Télétravail : comment vérifier la conformité de mon installation électrique ?
Risques & prévention

Télétravail : comment vérifier la conformité de mon installation électrique ?

Lecture en 5 min

Publié le 2 Septembre 2022

-

Votre employeur vous a (enfin) donné l’autorisation de télétravailler ? Premier réflexe à avoir avant de faire du télétravail : vérifier la conformité de son installation électrique, notamment celle liée à son espace de travail, ou bureau aménagé à la maison. Comment faire ? IZI by EDF passe ici en revue les 5 points à contrôler pour travailler sereinement à domicile. Place à l’auto-évaluation !

Etape 1 : inspecter l’état général de l’installation électrique

L’état de votre tableau électrique, des prises, des luminaires et des interrupteurs de commande en dit généralement long sur l’état de l’installation électrique :

  • Un tableau électrique équipé de fusibles est le signe d’un dispositif ancien et peut-être vétuste, bien qu’il puisse en l’état toujours fonctionner. Les tableaux électriques sont dorénavant équipés de disjoncteurs (bien plus sécurisés que les fusibles)
  • Des prises ou interrupteurs arrachés, des fils dénudés sont également le signe d’une installation électrique vétuste, non sécurisée
  • Des appareillages qui grésillent comme les interrupteurs, ou des ampoules qui clignotent sont aussi le signe d’un problème électrique
  • Des appareillages mal positionnés sont synonymes d’inconformité de l’installation électrique. Un électricien professionnel est en effet toujours tenu d’appliquer la norme NF C 15-100 pour positionner à bonne hauteur les prises et interrupteurs
  • Des circuits électriques sous-dimensionnés ou surdimensionnés ne sont enfin jamais bon signe. Un électricien est tenu d’installer un minimum de prises, d’interrupteurs et de points lumineux par type de pièce pour garantir un certain confort. Il est aussi tenu de respecter un nombre maximal d’appareillages par circuit pour garantir la sécurité des occupants. Chaque circuit est également protégé au tableau par un disjoncteur adapté. La NF C 15-100 indique l’ensemble des règles à appliquer pour un salon, une cuisine, une chambre ou encore un bureau.
main femme branche prise

Etape 2 : vérifier l’accessibilité des disjoncteurs

L’accessibilité de vos disjoncteurs divisionnaires, de vos disjoncteurs différentiels et de votre disjoncteur d’abonné doit être optimale. Pour cela, votre tableau électrique doit être placé à bonne hauteur, fixé au mur d’une pièce sèche, libre d’accès. Un coffret fermé à clé ou un tableau de répartition installé dans un placard utilisé pour une autre fonction (rangements personnels ou pour le télétravail par exemple) ne sont pas autorisés par la norme électrique en vigueur.

La norme NF C 15-100 indique que :

  • Le disjoncteur d’abonné doit être positionné à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,80 m
  • Les interrupteurs différentiels et les disjoncteurs divisionnaires des circuits sont eux placés à une hauteur comprise entre 1 m et 1,80 m (la hauteur minimale est toutefois ramenée à 0,50 m lorsque le coffret est protégé par une porte)
  • Pour les logements neufs et accessibles aux personnes à mobilité réduite, la hauteur maximale réglementaire est réduite à 1,30 m pour le disjoncteur général et entre 0,90 m et 1,30 m pour tous les dispositifs différentiels et les disjoncteurs divisionnaires.

Etape 3 : vérifier la conformité du tableau électrique à la norme NF C 15-100

Un tableau électrique aux normes doit notamment :

  1. Être compris dans un ETEL (espace technique électrique du logement) et centraliser les arrivées de votre logement dans une GTL (gaine technique de logement) pour les logements neufs
  2. Présenter au moins deux rangées, avec un interrupteur différentiel de chaque type (types A et AC)
  3. Garder 20 % d’emplacements disponibles (en prévision de l’ajout de nouveaux circuits ou modules spécifiques)
  4. Être équipé obligatoirement d’un parafoudre si vous habitez un département français soumis aux risques d’orages et de foudre importants
  5. Présenter un bornier de terre raccordé à un dispositif de mise à la terre, etc.

Etape 4 : contrôler la mise à la terre de l’installation électrique

Un autre point à vérifier sur votre installation électrique avant de télétravailler à la maison est la mise à la terre. Obligatoire pour tous les logements construits (neufs) après 1969 dans les pièces d’eau et depuis 1991 dans toutes les pièces d’un logement, ce dispositif assure la protection des utilisateurs en écoulant les courants de fuite vers la terre.

L’un des moyens les plus simples pour savoir si votre installation électrique est mise à la terre, est de contrôler l’aspect des prises de courant. Les prises de terre sont toutes équipées d’une fiche de terre.

Un autre moyen est de vérifier la composition de vos circuits électriques. S’ils sont mis à la terre, ils doivent en théorie être constitués d’un fil de terre, de couleur jaune et/ou verte. Pour vous en assurer, coupez l’alimentation électrique du logement et démontez une prise ou un interrupteur.

Vous avez fait récemment l’acquisition d’une maison ? Vous comptez au contraire la vendre prochainement ? La mise à la terre est l’un des critères indispensables en cas de vente d’un logement. En cas de doute, faites évaluer votre logement et votre environnement de travail… Ou faites directement appel à un électricien du réseau IZI by EDF pour mettre à la terre votre installation !

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Etape 5 : limiter l’utilisation des multiprises pour le travail à distance

Pour éviter tout échauffement localisé au niveau des prises de courant et tout risque d’incendie, évitez de brancher vos appareils les plus énergivores sur des multiprises. Préférez une utilisation raisonnée de la multiprise, et proportionnée aux puissances de vos appareils (chargeur de téléphone, ordinateur, disque dur externe par exemple).

Eviter les mauvaises pratiques, telles que :

  • Le branchement en cascade de plusieurs multiprises entre elles
  • Le branchement d’un trop grand nombre d’appareils sur une multiprise
  • Le dépassement de la puissance maximale autorisée par l’appareil (indiquée sur son câble d’alimentation)
  • L’utilisation de multiprises anciennes et vétustes (câble sectionné, prise libérant une odeur de brûlé)

Bon à savoir : pour diminuer les consommations d’électricité, préférez des modèles de multiprises avec interrupteur pour votre bureau. Une fois votre journée de télétravail terminée, vous n’avez plus qu’à éteindre la multiprise (au lieu de débrancher un par un vos appareils).

D’autres équipements s’avèrent également très pratiques pour le télétravail, comme les multiprises rotatives en bloc et les multiprises encastrées.

main femme branche cable usb multiprise

Non conformité de l’installation électrique pour le télétravail : quelle est la suite ?

Réaliser un diagnostic électrique télétravail, à la charge de l’employeur

L’installation électrique de votre logement ne vous semble pas conforme et présente des dysfonctionnements ? La réalisation d’un diagnostic électrique télétravail vous permettrait de dresser un bilan professionnel des anomalies électriques et des risques encourus à l’aide d’un expert en électricité.

L’avantage du dispositif ? Ce diagnostic peut être pris en charge par l’employeur, tenu d’assurer la sécurité de ses employés. L’obligation de sécurité est d’ailleurs inscrite dans l’article L.4121-1 du Code du travail. A ce titre, l’employeur doit prendre des mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des salariés.

Sécuriser son installation électrique via un électricien professionnel

Votre diagnostic pointe des inconformités et des risques électriques mineurs ou majeurs pour télétravailler à domicile ? C’est le moment d’engager des travaux d’électricité auprès d’un professionnel :

  • Remplacement du tableau électrique
  • Mise aux normes du logement
  • Mise à la terre
  • Changement des appareillages pour travailler en sécurité (prises de courant supplémentaires, prises Ethernet RJ45, interrupteurs, points lumineux…).

IZI by EDF peut en l’occurrence sécuriser votre installation électrique !

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.