Pourquoi un fusible ne vous protège pas ?

Partager sur

fusible protection court-circuit

Tout le monde connaît les fusibles, pourtant, savez-vous pourquoi un fusible ne nous protège pas ? Voyons ensemble ce qu’est un fusible, son utilité, son temps de réaction ainsi son fonctionnement global. Il est important de faire la distinction avec d’autres organes de protection, comme le disjoncteur différentiel pour comprendre votre installation électrique.

Description d’un fusible

Un fusible se présente sous la forme d’un cylindre en céramique ou en verre. Il contient un filament conducteur qui est destiné à fondre si l’intensité dépasse un certain seuil (le temps a aussi un rôle à ce moment). Il existe plusieurs calibres de fusible couramment utilisés dans les installations domestiques. La valeur est donnée en Ampère (A).

  • 2 A, c’est pour le contacteur heures pleines et creuses.
  • 10 A, elle protège l’éclairage ou les groupes de prises électriques
  • 16 A, il est employé pour certains appareils
  • 32 A, il protège les fours et les lave-vaisselle

Attention, en cas de surintensité, de panne, ou encore de court-circuit électrique, le filament va fondre à cause de l’augmentation de l’intensité. Ce phénomène permettra de couper le circuit et de protéger vos appareils.

Risques & prévention

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Risques & prévention

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Les inconvénients d’un fusible

Plusieurs points sont problématiques avec l’utilisation d’un fusible. Le temps de réaction varie en fonction de l’intensité. C’est presque immédiat lors d’un court-circuit avec un courant de milliers d’ampères qui se créer instantanément. En revanche, dans le cas d’une surintensité faible, la coupure du circuit peut se faire en plusieurs dixièmes de secondes.

Si le courant est proche du calibre, cela peut même durer plusieurs secondes. Ensuite, il faut se souvenir qu’il s’agit de faire fondre le filament. En cas de dysfonctionnement, le risque d’incendie est bien présent.

Contrairement à un disjoncteur qui possède une manette d’enclenchement, un fusible doit être remplacé. Cela vous impose d’avoir un modèle de chaque calibre utilisé chez vous d’avance en cas de problème. Pour le diagnostic de panne, cela peut être problématique. Il faut souvent remettre sous tension plusieurs fois avant de localiser la source du problème, et donc, consommer plusieurs fusibles.

pourquoi fusible protège pas

Choisir le bon calibre pour son fusible

Pour que le fusible puisse remplir son rôle, il doit être correctement dimensionné. Il existe des types de fusibles, pour les amorçages de moteurs par exemple, mais dans une installation domestique, ils ne sont pas ou peu utilisés.

Le calibre est donc la valeur en Ampère maximale du circuit qui doit être protégée. Il y a deux cas de figure.

Les causes d’un fusible surdimensionné

Ici, c’est très simple. Si votre fusible est surdimensionné, il ne sera pas efficace pour la protection de votre circuit. Si vous vous demandez pourquoi un fusible ne vous protège pas, sachez que dans ce cas, il ne protège rien !

En cas de surintensité, il ne coupera pas le circuit. Vos fils chaufferont (car ils sont aussi dimensionnés pour faire circuler un certain courant) et l’isolant finira par sécher et casser. Le risque d’incendie est très fort et plus le temps passe, plus l’effet peut être rapide et violent.

Sous-dimensionner un fusible : c’est grave ?

Dans le cas contraire, si vous sous-dimensionnez votre fusible, les risques sont bien moindres. En revanche, vous serez régulièrement ennuyé par le fusible qui saute sans raison apparente.

Par exemple, si vous placez un fusible 16 A pour votre four qui lui, consomme plus que ça, votre fusible finira par casser à la longue alors que votre installation est utilisée normalement.

Le fusible protège uniquement le matériel

Pourquoi un fusible ne vous protège pas ? Ce n’est pas son rôle. Lui, il doit couper le circuit en cas de surintensité, or, le danger pour l’être humain, ce sont les courants de fuite. Il s’agit d’un courant très faible qui s’établit entre la phase et la terre. Impossible à détecter par un fusible.

Le fusible, lui, surveille uniquement la ligne et n’a aucun moyen de savoir si un courant de fuite est présent. Il vous protège indirectement en supprimant les dangers d’un court-circuit ou d’une surcharge, mais le contact indirect avec une pièce sous tension restera un ennemi mortel. La pose d’un dispositif avec différentiel est obligatoire dans ce cas.

Vous pouvez remplacer votre fusible par un disjoncteur différentiel ou placer un interrupteur différentiel en aval du fusible.

Pour toutes les interventions dans votre tableau électrique, ne prenez aucun risque. Les équipes d’IZI by EDF sont là pour vous aider dans vos travaux.

Risques & prévention

Remplacement d'un interrupteur différentiel

Publié le 29 Mars 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.