Comment sécuriser votre installation électrique extérieure ?

Partager sur

comment securiser installation electrique exterieur

Certaines activités en extérieur nécessitent l’utilisation d’électricité. Or, le circuit en extérieur compose une partie importante de l’installation électrique dans votre habitation. Quelles précautions doivent être prises pour assurer la sécurité du réseau électrique dans un jardin ? Voici un guide pour savoir comment sécuriser votre installation électrique extérieure

Pourquoi sécuriser votre installation électrique extérieure ?

La première question qui se pose est celle de savoir pourquoi il est indispensable de sécuriser au maximum les installations électriques en extérieur. En pratique, cela s’explique car chaque installation extérieure est davantage exposée aux usures du temps. Ce type d’installation subit en effet les intempéries et les conditions météo parfois très défavorables. Elle vieillit donc plus rapidement et se détériore souvent à vue d’œil en comparaison avec un circuit intérieur.

Un tel impératif de sécurité s’explique aussi car l’étanchéité des gaines de réseaux de câblage est bien souvent réduite avec le temps passé en extérieur. Cela peut alors accentuer le risque d’accident et de court-circuit. Toute la sécurité de l’installation ne doit donc pas être assurée par un seul disjoncteur, ce qui provoquerait une coupure générale de courant. Le circuit extérieur est donc isolé de celui de l’intérieur et possède son propre disjoncteur différentiel. De cette manière, un court-circuit en extérieur n’entraînera pas un court-circuit généralisé.

En outre, nombreux sont les foyers à souhaiter aménager leur extérieur de manière confortable. Que ce soit en termes d’équipements de cuisine, d’éclairage ou encore d’aménagement d’un studio de jardin… Les raisons sont nombreuses de chercher une distribution électrique satisfaisante en extérieur, tout en garantissant la sécurité des personnes et des biens.

Cela peut également répondre à un projet en particulier, si vous souhaitez construire une piscine par exemple. Un système de filtrage requiert une attention importante puisque l’eau et l’électricité ne font jamais bon ménage. La pose de câbles extérieurs enterrés requiert alors une rigueur à toute épreuve, par un expert spécialisé dans l’installation électrique.

raccorder elements exterieurs securite

Installation électrique en extérieur : les normes légales à respecter

Qui dit installation électrique en extérieur dit également normes légales et réglementaires à respecter. La norme NF C 15-100 sur les prises de courant est la référence en matière d’installation électrique. Elle énumère l’ensemble des obligations auxquelles vous devez vous soumettre pour assurer la bonne sécurité de tous les utilisateurs au quotidien.

On distingue plus particulièrement l’obligation d’installer un disjoncteur différentiel et celle d’opter pour des équipements parfaitement étanches.

Un disjoncteur différentiel de 30 mA

Les différents points d’utilisation en extérieur doivent pouvoir bénéficier du courant lorsque cela est nécessaire. C’est le cas des zones d’éclairage par exemple. Pour garantir cela, vous devez utiliser un câble R2V avec une section adaptée. Le disjoncteur différentiel de 30 mA permet quant à lui de relier la ligne électrique extérieure en faisant la jonction avec le tableau de répartition. Ce dernier élément se situe dans votre habitation, en intérieur. En cas d’incident, le disjoncteur différentiel intervient comme une solution de sécurité pour isoler le circuit extérieur et couper le courant automatiquement.

Sachez également que chaque circuit extérieur est indépendant et peut donc fonctionner séparément sans dépendre des autres circuits. Vous aurez donc un circuit extérieur pour les prises de courant, un autre pour le fonctionnement de votre portail électrique, un autre encore pour vos éclairages de jardin …

Des équipements électriques parfaitement étanches

Chaque équipement électrique que vous comptez installer en extérieur est relié à la terre. Il est donc parfaitement étanche, ce qui signifie qu’il possède un IP (indice de protection) élevé, supérieur à 24. Les électriciens recommandent d’ailleurs de préférer plutôt un IP de 44 et supérieur. Par exemple, il n’est pas rare de choisir un IP de 68 pour un matériel de piscine.

En outre, la norme NF C 15-100 impose d’installer au moins une zone d’éclairage au-dessus des entrées de l’habitation et de chaque bâtiment annexe. Le tout avec un détecteur de mouvement ou un interrupteur plus classique. En l’absence de raccordement complet, l’arrivée électrique doit être munie d’un boîtier de connexion avec un socle si cela est nécessaire.

securiser installation electrique en exterieur

Bien choisir les prises en extérieur

Les activités qui requièrent de l’électricité sont nombreuses en extérieur. Par exemple, brancher une guirlande lumineuse sur une terrasse, brancher un barbecue … En extérieur, les prises peuvent très rapidement se détériorer. Cela nécessite donc de bien choisir ses prises au préalable et de sécuriser facilement les prises électriques pour les enfants.

Nous vous conseillons d’installer vos prises électriques à 1 mètre du sol au minimum et de les choisir étanches avec un indice de protection supérieur à 44. Cela est d’autant plus important si vous résidez dans une zone marquée par les variations climatiques et les intempéries.

En outre, optez toujours pour des prises de terre qui évitent tout risque d’électrocution grâce à un conducteur de protection qui a une couleur spécifique. Ce conducteur est toujours inséré dans la terre avec le plus de précautions possibles. Le câble d’alimentation de la prise doit également posséder une section adaptée aux usages que vous faites de l’électricité au quotidien. Par exemple, la section sera de 2,5 mm² pour la prise de courant et de 1,5 mm² pour un système d’éclairage en extérieur composé d’ampoules LED à basse consommation et à longue durée de vie.

installation electrique exterieur securiser

Comment raccorder votre extérieur au réseau électrique ?

Vous souhaitez pouvoir raccorder votre extérieur au réseau électrique sans commettre d’erreur ? Voici quelques étapes à suivre impérativement pour y parvenir :

  • réaliser un plan minutieux des circuits. Pour cela on recommande de faire appel à un électricien qui saura positionner le tableau électrique et l’ensemble des appareils à alimenter. Ces différents éléments sont reliés avec des lignes où figurent les câbles. En ce sens il importe de savoir comment protéger un câble électrique extérieur. Un circuit est également créé pour chaque type d’appareil électrique. Il convient de prendre en compte la configuration des lieux, en privilégiant toujours les trajets les plus droits et courts
  • enterrer les câbles après avoir vérifié qu’ils soient protégés par un disjoncteur de 30 mA. Les tranchées doivent être creusées en parallèle, conformément aux normes légales en vigueur. Ensuite, il faut étaler un fond de couche de sable sur environ 10 cm puis déposer au-dessus la gaine avec le câble. Une seconde couche de sable s’ajoute, d’une largeur de 20 cm
  • raccorder les appareils électriques, en veillant à respecter le mode d’emploi et en assurant l’étanchéité du raccordement.
assurer securite installation electrique exterieure

Sécuriser l’installation électrique extérieure en enterrant les câbles

La réalisation d’une installation électrique extérieure ne s’improvise pas. Il convient de respecter une procédure particulière et très organisée. Enterrer des câbles dans la terre est une solution parfaitement adaptée et souvent privilégiée par les foyers français. Cela évite tout accident électrique, très fréquent en extérieur.

Bien enterrer ses câbles électriques de jardin nécessite avant toute chose de préparer le terrain en amont. Il convient également de créer un schéma complet afin d’avoir une idée précise de l’endroit où les gaines vont passer.

Le professionnel électricien qui interviendra chez vous pourra par exemple tracer des lignes au sol puis creuser des tranchées. La profondeur doit être suffisante pour garantir la bonne sécurité du conduit et son isolation jour après jour. Il placera ensuite le filet de protection et la gaine. Pour un choix sûr, on pourra privilégier la gaine ICTA, d’une longueur adaptée au projet, avec un surplus d’environ 10 % pour combler le risque de perte pendant la pose.

En effet, une gaine ICTA résiste très bien aux pressions pendant l’utilisation et est totalement étanche. Cela permet donc de protéger vos câbles électriques sans difficulté.

rénovation électrique

Obtenez un devis pour vos projets de rénovation électrique

Publié le 29 Septembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.