Rénovation électrique : par où commencer ?
Rénovation électrique

Rénovation électrique : par où commencer ?

Lecture en 4 min

Publié le 27 Juin 2022

-

Vous venez d’acheter un logement ancien ou vous habitez une maison avec une installation électrique datée ? Bien souvent, l’installation électrique en présence ne respecte plus les normes électriques en vigueur et peut s’avérer inadaptée aux usages actuels. Il convient alors de mettre aux normes son logement pour une installation électrique 100 % sécurisée et tout confort. Cependant, rénover l’électricité de son logement ne se fait pas à la louche ! Par où commencer ? Évaluation des manquements, estimation du budget et préparation des travaux… IZI by EDF vous indique en 5 étapes comment démarrer la rénovation électrique de votre habitation !

Rappel sur la norme électrique NF C 15-100 au démarrage d’une rénovation électrique

En France, les installations électriques domestiques sont régies par la norme NF C 15-100, qui détaille l’ensemble des règles à respecter pour toute rénovation électrique. Or, ces obligations techniques évoluent régulièrement. Ainsi, au fil des années qui passent, les installations électriques deviennent obsolètes et présentent alors des risques pour les biens et les personnes.

Le respect de la norme NF C 15-100 vous protège des dégâts matériels, des risques d’incendie et des accidents domestiques électriques. En revanche, un logement non conforme à la norme ne vous garantit plus une protection complète. De plus, vous engagez votre responsabilité en cas d’incident.

Avant de commencer la rénovation électrique complète de votre logement, il vous faut procéder à l’évaluation de son état.

Étape 1 : contrôler son installation électrique à vue d’œil

Vous avez quelques notions en électricité ? Un premier contrôle visuel de votre installation électrique permettra de vérifier la présence des appareils et dispositifs de protection obligatoires :

  • La présence d’une commande d’arrêt d’urgence accessible (à savoir le disjoncteur d’abonné)
  • La présence d’au moins un interrupteur différentiel en début de rangée, adapté à vos circuits et équipements électriques
  • La mise à la terre de l’installation électrique (bornier de terre et fils de terre jaunes et verts au tableau et dans chacun des circuits)
  • L’installation de disjoncteurs ou fusibles de protection contre les surintensités, de calibres adaptés sur chaque circuit
  • La pose d’une liaison équipotentielle dans les pièces raccordées à l’eau (la salle de bain notamment)

La présence d’appareils défaillants ou de conducteurs mal isolés (câbles apparents dénudés non protégés…) est le signe d’une installation électrique non conforme. Vous devez dans ce cas vous rapprocher d’un professionnel pour sécuriser votre installation !

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Étape 2 : faire réaliser un diagnostic électrique

Pour une évaluation plus poussée de votre installation électrique, vous pouvez optez pour un Diagnostic Électrique Obligatoire (DEO). Ce diagnostic réalisé par un électricien certifié, évalue l’état général de l’installation électrique, identifie les risques et propose des suggestions adaptées pour sa rénovation.

Notez que le diagnostic électrique n’est en aucun cas obligatoire pour un projet de rénovation électrique. Il l’est en revanche pour la vente ou la location d’un logement, et doit s’intégrer au Dossier de Diagnostic Technique (DDT).

prise murale arrachee

Étape 3 : estimer les travaux d’électricité à prévoir

Vous avez fait réaliser un diagnostic complet de votre installation électrique ? Vous avez à défaut consulté l’avis d’un électricien professionnel ? Les éléments vétustes, inadaptés et/ou à remplacer ont été repérés. Vous savez exactement quels sont les éléments de protection à ajouter.

Vous avez maintenant deux options pour estimer le coût de vos travaux :

  1. Budgétiser votre chantier, le prix du matériel et réaliser vos travaux mineurs de rénovation électrique vous-même
  2. Demander un devis à un professionnel pour des travaux majeurs de mise aux normes électriques et de remplacement de tableau électrique

Généralement, un plan détaillé de la nouvelle installation électrique permet d’anticiper les évolutions à venir et vos besoins pièce par pièce. Le plan électrique présente sur papier la composition de votre tableau électrique (nombre de lignes, répartition des circuits, dispositifs de protection), le nombre, l’emplacement des prises et des interrupteurs dans les pièces, le câblage nécessaire et l’ajout de réseau multimédia (prises RJ45…). Si vous faites appel à un professionnel, le schéma électrique de l’installation vous sera à priori fourni !

plan technique batiment avec outils

Une fois le coût évalué, il ne reste plus qu’à estimer la durée du chantier. Si vous passez par un électricien, comptez une à deux semaines de travaux pour la rénovation électrique complète de votre logement. Tout dépend évidemment de la surface et du nombre de pièces à rénover, mais aussi du nombre d’appareils à installer et des prestations complémentaires requises ! En d’autres termes, la complexité du projet peut considérablement alourdir le prix et le temps passé !

Étape 4 : choisir un professionnel pour commencer la rénovation électrique

Il reste fortement conseillé de faire appel à un électricien professionnel pour une rénovation électrique de qualité et en toute sécurité. En effet, toute rénovation électrique requiert des compétences techniques solides, un respect total des règles de sécurité et de la norme en vigueur, la NF C 15-100.

De plus, faire appel à un professionnel vous couvre en cas de malfaçon (garantie décennale de l’installation obligatoirement souscrite par les électriciens). Chez IZI by EDF, nos experts vous garantissent de surcroît des travaux accomplis, conformes à la NF C 15-100, qui respectent à 100 % votre cahier des charges !

Étape 5 : obtenir si besoin le Consuel en fin de travaux

Vos travaux d’électricité concernent une construction (logement neuf) ou une extension de votre logement ? L’obtention du Consuel (attestation de conformité électrique) est alors inévitable ! Si votre projet de rénovation nécessite la mise hors tension de votre installation par Enedis, vous êtes là encore tenu d’obtenir le Consuel. Le certificat est requis par votre fournisseur d’électricité pour rétablir le courant à la maison !

La réglementation veut que le Cerfa (formulaire administratif de demande de Consuel) soit rempli et envoyé à l’organisme officiel du Consuel par la personne ou l’entreprise ayant réalisé les travaux de mise aux normes électriques, à la fin du chantier seulement !

Besoin de mettre en sécurité le réseau électrique de votre logement et d’obtenir le Consuel ? IZI by EDF se charge de tout !

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.