Comment reconnaître une ancienne installation électrique ?

Partager sur

reconnaitre ancienne installation électrique

Quand vous achetez un logement, qu’il soit ancien ou neuf, il est important de vérifier la conformité de l’installation électrique. Savoir comment reconnaître si une installation électrique est ancienne peut vous aider à éviter les mauvaises surprises.

Les principaux organes d’une installation électrique

Lorsque l’on se demande comment reconnaître si une installation électrique est ancienne, il est important de fonctionner avec méthode et d’inspecter chaque composant un à un. Vous trouverez ci-après une liste des matériels qu’il convient de toujours garder en excellent état.

Le disjoncteur général

Débutons par l’arrivée de courant dans votre domicile par le disjoncteur. Il vous permet de couper l’électricité en cas de court-circuit ou de surintensité. Son calibre étant très large, il ne protège que très peu votre installation et vos appareils.

Avant tout, il faut contrôler votre disjoncteur général, en espérant qu’il soit accessible et sans difficulté. Car celui-ci permet de désactiver l’installation électrique en cas de problème d’électricité.

Le dispositif différentiel

Son rôle principal est de protéger les personnes qui utilisent votre installation électrique. On peut dire que c’est un protecteur pour l’appareil électrique, ménagé qui sont dans la maison, il les protège du court-circuit ainsi que des surcharges électriques.

Pour que celui-ci respecte la norme, votre tableau électrique doit comporter impérativement un dispositif différentiel. Cette protection est liée à la terre. Son fonctionnement repose sur la comparaison entre le courant absorbé par l’installation et celui qui repart sur le réseau, en cas de déséquilibre, il coupe l’alimentation.

Les disjoncteurs de protection

Un disjoncteur de protection est en quelque sorte un organe électromécanique qui a la fonction d’interrompre le courant électrique face à un problème électrique. Celui-ci peut interrompre les surcharges de courant ou les courts-circuits.

Il est indispensable d’avoir un disjoncteur de protection, car il pourra détecter toutes les surintensités et couper le courant à tout moment s’il y en a besoin. Ils sont obligatoires pour respecter les normes les plus récentes.

Pour savoir comment reconnaître une ancienne installation électrique, vérifiez la présence de ce type de disjoncteurs. Il est fréquent de trouver des porte-fusibles qui eux, n’ont pas le même type de protection et sont moins efficaces face aux différents problèmes électriques.

rénovation électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

rénovation électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Les pièces d’eau et les spécificités

Pour les installations des salles de bain ou salles d’eau, il faut être équipé d’une liaison équipotentielle qui évitera tous les risques électrocutions. Toutes les masses métalliques doivent être reliées à la terre. La protection sera assurée par un disjoncteur différentiel. Dans une ancienne installation électrique, seules les pièces d’eau étaient équipées de prises de terre.

Attention à bien respecter le positionnement de vos matériels électriques selon les zones définies dans la norme. Par exemple, les prises électriques doivent être au moins à 60 centimètres de la baignoire ou de la douche.

composition tableau electrique

Reconnaître une installation électrique ancienne grâce à la vétusté

La vétusté est une usure causée par le temps et l’usage. Il existe une grille de vétusté qui est remplie par le propriétaire et le locataire : c’est un document qui permet de déterminer au moment de la sortie du locataire, si les détériorations ont été faites par celui-ci ou s’il s’agit du vieillissement naturel des composants. C’est un document officiel qui peut vous donner des indications si votre logement a été loué dans le passé.

La protection des câbles électriques et des équipements

Il est important de vérifier que les fils ne soient pas dénudés, qu’il n’y ait pas de dominos qui pendent et que les prises électriques ou les interrupteurs ne soient pas abîmés dans votre habitation. Avec le temps, les isolants autour des fils électriques peuvent sécher et se fissurer, ce qui peut occasionner divers risques électriques, comme les incendies.

Faites attention si vos prises de courant ne présentent pas de broche de terre, alors votre installation n’est pas conforme à la norme, et cela présentera un danger réel.

Quelle est la norme à respecter ?

Dans tous les cas, que ce soit une habitation ancienne, en rénovation ou encore un logement neuf, votre installation électrique doivent répondre à la norme C15-100, ou aussi appeler NFC15-100. Cette norme a pour objectif de vous sécuriser ainsi que de sécuriser vos appareils ménagers. Dans le cas d’une rénovation, vous n’êtes pas obligé de respecter cette norme, c’est celle de l’année de construction qui vaut. Cependant, pour maximiser la sécurité de votre installation, il est bon de prendre modèle sur les dernières avancées dans le domaine.

Malheureusement, chaque année, 50 000 incendies sont d’origine électrique et environ 3 000 personnes victimes d’électrisation, qui nécessite une prise en charge médicale. Pour garantir votre sécurité au quotidien, il est important que votre installation soit faite par des professionnels et que l’ouverture du compteur soit réalisée par un fournisseur d’énergie.

Comment mettre une ancienne installation aux normes ?

Cette partie concerne principalement les anciennes installations et celles qui ont subi beaucoup de modifications (pas toujours bien réalisées) au cours du temps. Avoir une installation aux normes c’est aussi garantir la sécurité des occupants et préserver votre matériel en cas de problèmes.

Pour mettre une installation aux normes, vous devrez d’abord procéder à un état des lieux complets. Il faudra vérifier chaque appareil listé ci-dessus et s’assurer de son bon fonctionnement. Pour cela, le diagnostic électrique est la meilleure solution possible.

Le diagnostic électrique

Pour diagnostiquer votre installation électrique, vous devrez vous tourner vers un professionnel en électricité. Avant toute chose, vérifiez bien que ce professionnel est qualifié (Qualifelec, RGE).

Son rôle consiste à inspecter et tester les moindres détails de l’installation électrique de votre logement. Grâce à toutes ses vérifications, il pourra évaluer le danger qui est lié à votre installation. En effet, il doit aussi s’assurer que rien ne manque et que tous les éléments obligatoires soient bien installés.

Dès que le professionnel à terminer son intervention, il vous remettra un certificat de conformité. Si vous cherchiez encore comment reconnaître une ancienne installation électrique, tout est écrit sur ce document. En cas de manquement grave, il se pourrait qu’il y ait un besoin d’intervention immédiat. Sinon, vous obtiendrez une liste de tous les points dont il faudra s’occuper pour remettre votre ancienne installation électrique en bon état de fonctionnement.

Lorsque vous achetez une maison, vous devez avoir un diagnostic électrique déjà réalisé. Si vous venez de faire votre achat, vous l’avez probablement à l’esprit, mais si celui-ci remonte à plusieurs années, il sera bon de retrouver ce document pour gagner beaucoup de temps lors de vos réflexions sur l’amélioration de l’installation.

rénovation électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

rénovation électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis
danger ancienne installation électrique

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

L’électricité comporte de nombreuses règles et une liste de risques longue comme le bras. Si vous n’êtes pas absolument certain de ce que vous faites, vous pourriez créer un défaut majeur et mettre le feu ou entrer en contact avec une partie sous tension.

Le risque électrique est très présent et si vous n’agissez pas avec une extrême précaution, les conséquences pourraient être désastreuses.

Le professionnel en électricité connaît toutes les règles de travail et votre installation sera entre de bonnes mains.

Pensez aussi qu’avec l’intervention d’un électricien certifié, vous aurez une garantie sur la qualité de son installation. Par exemple, si un défaut se présente peu après l’installation, il devra intervenir pour corriger le problème.

En faisant appel à un électricien, vous vous assurez un travail bien fait et une excellente tranquillité d’esprit.

Les travaux sur les anciennes installations électriques

Lorsque l’on travaille sur une ancienne installation électrique, les contrôles ne suffisent pas toujours. Il est fréquent de voir des parties d’installation faite par les anciens propriétaires, parfois en ignorant toutes les règles élémentaires de sécurité.

Intervenir dans ces conditions est particulièrement dangereux et il faut remettre en cause tout ce que l’on est certain de savoir. La solution la plus efficace consiste à toujours intervenir après avoir coupé le courant, de préférence au niveau de l’interrupteur général. De cette manière, vous êtes certain que votre installation est totalement hors tension et que vous ne risquez rien.

Les pièces d’eau présentent un risque accru face à l’électricité et les règles y sont plus restrictives, notamment par l’ajout de zone autour des points d’eau. Le professionnel sera le mieux placé pour procéder à l’installation de vos équipements, mais aussi pour vous conseiller.

Profitez des travaux pour installer les extensions qui vous seront nécessaires. Les anciennes installations électriques tenaient compte des besoins de l’époque en nombre de prises de courant, en domotique ou en prise réseau type RJ45.

Vous devrez certainement passer vos câbles dans des goulottes et faire une installation dite « apparente ». De nos jours, vous pouvez trouver de nombreux design autres que le blanc très classique.

Déterminer le nombre de prises dont vous aurez besoin n’est pas toujours une chose simple. Ne vous inquiétez pas, nous y avons pensé.

Combien de prises de courant dans chaque pièce ?

Pour votre confort, il est bon de tenir compte de la liste suivante pour déterminer le nombre de prises minimum qu’il faudra penser à installer dans chaque pièce de votre logement.

  • trois prises pour les chambres
  • cinq pour le séjour
  • quatre prises spécialisées dans la cuisine pour l’électroménager
  • quatre prises pour le plan de travail de la cuisine

Pour obtenir des conseils et un devis pour vos projets de rénovation, faites appel à IZI by EDF et à son réseau de professionnels certifiés.

rénovation électrique

Mise aux normes d'une installation électrique

Publié le 23 Septembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.