​Comment ajouter un circuit four dans la cuisine ?
Rénovation électrique

​Comment ajouter un circuit four dans la cuisine ?

Lecture en 3 min

Publié le 30 Août 2022

Besoin d’ajouter un four dans votre cuisine pour vos gratins, rôtis et gâteaux ? Vous devez alors créer un nouveau circuit électrique dédié pour brancher cet appareil… Car un four électrique traditionnel, à vapeur ou combiné ne se branche pas sur une prise de courant lambda, mais doit faire l’objet d’un circuit spécialisé. Comment donc ajouter un circuit four ? Dans cet article, IZI by EDF vous donne toutes les clés pour respecter la norme électrique NF C 15-100.

​Quel type de disjoncteur, quelle section de câble et quelle prise de courant pour un four électrique ?

Comme toujours pour répondre aux questions d’ordre électrique dans les habitations, il faut consulter la norme électrique NF C 15-100. Que dit-elle au sujet de la création d’un circuit four ?

Selon la norme électrique, un circuit four est un circuit spécialisé. Il doit donc respecter les exigences suivantes :

  • Circuit dédié : le circuit four ne peut servir qu’à alimenter un seul four, rien d’autre
  • Disjoncteur : le circuit four doit être protégé par un disjoncteur divisionnaire de 20A
  • Section de câble : le circuit four doit être alimenté par des fils électriques de section 2,5 mm²

Concernant la prise finale sur laquelle sera branché le four, il existe deux options :

  • Une sortie de câble (le four doit simplement être équipé d’un cordon d’alimentation électrique sans fiche) ;
  • Une prise 2 pôles + terre 20A au format classique (le branchement du four se fait alors via un câble électrique avec fiche)

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

​Peut-on brancher un four sur une prise normale ?

Pour faire court, non.

Il est fortement déconseillé de brancher un four électrique sur une prise qui n’est pas prévue à cet effet. Pourquoi ? Parce qu’une prise normale n’est pas conçue pour supporter la puissance nécessaire pour alimenter un four électrique.

Voici les risques encourus lorsque l’on branche un four sur une prise de courant normale :

  • Échauffement des câbles électriques qui peut conduire à un endommagement, voir à un départ de feu
  • Surcharge électrique qui conduit au déclenchement intempestif du disjoncteur, et donc à l’impossibilité d’utiliser le four

En effet, plusieurs prises normales sont généralement installées sur un même circuit. Dans une installation conforme à la norme NF C 15-100, un circuit de prises de courant (hors circuits spécialisés) peut être conçu de deux façons :

  • Jusqu’à 8 prises de courant sur le circuit : disjoncteur de 16A + alimentation en câbles de 1,5 mm²
  • Jusqu’à 12 prises de courant sur le circuit : disjoncteur de 20A + alimentation en câbles de 2,5 mm²

Des câbles de 1,5 mm² sont clairement sous-dimensionnés pour un four électrique. Rappelons que la norme impose une section de câbles de 2,5 mm² pour un circuit four.

Par ailleurs, sur un circuit de 8 à 12 prises, vous serez amené à brancher d’autres appareils. En fonction des équipements branchés sur le circuit de prises, vous pourrez dépasser la puissance maximale. Dans ce cas, le disjoncteur (qu’il soit de 16 ou 20 A) ne pourra pas remplir correctement sont rôle puisqu’il risque de disjoncter rapidement.

Imaginons par exemple que vous disposez d’un circuit de prises protégées par un disjoncteur de 16 A dans votre installation électrique. Vous y branchez un four, un frigo et un puissant robot ménager, pour une puissance totale de 3800 W. Lors du fonctionnement normal, les appareils vont générer un courant de 17,2 A (c’est-à-dire une puissance de 3800 W divisée par la tension du réseau de 220 V). Un tel ampérage va provoquer une surcharge par le disjoncteur de 16 A. Celui-ci va donc disjoncter et couper le courant !

jeune homme surveille cuisson four

​Comment créer un circuit indépendant pour le branchement d’un four ?

Vous souhaitez installer un nouvel appareil de cuisson et sécuriser le branchement d’un four dans votre cuisine ? Il vous faut créer un nouveau circuit dédié au four, conformément à la norme NF C 15-100. Ce circuit sera conçu exclusivement pour le four, et vous ne pourrez rien y brancher d’autre.

Tout commence dans votre tableau électrique. Vous devez y installer un nouveau disjoncteur de 20 A pour protéger votre four électrique. Le disjoncteur doit lui-même être placé sous un interrupteur différentiel de type AC. S’il n’y a plus de place disponible dans votre tableau électrique, vous pouvez installer le disjoncteur dans un coffret séparé (ou tableau divisionnaire).

Ensuite, vous pouvez tirer des câbles ou cordons d’alimentation de section 2,5 mm² jusqu’à l’emplacement souhaité pour votre four. Selon la configuration du logement et l’ampleur des travaux envisagés, vous pouvez faire circuler les câbles en apparent (sous goulotte ou moulure) ou en encastré (dans des saignées).

Il vous reste ensuite à installer la sortie de prise (ou la prise européenne) sur laquelle vous brancherez le four.

Voilà, vous avez désormais un nouveau circuit four parfaitement sécurisé !

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.