Investissement locatif avec travaux d’électricité : ce qu’il faut savoir

Partager sur

Vous souhaitez mettre votre bien immobilier en location ? Rénovation intérieure, isolation, électricité… Une remise à niveau d’un logement peut vite vous coûter cher, mais permet néanmoins d’améliorer la rentabilité de votre investissement locatif. Quels travaux d’électricité réaliser pour un logement à louer ? Le point sur votre rénovation électrique avec IZI by EDF !

Réaliser des travaux d’électricité pour augmenter son revenu locatif

Vous souhaitez acheter un bien immobilier nécessitant des travaux d’électricité ? Si vous envisagez de le mettre en location, sachez que ce type de travaux permet bien souvent d’obtenir un revenu locatif plus intéressant. Le logement étant aux dernières normes électriques (NF C 15-100), le loyer sera susceptible d’augmenter. Les travaux ont donc un impact positif sur le rendement total de l’investissement locatif. Des travaux d’électricité nouvellement réalisés permettront à votre bien immobilier de se démarquer sur le marché immobilier souvent ultra concurrentiel.

En choisissant des matériaux qualitatifs et des professionnels aguerris, vous attirerez des locataires plus exigeants et disposant d’un budget plus élevé. Des travaux d’amélioration ou de mise en conformité d’un montant égal ou supérieur à la moitié de la dernière année de loyer peuvent justifier d’une augmentation du loyer annuel de l’ordre de 15 % du coût TTC des travaux (la hausse du loyer ne pouvant excéder 15 %). Pour obtenir d

Attention toutefois si vous louez votre bien dans une zone à loyers encadrés (Paris, Plaine Commune, Lyon, Villeurbanne, Lille, Bordeaux, Montpellier par exemple). La loi ELAN de 2018 impose un loyer de référence majoré pour tous les logements loués vides ou meublés en résidence principale.

location avec travaux electricite

Investir dans la sécurité électrique du logement : un vrai plus pour les occupants

Dans tout logement, surtout s’il est mis en location, il est indispensable de sécuriser les circuits électriques. C’est d’ailleurs souvent la première raison qui pousse les bailleurs à réaliser des travaux de rénovation électrique. En tant que bailleur, vous avez l’obligation de louer un logement décent, sécurisé et sans danger pour les locataires. Or, certains logements anciens présentent parfois un risque électrique bien qu’ils soient mis en location. Refaire l’électricité dans une maison des années 1960 ou dans un appartement insalubre est donc indispensable.

Le locataire doit en pratique avoir accès aux diagnostics, notamment le diagnostic technique du bien immobilier. Obligatoire depuis 2018 pour les logements loués, le diagnostic électrique est un document remis lors de la signature du bail, qui a vocation à informer le locataire de l’état électrique du logement, aux normes ou mise en sécurité selon la NF C 15-100.

Contrairement à certaines idées reçues, le diagnostic du système électrique n’oblige pas les bailleurs à mettre le bien aux normes. Le diagnostic les contraint seulement à sécuriser le logement pour éviter tout risque pour le locataire. Mettre aux normes un système électrique conformément à la norme NF C 15-100 consiste en une rénovation complète modernisant le système. Ces travaux sont conséquents mais valorisent le logement loué plus cher ou revendu également plus cher.

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Travaux d’électricité dans un logement loué : qui supporte la charge financière ?

Sur la question de la charge financière des travaux d’électricité dans un logement mis en location, la loi est très claire. Les petits travaux d’entretien des équipements sont supportés par le locataire pendant la durée de la location. C’est à lui que revient la charge d’entretenir et de remplacer les petits équipements (interrupteurs, fusibles, prises de courant par exemple).

Cependant, les gros travaux de réparation sont toujours à la charge financière du propriétaire bailleur. Ce dernier est donc responsable des travaux électriques de gros œuvre, comme la réparation du tableau électrique et la mise aux normes ou mise en sécurité du réseau électrique.

Lorsqu’une inondation ou une tempête provoque des dommages, le propriétaire s’occupe financièrement de la réparation des équipements.

travaux electriques mise en location

Quels sont les travaux d’électricité déductibles des revenus fonciers ?

En tant que propriétaire bailleur, vous avez la possibilité de déduire certaines sommes engagées dans les travaux d’électricité. Ces dépenses sont déductibles de vos revenus fonciers et doivent servir à réparer votre investissement locatif.

En pratique, vous pouvez déduire les dépenses permettant d’améliorer l’état de votre logement, le réparer ou l’entretenir. Vous pouvez donc notamment déduire le coût de la remise aux normes de votre installation électrique, le gros œuvre ou encore la rénovation électrique d’un élément en particulier. Lorsque le logement se situe dans une copropriété, vous pouvez déduire les travaux réalisées sur les parties communes. Pour bénéficier d’une déduction efficace, il vous faut déclarer les montants TTC à l’administration fiscale.

Notez également qu’il peut arriver que le coût des travaux d’électricité dépasse le montant total des revenus fonciers perçus. Dans ce cas, le propriétaire bailleur peut faire passer ces dépenses en créant un déficit foncier. Le résultat négatif réduit le revenu global qui permet de constituer l’assiette du calcul de l’impôt à payer. Dans tous les cas, vos dépenses en électricité permettront de réduire votre impôt.,, De quoi se lancer dès maintenant dans des travaux de mise aux normes électriques !

Publié le 1 Août 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.