Comment savoir si l’électricité est aux normes ? - IZI by EDF
Comment savoir si l’électricité est aux normes ?
Règlementation & normes électriques

Comment savoir si l’électricité est aux normes ?

Lecture en 5 min

Mon logement est-il aux normes électriques ? Cette question, tout propriétaire, et tout locataire, se l’est déjà au moins une fois posée. Vous avez pour projet de refaire l’électricité de votre maison ou appartement ? De vendre ou de louer ? C’est le moment d’entreprendre un petit contrôle visuel de votre installation électrique ! Comment savoir si votre logement est aux normes ? IZI by EDF vous aide dans cet article à identifier les éléments clés de votre installation électrique, à partir d’un exemple fictif… Un logement où bon nombre de règles mériteraient d’être passées de nouveau en revue. C’est parti !

✅ La date « anniversaire » de votre installation électrique

Si votre installation n’a subi aucune mise à niveau depuis 1991, vous pouvez être à peu près sûr qu’une remise aux normes électriques complète est nécessaire.

La norme électrique de référence (NF C 15-100) pour les installations électriques de basse tension a en effet évolué depuis 1991 et s’impose tant en matière de construction que de rénovation.

Un projet de mise aux normes électriques ?

IZI by EDF vous accompagne de A à Z : conseils, visite technique, devis, travaux, SAV…

✅ L’état de votre tableau électrique

Le tableau électrique est le principal élément à contrôler. Un tableau aux normes est équipé de disjoncteurs calibrés dans les règles de l’art. Si votre tableau est équipé de fusibles, il est vivement conseillé d’engager des travaux de mise aux normes. Cette installation ancienne n’est plus conforme, ni suffisamment sécurisée.

Question dimensionnement du tableau, la surface et le nombre de pièces de votre habitation sont censés de définir le nombre de rangées d’un tableau. Votre tableau de répartition doit être composé à minima de deux rangées (valables pour les plus petits logements, à savoir les T1 et T2 de moins de 35 m² environ).

Si vous habitez un logement de 4 pièces, équipé d’un tableau 1 rangée seulement, il est conseillé de mettre à niveau votre installation électrique. Les circuits disponibles et les branchements ne sont certainement pas conforme à la norme électrique.

tableaux electriques

✅ La présence d’un dispositif différentiel

Pour être aux normes, votre tableau électrique doit disposer d’un dispositif différentiel de protection lié à la prise de terre. Cet équipement (le disjoncteur principal de l’installation électrique) vous permet de faire face aux éventuels problèmes de courant que votre installation pourrait rencontrer.

Votre tableau doit aussi être équipé d’interrupteurs différentiels en tête de chaque rangée du tableau.

L’info IZI

Un interrupteur différentiel est un module plus large que les autres, portant l’indication « ID 30 mA », sur chaque rangée du tableau.

✅ Les prises de courant mises à la terre

Pour être aux normes, une prise de courant doit être mise à la terre. Autrement dit, la prise doit être constituée d’une fiche mâle et d’une fiche femelle et d’une broche de retour à la terre. Il s’agit de la tige métallique en saillie, située au-dessus des deux trous de la prise. Mais attention, posséder des bornes de terre ne garantit pas la mise à la terre du logement. Encore faut-il que les circuits électriques soient bien composés d’un fil de terre (jaune et vert) et que le tableau électrique soit bien équipé d’un bornier de terre.

Si vos prises ne présentent que deux fiches sans broche en métal, votre installation électrique n’est probablement pas mise à la terre. 

Votre logement n’est pas mis à la terre ?

Remplissez votre demande de devis sans engagement. Un expert en électricité IZI by EDF vous recontacte pour définir votre projet

✅ Un nombre de prises de courant conforme à la norme électrique NF C 15-100

Un nombre suffisant de prises de courant répond aux besoins quotidiens en électricité : par exemple brancher un grille pain, une machine à laver, un réfrigérateur, du matériel informatique, des lampes… Sans avoir à utiliser de multiprises.

Un minium de prises de courant est ainsi prévu par la norme électrique NF C 15-100 : 3 prises dans la chambre, 1 prise par tranche de 4 m² dans le séjour, 6 dans la cuisine, etc.

✅ Les pièces d’eau : un cas particulier pour l’électricité

La norme NF C 15-100 définit le cadre réglementaire pour la pose de prises de courant, d’interrupteurs et d’équipements électriques dans les pièces d’eau.

Avant tout, chacune de vos pièces d’eau doit comporter une liaison équipotentielle. Cette installation technique difficile à reconnaître pour un novice de l’électricité limite les risques d’électrocution en connectant les masses métalliques de ces pièces à la terre. Il peut s’agir de canalisations en métal, d’une baignoire en métal, ou encore d’un chauffe-eau…

Pour ensuite respecter la bonne distance de sécurité des prises aux points d’eau, assurez-vous que vos prises, vos interrupteurs, vos ampoules ainsi que tous vos appareils électriques soient positionnés à plus de 60 cm de votre baignoire ou de votre cabine de douche.

Le conseil IZI

Le mieux est encore d’installer des prises en très basse tension de sécurité (TBTS) de 12V pour les pièces d’eau, éventuellement des modèles à clapet pour éviter toute projection d’eau.

✅ Létat des circuits électriques : fils, câbles, protections

Un autre indicateur de l’état de santé de votre installation électrique est l’apparence de vos fils électriques et globalement des circuits électriques.

Des fils dénudés, des prises de courant / des interrupteurs arrachés ou cassé, des dominos qui pendent sans protection (capot), des prises dans broche de terre…. Montrent généralement des signes de fatigue de l’installation électrique.

Une telle installation n’est pas aux normes et présente non seulement des risques pour votre sécurité (coups de jus, électrisation, départ de feu), mais rend aussi le quotidien beaucoup moins pratique et agréable. Des travaux de réfection des circuits électriques et le remplacement des appareillages sont vivement recommandés.

Important !

A noter que tous les fils électriques doivent être mis à l’abri dans des gaines, des goulottes ou des plinthes isolantes. Cela permet de limiter les risques d’incendies électriques.

fils electriques

✅ La présence d’un dispositif de connexion luminaire nouvelle génération

Le dispositif de connexion luminaire, plus connu sous l’acronyme de DCL, correspond à une prise électrique installée au plafond pour éclairer votre pièce en un point central commandé par un interrupteur. Obligatoire depuis 2001 pour les logements neufs, le DCL est un équipement de sécurité qui remplace les anciens branchements de luminaires, avec leurs fils apparents, peu évidents à manipuler.

Désormais, pour changer vos plafonniers ou lampes suspendues, il suffit de clipser votre appareil à la prise déjà installée au plafond, sans outil, ni fils électriques qui dépassent.

Comment savoir si l’électricité de mon logement est aux normes : on récapitule

👉 La date « anniversaire » de vos derniers travaux d’électricité : si l’installation électrique a été rénovée avant 1991, il y a des chances qu’il faille engager des travaux de mise aux normes.

👉 L’état du tableau électrique, à disjoncteurs et dimensionné selon la surface du logement et les besoins en électricité des occupants

👉 La présence d’un dispositif différentiel associé à une mise à la terre : un disjoncteur d’abonné conforme et des interrupteurs différentiels sur chaque rangée du tableau.

👉 Les prises de courant mises à la terre : ces appareillages doivent envoyer les courants de fuite vers la terre, dans toutes les pièces pour un logement 100 % conforme aux normes électriques en vigueur.

👉 Un nombre de prises de courant suffisant par pièce pour répondre à tous vos besoins en électricité.

👉 L’état des circuits électriques : si le moindre fil est dénudé, interrupteur ou prise est cassé ou arraché, il est recommandé de rénover vos circuits et appareillages.

👉 Le dispositif de connexion luminaire pour respecter 100 % des exigences de la norme NF C 15-100, mais surtout pour faciliter le branchement de luminaire au plafond, sans avoir à manipuler des fils électriques en hauteur, sans protection.

cta offre

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article sur les réseaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

14 commentaires

  • Bonjour Monsieur Madame

    Ayant heritée de l’appartement de ma mère décédée depuis quelques mois.
    J’aimerai faire changer le tableau éléctrique differentiel de l’appartement qui date des années soixante dix

    auriez vous l’amabilité de me dire comment procédé afin de faire venir un professionel izi by edf

    1. Bonjour,

      Je vous invite à consulter notre site internet, sur la page dédiée au remplacement de tableau électrique pour découvrir IZI by EDF et savoir comment nous procédons pour remplacer votre coffret.
      Si vous êtes intéressée par nos services, vous pouvez remplir notre formulaire pour une demande de devis et pour être mise en relation avec un conseiller IZI by EDF. Ce premier contact a pour but d’évaluer votre projet, avant d’envoyer un électricien à votre domicile pour une visite technique et pour remplacer votre tableau.

      Bonne journée,

  • quel prix pour changer un compteur electrique

    1. Bonjour,

      Faites-vous référence au compteur électrique ou au tableau électrique. Ce sont deux choses distinctes.

      Le compteur doit être -si besoin- remplacé par Enedis. Dans ce cas, vous adresser directement à Enedis, via votre fournisseur d’énergie.
      Le tableau peut être remplacé par un électricien. IZI by EDF est en l’occurrence compétent en la matière. Aussi, je vous invite à consulter nos offres de remplacement de tableau électrique, avec les prix de base, sur notre site. Les prix varient d’un projet à l’autre, selon aussi la taille de votre logement et de vos besoins.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF

  • Bonjour, j’ai fait appel à un éléctricien professionnel pour faire tout le circuit éléctrique dans mon appartement en rénovation, les fils sont sous goulotte et le problème c’est que à travers les cloisons cet artisant passe des fils sans protection (cloisons en brique)et me dit qu’il à le droit de le faire,
    cordialement

    1. Bonjour,

      La circulation des fils électriques ne doit pas se faire sans protection. Si les circuits sont encastrés dans les murs, les fils peuvent être protégés par une gaine. Si en revanche les circuits sont posés en saillie/apparent, vous pouvez utiliser directement une moulure électrique ou une goulotte pour protéger les fils. En cas de rénovation du circuit, on doit pouvoir retirer les fils/câbles électriques qui circulent dans la goulotte ou le vide de construction sans devoir agir sur les éléments de construction du bâtiment.

      Bonne journée !

  • Bonjour, j’ai des panneaux solaires sur le toit de la maison depuis 2013, entreprise à fait faillite,(des mois de procédures), ils n’ont jamais été raccordé et on ne sait pas s’ils fonctionnent, qui appelé pour voir s’ils fonctionnent et par la suite faire venir un consuel qui validerai l’installation ? En vous remerciant Cordialement

    1. Bonjour,

      Nous sommes partenaires d’EDF ENR qui installe des panneaux solaires au domicile des particuliers et propose des services de maintenance et de dépannage. Vous pouvez consulter leur site ici et peut-être vous rapprocher d’un conseiller. Après la pose et le raccordement des panneaux, faites effectivement la demande d’un certificat de conformité électrique auprès du Consuel.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !

  • Bonjour
    Je suis propriétaire d un appartement datant des années 1960
    Il n’y a pas de prise de terre dans la salle de bain .Est ce obligatoire ?
    Mon compteur dispose d un disjoncteur différentiel. Est ce que ce dispositif peut compenser l absence de prise de terre ?
    Merci de votre retour

    1. Bonjour,

      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.

      La mise à la terre des pièces d’eau (salle de bain notamment) est obligatoire depuis 1969. La mise à la terre complète des logements (pièces sèches comprises : salon, chambres, etc.) est quant à elle obligatoire depuis 1991.

      Comme la norme n’est pas rétroactive, les logements anciens (comme le vôtre, construit en 1960) ne sont pas concernés par l’obligation de mise à la terre. Toutefois, pour des raisons de sécurité, il est vivement conseillé de réaliser cette mise à la terre, via un professionnel qualifié.

      Pour répondre à votre deuxième question, je vous invite à consulter notre article sur la mise à la terre. Les interrupteurs différentiels protègent effectivement les personnes de l’électrisation et détectent les fuites de courant. Ils sont obligatoirement présents dans un tableau électrique. Néanmoins en cas de dysfonctionnement de votre installation électrique, les courants de fuite ne sont pas évacués par la terre et le danger est réel.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !

  • Bonjour,
    je loue un appartement qui à toujours les prises et les fils des années de l’immeuble soit 1970, la société d’hlm me dit que toute l’electricité est aux normes, prises à 2 trous…tout les fils passent en bas dans toutes les pieces… ne devrait il pas changer toute l’électricité car en cas d’innondation il n’y a pas de mesure d’urgence ou l’électricité devrait se couper automatiquement…
    Comment puis je faire pour faire constater que tout le parc électrique est à refaire dans tout les appartements et que pour moi il n’ai pas aux normes.
    Dans mon ancien appartement il avait tout changé et passé l’électricité dans des gaines aux plafonds …là ou je suis ils ne veulent rien savoir.
    Merci par avance.

    1. Bonjour,

      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.

      Effectivement, la mise à la terre des logements (prises à 3 trous) est obligatoire depuis 1969 (pièces d’eau uniquement) et depuis 1991 (pour toutes pièces du logement confondues).

      Dans votre cas, je vous conseille de vous appuyer sur le DEO (diagnostic électrique obligatoire) pour connaître l’état de votre installation électrique.

      Au moment de la signature ou du renouvellement d’un bail, le propriétaire bailleur doit fournir, avec le contrat de location, un état de l’installation intérieure d’électricité, si celle-ci a plus de 15 ans. Le contrôle doit être réalisé par un diagnostiqueur certifié.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !

  • un appartement loué en avril 2022 doit-il être équipé uniquement de prises de terre même dans chambre, salon, ou peut-il resté avec des prises à 2 fiches ? Merci

    1. Bonjour,

      Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.

      Vous pouvez vous référer à la norme NF C 15-100 appliquée à la date de construction du logement. Si le logement est sorti de terre en 2022, l’installation électrique doit obligatoirement être mise aux normes.

      Autrement, vous pouvez tout à fait louer un logement ancien en l’état, sans travaux de mise aux normes, à condition que le logement soit décent et sécurisé pour l’occupant qui le louera.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF.