Rénovation électrique : par où commencer ?
Rénovation électrique : par où commencer ?
Rénovation électrique

Rénovation électrique : par où commencer ?

Temps de lecture 5 min

Vous habitez un logement ancien avec une installation électrique dans son jus ? Il est fort probable que votre tableau, vos circuits, ou encore vos appareillages ne respectent plus les normes électriques en vigueur. Des travaux d’électricité s’imposent à la fois pour sécuriser votre logement et améliorer votre confort. Par où commencer vos travaux de rénovation électrique ? Évaluation des manquements, estimation du budget et préparation des travaux… IZI by EDF vous dévoile les 3 étapes clés pour démarrer la rénovation électrique de votre habitation !

Étape 1 : contrôler son installation électrique à vue d’œil

Vous avez quelques notions en électricité ? Un premier contrôle visuel de votre installation électrique permet de vérifier la présence des appareils électriques et dispositifs de protection obligatoires :

✅ La présence d’une commande de coupure du courant pour toute l’installation électrique (à savoir le disjoncteur d’abonné/disjoncteur général).

✅ Le bon état du tableau électrique. Celui-ci doit être à minima composé de 2 rangées (ou + selon vos besoins en électricité), et équipé de disjoncteurs. A noter que les fusibles ne sont plus autorisés. Ils sont le signe que le tableau est vétuste et n’a pas été remplacé depuis un certain nombre d’années.

✅ La présence d’au moins un interrupteur différentiel de type A et un interrupteur différentiel de type AC en début de rangée de chaque rangée. Ces dispositifs différentiels qui vous protègent des surintensités doivent être adaptés à vos circuits électriques (calibres adaptés) : circuit four, lave-vaisselle, machine à laver, prises de courant d’un bureau ou d’une chambre, installation électrique en extérieur.

✅ La mise à la terre de l’installation électrique. Le tableau doit être composé d’un bornier de terre, tous vos circuits de fils de terre jaunes et verts et vos prises de courant présenter une tige en métal de retour à la terre.

prise murale arrachee

✅ La pose d’une liaison équipotentielle dans les pièces d’eau (la salle de bain notamment) pour vous protéger des éléments en métal (une baignoire, un encadrement de porte, des canalisations, un chauffe-eau) susceptibles d’être traversés par le courant.

La présence d’appareils électriques défaillants ou de conducteurs mal isolés (câbles apparents dénudés non protégés…) est le signe d’une installation électrique non conforme. Vous devez dans ce cas vous rapprocher d’un professionnel pour sécuriser votre installation !

Votre installation électrique est vétuste ?

Confiez votre projet de rénovation électrique aux pros du réseau IZI by EDF !

Étape 1 bis : réaliser un diagnostic électrique de votre maison par un électricien professionnel (optionnel)

Vous n’avez aucune notion d’électricité ? Dans ce cas, il peut être recommandé de faire appel à un électricien diagnostiqueur pour évaluer l’état de votre installation électrique monophasée ou triphasée. Si vous avez en revanche pu identifier vous-même les défauts et manquements de votre installation électrique, passez directement à l’étape 2.

Il existe ce qu’on appelle un Diagnostic Électrique Obligatoire (DEO), à réaliser auprès d’un électricien certifié. Notez que ce diagnostic n’est en aucun cas obligatoire pour un projet de rénovation électrique. Il l’est en revanche pour la vente ou la location d’un logement, et doit s’intégrer au Dossier de Diagnostic Technique (DDT) joint au bail ou à l’acte de vente.

Lors du diagnostic électrique, le professionnel évalue l’état général de l’installation électrique, identifie les risques électriques et propose des suggestions d’amélioration. Ce document peut en somme vous rassurer sur le bon état de votre logement en monophasé ou spécifiquement en triphasé. Il peut à l’inverse, venir confirmer un projet de rénovation lié à un mauvais état du tableau électrique, des circuits, des appareillages…

Étape 2 : estimer les travaux d’électricité à prévoir

Les éléments vétustes, inadaptés ou à remplacer ont été repérés par vos soins ou ceux d’un professionnel. Vous avez maintenant deux options pour estimer l’ampleur et le coût de vos travaux d’électricité :

👉 Budgétiser votre chantier, le prix du matériel et réaliser vos travaux mineurs de rénovation électrique vous-même. Généralement, un plan détaillé de la nouvelle installation électrique permet d’anticiper les évolutions à venir et vos besoins pièce par pièce.

Le plan électrique présente sur papier la composition de votre tableau électrique (nombre de lignes, répartition des circuits, dispositifs de protection), le nombre, l’emplacement des prises et des interrupteurs dans les pièces, le câblage nécessaire et l’ajout de réseau multimédia (prises RJ45…). Si vous faites appel à un professionnel, le schéma électrique de l’installation vous sera à priori fourni !

👉 Demander un devis à un professionnel pour des travaux d’électricité majeurs. Comprendre : la mise aux normes électriques du logement, le remplacement du tableau électrique, une mise à la terre, ou encore le changement d’une installation électrique monophasée à triphasée.

Le conseil IZI

Prenez le temps de comparer plusieurs devis de professionnels. Il est aussi conseillé de réaliser une visite technique pour obtenir un devis détaillé et adapté selon les finitions souhaitées : sans saignées c’est-à-dire en pose apparente, en pose semi-encastrée dans les murs, ou totalement encastrée pour dissimuler vos circuits et fils électriques.

Bonne nouvelle, pour de tels travaux, la TVA passe à 10%. Mais attention, l’électricité est un poste relativement coûteux à l’échelle d’une rénovation globale, sans aides financières disponibles (sauf exception).

plan technique batiment avec outils

Une fois le coût évalué, il ne reste plus qu’à estimer la durée du chantier. Si vous passez par un électricien, comptez une à trois semaines de travaux pour la rénovation électrique complète de votre logement. Si vous engagez en revanche les travaux vous-même, faites une croix sur vos week-end pendant plusieurs mois. Electricien ne s’improvise pas !

Tout dépend évidemment de la surface (maison à rénover ou appartement à rénover), du nombre de pièces, et donc des lignes à tirer, des appareillages à installer et des prestations complémentaires requises ! La dépose d’un tableau électrique en neutre commun d’une maison ancienne (par exemple un logement des années 1960 ou une habitation des années 1970) demande par exemple du temps. En d’autres termes, la complexité du projet peut considérablement alourdir le prix et le temps passé.

Il reste fortement conseillé de faire appel à un électricien professionnel pour une rénovation électrique de qualité et sécurisée. En effet, toute rénovation électrique requiert des compétences techniques solides, un respect total des règles de sécurité et de la norme en vigueur, la NF C 15-100.

Important !

Le respect de la norme NF C 15-100 – norme électrique de référence en France – vous protège des dégâts matériels, des risques d’incendie liés à la vétusté des équipements et des accidents domestiques électriques. Sans connaissance de la norme en vigueur, il reste conseillé de faire appel à un électricien professionnel pour réaliser des travaux de mise aux normes.

Vous souhaitez rénover l’électricité de votre logement ?

Conseils, visite technique, devis, travaux, respect du cahier des charges… Nos experts en électricité IZI by EDF vous accompagnent de A à Z !

Étape 3 : obtenir si besoin le Consuel une fois l’électricité rénovée

Vos travaux d’électricité concernent une construction neuve ou une extension de votre logement ? L’obtention du Consuel (attestation de conformité électrique) est alors inévitable !

Si votre projet de rénovation électrique nécessite la mise hors tension de votre installation par Enedis, vous êtes là encore tenu d’obtenir le Consuel. Le certificat est requis par votre fournisseur d’électricité pour rétablir le courant à la maison ! 

Enfin, si vous avez vous-même réalisé vos travaux d’électricité, notamment de mise aux normes, il est vivement recommandé d’obtenir le précieux certificat de conformité électrique. Le Consuel contrôlera votre installation électrique une fois les travaux terminés, afin de vérifier la sécurité du dispositif.

L’info IZI

La réglementation veut que le Cerfa (formulaire administratif de demande de Consuel) soit rempli et envoyé à l’organisme officiel du Consuel par la personne ou l’entreprise ayant réalisé les travaux de mise aux normes électriques, à la fin du chantier seulement !

Besoin de mettre en sécurité le réseau électrique de votre logement et d’obtenir le Consuel ? IZI by EDF se charge de tout !

On récapitule : quelles sont les étapes d’une rénovation électrique ?

Une rénovation électrique dans les règles de l’art se réalise en 5 étapes (ou moins, si vous faites l’impasse sur le diagnostic électrique).

  1. Contrôler soi-même son installation électrique (tableau, mise à la terre, liaison équipotentielle, prises de courant…). 
  2. Réaliser éventuellement un diagnostic électrique en recourant aux services d’un diagnostiqueur, si vous n’êtes pas en capacité de repérer sur votre installation électrique les éléments portant défaut.
  3. Estimer le coût des travaux d’électricité et démarrer vous-même les travaux… Ou confier de préférence la rénovation électrique de son logement à un électricien qualifié.
  4. Obtenir le Consuel pour attester la bonne conformité de l’installation électrique.
cta offre

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

IZI et vous

Vous ne trouvez pas l'information que vous recherchez ? Posez votre question à nos auteurs afin qu'ils puissent vous apporter la meilleure réponse !

Merci de correspondre avec courtoisie et de ne pas partager de données personnelles pour garantir votre confidentialité.

J'ai une question !

Votre question*

Prénom*

Email*

*Champs requisLes informations recueillies via ce formulaire sont traitées par le service d’IZI by EDF en charge de la gestion de ces demandes. Votre adresse mail ne sera pas diffusée et ne sert qu'à vous notifier d'une réponse de nos équipes à votre question. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez-ici.