-linge est basée sur un cycle coton, en charge maximale, pour du linge prêt à repasser.

Consommation annuelle d’énergie (kWh/an)

Comme son nom l’indique, la consommation énergétique annuelle estimée se réfère à l’énergie produite par an par un appareil électroménager.

Bien sûr, vos habitudes de lavage auront un énorme impact sur la quantité réelle d’énergie utilisée par votre sèche-linge. Néanmoins, vous pouvez estimer ce que vous coûtera le fonctionnement de cet appareil toute l’année. Pour cela, multipliez la consommation d’énergie annuelle par le coût de l’électricité par kWh dans votre région.

Type d’appareil

En fonction des appareils, vous pourrez avoir accès à son type. Par exemple, pour les sèche-linges, trois grandes catégories existent :

  • Les sèche-linge à évacuation ;
  • Les sèche-linge à condensation ;
  • Et les sèche-linge pompe à chaleur.

Les modèles à évacuation évacuent l’air humide issu du séchage vers l’extérieur par un conduit dédié. Les sèche-linge à condensation, quant à eux, recueillent l’humidité de cet air dans un réservoir d’eau qu’il faut vider. Enfin, les sèche-linge pompe à chaleur fonctionnent sans résistance de chauffage. Ainsi, ces modèles nous aident à réaliser jusqu’à 60 % d’économies d’énergie.

Capacité (kg)

Il s’agit de la charge que votre sèche-linge peut supporter lors d’un programme «coton» standard à 60 °C ou pour le programme «coton» standard à 40 °C à pleine charge. Cela dit, dans la plupart des cas, il est préférable de se fier à la consommation d’énergie :

  • En kWh par an (appareils de froid) ;
  • Par 100 cycles (appareils de lavage) ;
  • Ou par 1000 heures (ampoule, télévision).

Niveau de bruit de l’appareil en décibels (dB)

Finalement, la dernière notion obligatoire est le niveau de bruit de l’appareil en décibels (dB). Sur l’étiquette énergie, le bruit des appareils se classe de de A à D. Naturellement, la classe A regroupant logiquement les appareils les plus silencieux.

Pourquoi chercher à comprendre et s’attarder sur l’étiquette énergie ?

homme-magasin-etiquettes

Deux raisons vous poussent à comprendre et à vous attarder sur l’étiquette énergie : le budget annuel de votre ménage et l’environnement. Cela vous aidera à améliorer votre empreinte carbone et à diminuer vos factures.

Certes, les appareils les mieux classés ont tendance à être un peu plus chers, mais ils seront rentables sur le long terme. Selon la Commission européenne, l’achat d’un lave-linge économe en énergie peut réduire vos factures d’énergie jusqu’à 50 % et rembourser l’investissement initial en quelques années.

Dégotez toujours plus d’astuces pour réduire votre consommation d’énergie !

Pour trouver d’autres astuces pour réduire votre consommation d’énergie, parcourez le blog d’IZI by EDF. Et si vous avez besoin d’effectuer des travaux à votre domicile, faites confiance à notre réseau. Nous travaillons avec les meilleurs artisans de France pour vous assurer un service d’excellence.

Publié le 21 Décembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.