Rénovation de l'électricité d'une maison des années 70 : que faire ? - IZI by EDF
Comment rénover l’électricité d’une maison des années 1970 ?
Rénovation électrique

Comment rénover l’électricité d’une maison des années 1970 ?

Lecture en 4 min

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un logement ancien à complètement rafraîchir ? Fusibles hors d’usage, tableau électrique non conforme, prises et interrupteurs d’une autre époque font partie du décors. Mais pas question de laisser l’installation électrique de votre logement dans son jus ! L’électricité d’un bien à rénover doit être mise aux normes selon la NF C 15-100. Dans cet article, IZI by EDF relève à la loupe les équipements types à remplacer lors de la rénovation électrique d’une maison ancienne.

Mettre à la terre l’électricité de votre maison des années 1970

La mise à la terre est un dispositif de protection électrique installé de nos jours dans tous les logements. La mise à la terre est obligatoire. Pour cause, elle protège les biens et les personnes en évacuant les courants de fuite vers la terre.

Si vous occupez un logement construit dans les années 1970, votre habitation est a priori mise à la terre ; en tout cas à minima les pièces d’eau (cuisine et salles de bain). 

cables electriques

La mise à la terre se matérialise par la présence de :

  • un bornier de terre au niveau du tableau
  • des fils de terre (verts et jaunes) sur chaque circuit électrique de la maison
  • des prises de courant composées d’une tige métallique de retour à la terre
  • un ou plusieurs piquets de terre en dehors de votre logement (piquets souvent difficiles à identifier pour un novice en électricité). 

Bien qu’une installation électrique coûte, il est impératif (et obligatoire) d’entreprendre des travaux de rénovation électrique et de mise à la terre.

Votre maison ancienne n’est pas mise à la terre ?

IZI by EDF vous accompagne dans votre projet de mise à la terre : conseils, devis, travaux !

Rénover un tableau électrique datant des années 1970

Le tableau électrique est sans doute le point de départ d’une ancienne installation électrique à rénover.

De nos jours, les installations électriques n’ont plus rien à voir avec les installations électriques des années 1970 (et plus largement toute installation antérieure à 1991). Dans les années 1970, les exigences de la norme électrique NF C 15-100 n’étaient pas les mêmes : moins de restrictions, mais aussi moins de critères de sécurité imposés.

Le tableau électrique vétuste en neutre commun

Les tableaux électriques en neutre commun sont de ces anciennes installations électriques qui ne sont aujourd’hui plus conformes aux normes. Mettre en neutre commun signifie réunir tous les fils neutres (fils bleus) sur une même barrette de connexion, sans protection individualisée des circuits électriques.

Problème avec ce type d’installation : les différences de courant ne sont pas prises en compte sur les circuits, avec un risque d’échauffement. Ce type d’installation est aujourd’hui strictement interdit.

lien redirection

Votre tableau électrique vous semble vétuste ?

IZI by EDF remplace votre tableau et met aux normes votre installation électrique !

Je découvre l’offre IZI

Les nouveaux tableaux électriques avec interrupteurs différentiels de type A et AC, doivent désormais isoler chaque circuit électrique raccordé au boîtier par trois fils (neutre, de terre et de phase). Ce système est aussi plus simple pour identifier un circuit qui présenterait une différence de courant ou une surintensité.

Les coupe-circuits et fusibles des anciens tableaux électriques

Les coupe-circuits (ou porte-fusibles) sont d’anciens dispositifs de protection des circuits, installés sur le tableau électrique. Les porte-fusibles sont de nos jours interdits à l’installation, remplacés par les disjoncteurs de puissance aux normes (disjonction mécanique) et plus pratiques (pas de fusible à changer). 

Pour équiper votre tableau électrique, le mieux est de procéder à son remplacement. Différents calibres de disjoncteurs sont dorénavant adaptés à chaque équipement de la maison, notamment :

  • 16A pour les circuits d’éclairage et les prises de courant ;
  • 20A pour chaque appareil électroménager lourd (machine à laver, lave-vaisselle, four électrique…) ;
  • 32A pour les plaques de cuisson ou la cuisinière.
lien redirection

Besoin de remplacer votre tableau ?

Visite technique, devis, travaux, suivi… IZI by EDF vous accompagne de A à Z

Je remplace mon tableau

Remplacer les anciens interrupteurs à levier ou rotatifs

Vous venez d’investir dans un logement construit dans les années 1970 ou 1980 ? Vos interrupteurs d’époque ne sont pas sans rappeler les chambres, salles à manger et cuisines de votre jeunesse ou celle de vos aînés ! Attention, les interrupteurs rotatifs ou à leviers, interrupteurs en porcelaine ou en bakélite (fabriqués selon les anciennes normes électriques), ne sont plus autorisés par la dernière version de la NF C 15-100, en date de 2016.

interrupteur ancien metal

Pour mettre aux normes votre installation électrique, les interrupteurs seront de préférence achetés neufs, certifiés NF et raccordés à la terre (fil de terre jaune et vert). 

Changer les prises de courant pour des prises avec retour à la terre

Cela ne vous aura pas échappé, les prises électriques des logements anciens et vétustes n’ont plus rien à voir avec nos actuelles prises de courant ! Force est de constater que tous les logements ne sont pas raccordés à la terre. Certaines maisons anciennes sont encore équipées de prises à deux trous sans terre, non conformes à la NF C 15-100 et en nombre insuffisant.

Depuis 1991 seulement, toutes les prises des pièces d’eau et des pièces sèches sont équipées de terre pour évacuer le surplus de courant, en liaison directe avec le sol. Cette installation garantit la sécurité des occupants en cas de défaut d’isolement, de court-circuit, de courant de fuite et protège des risques d’électrisation et d’électrocution.

Votre maison ancienne est équipée de prises sans terre ? Il est alors fortement recommandé de mettre aux normes votre logement et de raccorder à la terre votre installation électrique.

Vos prises ne sont pas toutes mises à la terre ?

IZI by EDF réalise vos travaux de mise à la terre et sécurise tous vos circuits et prises de courant !

Installer de nouveaux radiateurs électriques en remplacement des “grille-pain” des années 1970

Les radiateurs électriques “grille-pain” (surnommés “grille-pain” pour leur ressemblance aux toasteurs) sont caractéristiques des logements anciens. Apparus au cours des années 1960 et répandus en masse dans nos foyers dans les années 1970, ces convecteurs électriques n’offrent pas le confort (ni les options d’économies d’énergie) des radiateurs nouvelle génération. Ce chauffage puissant au démarrage, ne diffuse pas la chaleur de manière homogène. Les grille-pain procurent d’autant plus un air sec désagréable, sans régulation précise de la température.

Si le circuit de vos radiateurs électriques disjoncte fréquemment, il y a fort à parier que la protection du circuit n’ait pas été calibrée selon la puissance de vos appareils. Au-delà de 4000 W cumulés (plusieurs appareils), il faudra envisager un deuxième circuit indépendant pour votre chauffage, protégé par du 20 A. En d’autres termes : tirer une nouvelle ligne depuis le tableau de répartition.

Pour rénover votre logement et le rendre conforme à la NF C 15-100, le mieux est de procéder à la dépose totale du parc d’anciens radiateurs et de privilégier une technologie plus performante, comme les radiateurs à inertie, à chaleur douce, avec options de régulation et de programmation de la T°C et options d’économies d’énergie.

cta offre

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article sur les réseaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.