Comment refaire l’électricité dans une vieille maison ?

Partager sur

electricite-comment-refaire-dans-vieille-maison

Court-circuit, électrocution, risque d’incendie : lorsque l’électricité n’est pas aux normes, il n’y a pas que notre confort qui est en jeu, c’est aussi une question de sécurité. Pour un quotidien serein même dans l’ancien, IZI by EDF vous guide pour savoir comment refaire l’électricité d’une vieille maison.

La norme NF C 15-100, une obligation

En matière d’installation électrique, tout est régi par la norme NF C 15-100. Ainsi, si vous souhaitez refaire l’électricité dans une vieille maison, vous devrez connaître cette réglementation sur le bout des doigts. Vous l’aurez deviné, cela ne s’improvise pas, c’est pourquoi il est conseillé de faire appel à un professionnel pour ce type de chantier. Un simple appel aux chargés d’affaires IZI by EDF vous permettra d’obtenir les coordonnées d’un expert dans votre région. Il pourra alors se déplacer pour faire un bilan de l’existant et déterminer les travaux à entreprendre pour rénover votre installation électrique en respectant la norme NF C 15-100.

Bon à savoir : le diagnostic électrique, un bon guide

Si vous venez d’acheter une maison ancienne, alors l’ancien propriétaire vous a remis le diagnostic électrique. Ce document mentionne les différents points nécessitant l’intervention d’un professionnel pour une installation électrique aux normes. Confiez-le à votre expert pour   qu’il puisse rapidement estimer la durée du chantier.

Guide équipements électriques

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Guide équipements électriques

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Les 3 points à respecter pour la rénovation électrique d’une vieille maison

Pour refaire l’électricité dans une vieille maison, un professionnel interviendra sur les 3 éléments suivants :

Le tableau électrique

Véritable cœur d’une installation électrique, le tableau doit être associé à un disjoncteur de branchement réglé à la puissance correspondant à votre contrat avec votre fournisseur d’électricité. Votre électricien devra ensuite organiser les différentes rangées du tableau électrique. Pour ce faire, il prendra soin d’attribuer un disjoncteur différentiel de 30 A au bout de chaque rangée. Pour une maison entre 35 et 100 m², il faut compter un minimum de 3 rangées. Pour les surfaces supérieures, un minimum de 4 disjoncteurs différentiels est conseillé. Il existe encore de nombreuses maisons anciennes qui ne sont pas reliées à la terre. Votre professionnel devra alors installer un piquet, dans la cave, si vous en possédez une. Ce dernier sera rattaché à un bornier terre placé sous le tableau électrique.

Il devra également prévoir deux emplacements pour l’installation de deux prises de terre pouvant accueillir des appareils électriques et un parafoudre, si vous vivez dans une région exposée.

Les prises et les interrupteurs

Après avoir fait le bilan de l’existant, votre professionnel pourra être amené à ajouter des prises et des interrupteurs dans certaines pièces. Cela dépendra aussi du nouvel agencement que vous souhaitez dans le cadre de vos travaux de rénovation. En effet, la norme NF C 15-100 fixe le nombre minimum d’équipements électriques dont chaque pièce doit disposer. Vous pouvez également en ajouter en fonction de vos besoins. Là encore, l’ampleur des travaux pour refaire l’électricité de votre maison dépendra de la présence ou non de la terre. Si vos prises et interrupteurs y sont déjà reliés, alors il suffira de moderniser certains socles et boutons. En revanche, si l’installation est très ancienne, l’électricien devra amener un fil de terre vers chaque point d’alimentation et revoir tous les branchements. Cela peut considérablement augmenter le coût du chantier et l’intervention d’experts de la plâtrerie et de peintres peut être nécessaire.

Le réseau de distribution

Il n’y a pas de rénovation électrique d’une vieille maison sans quelques dizaines de mètres de câbles. Votre artisan pourra adopter deux techniques pour distribuer le courant dans tout votre domicile :

  • Fils apparents

Les câbles sont maintenus aux murs sous des plinthes ou des goulottes. Le fini esthétique peut en gêner certains, mais c’est la méthode de câblage la moins coûteuse.

  • Fils encastrés

Ici, tous les circuits électriques sont dissimulés dans les murs. Votre artisan réalise alors des saignées afin de faire passer les câbles. Si votre projet de rénovation intègre la pose de nouvelles cloisons ou de plaques de plâtre, elles pourront cacher les conduits contenant les fils. Cette technique est bien plus onéreuse que la première.

Bon à savoir : une TVA réduite pour la rénovation électrique

Refaire l’électricité dans une vieille maison se chiffre, bien souvent, en milliers d’euros. Heureusement, si vous réalisez ces travaux dans votre résidence principale ou secondaire, vous pourrez bénéficier d’une TVA à 10 % sur la facture de votre électricien. Cela comprend la main-d’œuvre et les achats des fournitures réalisés par le professionnel.

Refaire l’électricité dans une vieille maison nécessite une véritable expertise, c’est pourquoi il est préférable de confier ce projet à un expert. Il pourra ainsi parfaitement déterminer les éléments qui doivent être changés et s’assurer que votre nouvelle installation électrique respecte la norme NF C 15-100.

Guide équipements électriques

Rénovation électrique

Publié le 7 Juin 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.