Nos conseils pour réussir l’installation électrique d’un bureau

Partager sur

Des envies de rénovation ? Un besoin urgent de refaire à domicile l’installation électrique de votre bureau ? Pour ce faire, votre installation doit répondre à plusieurs normes d’électricité : raccordement, mise à la terre, tableau électrique sécurisé, dispositifs de protection, prises de courant en quantité suffisante.. Dans cet article, IZI by EDF livre conseils et astuces pour réussir votre projet de rénovation de bureau. C’est parti !

Conseil #1 : prévoir plusieurs prises de courant

Généralement, les bureaux modernes comprennent un certain nombre d’appareils énergivores en électricité : ordinateur, écran, imprimante, moniteurs supplémentaires, blocs d’alimentation, lampe de bureau, chargeur de téléphone, etc.

Pour travailler dans le plus grand confort (et sans manquer de rien), votre installation électrique doit disposer de prises électriques en quantité suffisante. Une chambre réaménagée en espace de travail requiert selon la norme électrique NF C 15-100 au moins 3 prises électriques. Une pièce comprise entre 4 et 9 m², aménagée en espace de travail requiert quant à elle 1 prise minimum.

Bon à savoir : certaines prises de courant intègrent un port USB pour charger vos appareils, tout en gardant l’usage de votre prise. Pratique, n’est-ce pas ?

smartphone branche sur prise usb

Conseil #2 : intégrer une prise Ethernet

Disposer d’une connexion internet rapide est la meilleure option qui puisse s’offrir à vous notamment pour télétravailler, quel que soit votre secteur d’activité. Une bonne connexion internet vous fera gagner du temps et vous évitera certaines frustrations.

L’utilisation d’un réseau Ethernet câblé pour connecter votre ordinateur de bureau à internet est plus fiable et plus rapide que le Wi-Fi. Lors d’une rénovation de l’installation électrique de votre bureau, pensez donc à intégrer dans votre pièce une prise Ethernet (appelée prise RJ45).

Vous ne savez pas comment faire ? Rapprochez-vous d’un professionnel pour mettre aux normes votre logement et l’installation électrique de votre bureau.

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Conseil #3 : équiper son bureau de multiprises

L’installation de blocs multiprises dans un bureau peut être une manière de palier le manque de prises de courant dans les endroits où vous êtes contraint de brancher plusieurs appareils : PC, chargeur, écran, imprimante… Dans certains logements où l’espace et les prises manquent, les multiprises s’avèrent particulièrement pratiques !

Bon à savoir : les parafoudres câblés installés dans votre bureau peuvent vous aider à protéger d’éventuels appareils électroniques sensibles contre les surtensions.  

Conseil #4 : installer un radiateur électrique pour plus confort

L’aménagement de votre bureau peut vous aider à augmenter votre productivité. L’hiver, le risque est notamment d’attraper froid, en restant des heures dans la même position sur sa chaise de bureau… Il peut être alors envisagé d’installer un radiateur électrique d’appoint ou relié au système de chauffage de votre logement.

Plusieurs types de radiateurs électriques offrent aujourd’hui un confort thermique optimal, avec différentes options de réglage de la température : radiateur à inertie (chaleur douce), radiateur à panneau rayonnant avec contrôle de la température à distance…

Installations électriques de bureau : que dit la NF C 15-100 ?

La norme électrique française C 15-100 réglemente toutes les installations électriques en basse tension. La norme protège non seulement les installations électriques des logements, mais aussi les personnes par des règles de conception, de réalisation, de vérification et d’entretien.

La norme NF C 15-100 est régulièrement mise à jour pour tenir compte des évolutions en matière de sécurité des installations électriques. La dernière mise à jour date de 2015 et vaut pour tous les bâtiments à usage d’habitation, neufs ou à rénover.

femme travaille sur son bureau

Les minimas imposés par la norme électrique

Si votre pièce allouée au bureau mesure au minimum 9 m², la norme NF C 15-100 considère qu’il s’agit d’une chambre. Dès lors, des minimas sont imposés pour tout logement neuf ou toute rénovation d’installation électrique :

  • 1 point d’éclairage minimum au plafond, avec DLC (dispositif de connexion luminaire) 
  • 1 interrupteur
  • 3 prises de courant
  • 1 prise de communication (RJ45)

Le mieux est d’ajouter une quatrième prise électrique (et d’éviter ainsi l’ajout de multiprises). Vous pouvez aussi installer un deuxième point lumineux près de votre bureau (applique ou lampe de bureau mobile).

La mise à la terre d’un espace de travail

La mise à la terre d’une installation électrique consiste à prévoir un cheminement jusqu’à la terre afin d’évacuer un courant de fuite accidentel.

Le compteur principal de terre est relié à une barrette de terre fixée sur le tableau électrique. La barrette permet de relier indépendamment à la terre chaque circuit électrique de votre bureau (circuits prises, points lumineux, interrupteurs). La mise à la terre est aussi associée à un dispositif de protection différentielle.

Comment savoir si votre installation électrique est mise à la terre ? Votre bureau doit être a priori équipé de prises de terre (2 trous + terre) ; votre câblage électrique et votre tableau de fils de terre (jaunes et verts).

Les circuits électriques d’un bureau

Un circuit électrique forme une boucle indépendante à partir du tableau de répartition. Tout circuit est composé d’une phase (le fil rouge qui amène le courant) et d’un neutre (le fil bleu qui évacue le surplus vers le réseau public). Le fil jaune et vert complète éventuellement le dispositif (si l’installation électrique est mise à la terre).

Chaque circuit alimente en électricité un ou plusieurs appareils, par exemple :

  • Les prises de courant (8 prises maximum par circuit, protégé par un disjoncteur de 16A)
  • La lumière (8 points lumineux maximum par circuit, protégé par un disjoncteur de 16A)
  • Le radiateur électrique (4500 W maximum par circuit, protégé par un disjoncteur de 20A)
  • Les volets roulants (2 volets par circuit, protégé par un disjoncteur de 16A)

Besoin de rénover l’installation électrique de votre bureau ? IZI by EDF vous prête main forte !

Publié le 27 Mai 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.