Installation électrique vétuste : quels risques ?

Partager sur

conseils pour choisir votre domino electrique

Si votre maison a déjà plusieurs dizaines d’années, il y a fort à parier que certaines parties de votre installation électrique ne sont plus au mieux de leur forme. Il est aussi fréquent d’avoir eu des changements de propriétaires et de nombreuses modifications. Mais dans ce cas, comment savoir quels sont les risques si votre installation électrique est vétuste ? Des travaux sont-ils nécessaires ?

Comment savoir si l’installation électrique est vétuste ?

Si votre installation électrique date avant 1974, il est probable qu’elle soit totalement hors-norme et peut donc vous exposer à de nombreux risques. À cette époque, aucun contrôle n’était obligatoire pour s’assurer de la conformité des installations électriques. C’est à partir de 1991 que les installations électriques deviennent soumises à des réglementations modernes et qui visent à la protection des personnes :

  • Branchement à la terre obligatoire
  • Présence d’un dispositif différentiel de 30 mA pour permettre une coupure de courant si la fuite électrique dépasse ce seuil
  • Un contrôle visuel est obligatoire pour s’assurer du bon fonctionnement

Pour votre sécurité et celle de vos équipements, en cas de doute sur un aspect de votre installation, n’hésitez pas à demander à un électricien professionnel qui s’assurera de la conformité de votre installation électrique.

Guide installation électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Guide installation électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

La norme dans les constructions neuves

Pour toute construction neuve, la norme est obligatoirement appliquée. Pour le vérifier, elle est contrôlée avant sa mise sous tension (ce contrôle est entré en vigueur depuis 1974). Ce contrôle est effectué par le CONSUEL, le « Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité », c’est un organisme reconnu d’utilité publique, qui est agréé en octobre 1973.

Les règles à respecter quand on réalise une installation électrique en local d’habitation sont imposées par l’arrêté du 22 octobre 1969 : « les installations des bâtiments d’habitation doivent être conformes aux dispositions des normes NF C14-100 et NF C15-100 en vigueur au moment de la demande de permis de construire ». Ces normes portent toujours le même nom alors que le contenu change selon les progrès techniques au cours des années. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas réaliser un contrôle de son installation, surtout quand elle est antérieure à 1991.

Quels sont les risques

Les installations électriques vétustes sont une source d’inconfort et de dangers. Les risques sont multiples et peuvent être mortels comme les pannes, les incendies, les électrocutions, les intoxications, etc.

Les statistiques montrent qu’en France, 250 000 incendies sont d’origine électrique et sont déclenchés majoritairement au niveau des cuisines et des chambres, suite à une panne due à un système électrique défectueux.

Les risques pour les personnes

La chose la plus importante à savoir concerne les risques que vous encourez personnellement à utiliser une installation électrique vétuste. Comme elle n’est pas équipée de disjoncteur différentiel ou d’interrupteur différentiel, vous n’êtes aucunement protégé en cas de défaut d’isolement.

La conséquence ? Si vous touchez un appareil avec un défaut d’isolement, vous pourriez subir de graves lésions, voire même y laisser la vie.

court circuit incendie electrique

Les risques pour le matériel

Pensez aussi au bon fonctionnement de vos équipements. Les modules modernes ont un temps de coupure très court et une précision chirurgicale. Sur une installation vétuste, vous serez équipé de fusible. Une protection effacée réside dans deux points :

  • Temps de réaction rapide
  • Un calibre correctement choisi (et respecté par le disjoncteur)

C’est surtout sur le temps de réaction que le fusible pêche. Plus le courant est coupé rapidement, moins les risques électriques sont importants. Il y aura moins de chance de déclencher un incendie, car l’échauffement sera bien moindre avec un courant de circulation plus bref.

En cas de court-circuit, quelques millisecondes peuvent tout changer.

Le calibre dépend du circuit à protéger. Par exemple, un circuit de prise classique nécessite un fusible ou un disjoncteur de 16 A. Un circuit pour vos luminaires est lui protégé par un calibre 10 A. Il existe de nombreuses possibilités qui sont précisées dans la norme.

Installation électrique vétuste : un diagnostic avant vente ?

Depuis janvier 2009, si votre habitation date de plus de 15 ans et qu’elle est mise en vente, elle doit être obligatoirement soumise à un diagnostic électrique qui doit s’assurer de la conformité de l’installation.

Ce diagnostic permet de diminuer le nombre d’accidents et de sécuriser l’habitation pour les futurs habitants. Le propriétaire doit livrer un rapport qui ne doit pas dépasser les 3 ans et qui présente toutes les anomalies électriques. Le diagnostic électrique sert de base aux experts en électricité qui seront amenés à intervenir pour les futures modifications. En plus d’informer l’acheteur, c’est aussi un bon moyen pour lui de prévoir des coûts de remise en état.

Et si le résultat n’est pas bon ?

Si votre installation électrique est vétuste et présente des risques, il faut s’adresser à un professionnel qui interviendra pour effectuer les travaux nécessaires pour répondre parfaitement aux normes.

Ces travaux peuvent être :

Comment choisir un électricien professionnel ?

Pour procéder aux travaux chez vous, vous devrez trouver un électricien de confiance. Pour cela, il existe des moyens. Par exemple, vous pourriez contacter un professionnel certifié « installateur-électricien » par l’association QUALIFELEC.

Vous pouvez également vous adresser à des fédérations d’installateurs-électriciens, comme la Fédération française des installateurs électriciens (FFIE), la Fédération des professionnels de l’électricité (FEDELEC), ou encore l’Union nationale artisanale de l’équipement électrique et électronique de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (UNA3E-CAPEB).

Pour les interventions ou contrôles sur votre installation électrique, misez sur la tranquillité d’esprit et faites appel aux artisans sélectionnés par IZI by EDF.

Guide installation électrique

Univers électricité

Publié le 14 Mai 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.