Quelles sont les normes électriques dans une cuisine ?

Partager sur

norme-electricité-cuisine

La conception de la cuisine est une étape cruciale lors de tout projet de rénovation ou de la construction d’un logement neuf. En effet, pièce à vivre au cœur de la maison, la cuisine fait l’objet de toutes les attentions. Si le choix du mobilier et des appareils électroménagers a toute son importance. On oublie parfois de se pencher sur la conception de son installation électrique dans la cuisine.

Toute réseau électrique répond à des normes strictes. Il en va de même pour la cuisine. La pose de prises, interrupteurs, circuits électriques… tout ces éléments qui alimentent votre cuisine en électricité doit respecter des règles précises. Suivez ce guide d’IZI by EDF pour connaître toutes les normes électriques à appliquer pour une cuisine tout confort et sans danger.

Electricité dans la cuisine : Norme NF C 15-100

Dans la maison, la cuisine fait partie des pièces où se produit le plus nombre d’accident. Par ailleurs, une installation électrique vétuste peut endommager vos appareils. Ainsi, le réseau électrique de toute cuisine doit se conformer à certaines règles imposées par la norme NF C 15 – 100.

Cuisine une pièce à risque

On attend d’une cuisine qu’elle soit belle, agréable à vivre, pratique, fonctionnelle et confortable. Rappelez vous que la cuisine reste une pièce où le danger n’est pas absent. Par conséquent, la sécurité dans la cuisine se pose comme une évidence, mais aussi comme une obligation légale. Plus qu’ailleurs, l’installation électrique dans une cuisine doit garantir la sécurité des biens et des personnes.

Deux principaux dangers concernent le réseau électrique d’une cuisine. Pour commencer la présence d’eau représente un risque si elle entre en contact avec une prise ou un interrupteur. L’autre point à, prendre en compte c’est la particularité des équipements électroménagers. En effet, certains appareilles gourmands en énergie nécessitent des circuits électriques spécifiques.

Pour prévenir tout risque d’électrocution, d’incendie, surtension, court-circuit ou fuite de courant vérifiez que votre cuisine respecte les normes électriques actuelles.

Rénovation de cuisine

Installation, remplacement et déplacement de prise électrique

La norme NF C 15-100 appliquée à la cuisine

L’électricité d’un logement doit se conformer à la norme NF C 15-100. Depuis 2002, ce document officiel détaille les obligations et préconisation à suivre pour une installation électrique sans danger dans la cuisine.

Au fil des innovations et de l’apparition de nouveaux besoins (connexion multimédia, domotique…) les normes électriques applicables à la cuisine évoluent. Faites appel à un électricien expert du réseau IZI by EDF pour vérifier la conformité de votre installation. Ces professionnels sont habilités à établir et réaliser le plan électrique sur-mesure respectant l’ensemble des points de la norme NF C 15-100.

Dès lors que votre installation électrique de cuisine respecte la norme en vigueur vous pouvez obtenir une attestation de conformité. Sachez que la mise en conformité de votre réseau électrique est obligatoire pour la vente ou lors de la rénovation totale de votre cuisine.

L’application de la norme a pour but de garantir un usage quotidien sans risque. Concrètement, la norme NF C 15 – 100 imposent certaines obligations pour l’électricité dans la cuisine :

  • Nombre minimum requis de prises de courant
  • Emplacements des prises et interrupteurs
  • Circuits électriques spécifiques pour le branchement des gros équipements
  • L’éclairage

Ainsi construction ou envie de rénovation, sollicitez un électricien professionnel pour une installation électrique dans la cuisine respectant les différentes normes exigées.

Prise électrique dans la cuisine : quelles normes ?

L’installation électrique dans la cuisine doit tenir compte des indications imposées par la norme NF C 15-100. La norme actuelle prévoit certaines obligations relatives aux indispensables prises de courant.

 Nombre de prises dans la cuisine

Pour un usage quotidien fonctionnel, la norme électrique détaille le nombre de prise minium à installer dans une cuisine. En effet, dans la cuisine on a besoin de nombreux appareils électrique : il faut avoir des prises en nombre suffisant. Terminé les rallonges dans lesquelles on risque de se prendre les pieds. Finis les branchements fantaisistes et parfois risqués sur la même multiprise.

Le nombre de prise minimum pour une cuisine dépend de sa surface :

  • Cuisine inférieure à 4m2, vous devez prévoir 3 prises
  • Cuisine supérieure à 4m2 : 6 prises sont nécessaires

En plus de ces prises classiques, la norme électrique impose dans la cuisine la présence d’une prise de communication RJ 45.

Emplacements des prises et interrupteurs dans la cuisine

En plus du nombre de prise requis, la norme vous indique aussi comment les positionner dans la cuisine. Effectivement, vous devez placer les prises à bonne distance des arrivés d’eau pour éviter tout risque d’électrocution dus à des projections d’eau.

En cas d’inondation, les prises de 16A se placent à 5 cm du sol minimum. Pour les prises de 32A prévoir 12 cm du sol et jusque 1m30 de hauteur. Interdiction de poser une prise de courant au-dessus d’un évier ou d’un point de cuisson.

La moitié de vos prises doit être placée sur le plan de travail à au moins 8 cm de hauteur.  Une prise pour la hotte aspirante peut être installée si elle respecte une distance de 1m80 par rapport au sol.

Pour les interrupteurs, pensez à les placer entre 90cm et 1m30 du sol. L’interrupteur principal doit se trouver obligatoirement à proximité d’une prise et près de l’entrée de la cuisine.

Normes électriques : les équipements spécifiques à la cuisine

Dans la cuisine, vous devez tenir compte du nombre et de l’emplacement des prises. Mais en plus il vous faut respecter les normes en matière d’équipements électriques. Dans la maison, la cuisine regroupe le plus grand nombre d’appareils électriques, certains ont besoin d’une alimentation électrique spécifique et donc d’un circuit adapté.

Pour un usage sans danger pour vous et vos appareils électroménagers il faut répartir les différents circuits électriques selon la tension nécessaire pour chaque type d’appareil. Four, lave-vaisselle, réfrigérateur, congélateur se branchent sur une prise 16A et se raccordent à un circuit associé à un disjoncteur inférieur à 20A. la plaque de cuisson se raccorde soit à une prise 32A monophasé ou 20A en triphasé. Son disjoncteur différentiel ne doit pas excéder une intensité de 32A.

Au tableau général, tout logement doit disposer de 4 circuits spécialisés avec la prise correspondante : monophasée, triphasée, mise à la terre associée à un disjoncteur différentiel. A noter qu’une prise spéciale ne peut accueillir qu’un seul appareil. Les prises doivent être alimentées par des câbles en cuivre de section 2,5mm.

Ces normes relatives à l’électricité de la cuisine ont pour but de protéger votre électroménager en cas de problèmes de tension. Les électriciens experts du réseau IZI by EDF maitrisent l’ensemble des normes pour une installation électrique dans la cuisine conforme aux normes légales.

Electricité dans la cuisine : les normes pour l’éclairage

Le dernier point abordé par la norme sur l’électricité dans la cuisine concerne l’éclairage. Celui-ci joue sur le confort en assurant un éclairage agréable. Mais la norme permet aussi d’éviter les accidents en assurant une bonne luminosité et donc une visibilité suffisante à toute heure.

La norme impose l’installation d’un point d’éclairage au plafond. Celui-ci doit prévoir une alimentation électrique équipée d’un DCL : Dispositif de Connexion Luminaire. L’éclairage au plafond peut dans certains cas être remplacé par deux appliques murales.

A cela vous pouvez ajouter le nombre de luminaires que vous voulez pour créer l’ambiance de vos envies. Il est conseillé de poser un point d’éclairage près de levier pour éclairer le plan de travail.

Pour conclure, l’ensemble de l’installation électrique d’une cuisine répond à des normes précises. Prises électriques, interrupteurs, circuits spécifiques et éclairages : tout ces éléments sont soumis à un cahier des charges précis. Ainsi chaque projet doit faire l’objet de calculs préalables pour déterminer le plan de répartition électrique. Par ailleurs, le câblage exige parfois une perce des murs. Enfin le raccordement à votre tableau électrique principal nécessite l’intervention d’un électricien professionnel.

Pour une installation électrique dans la cuisine qui respectent toutes les normes, faites appels aux experts du réseau IZI by EDF.

Rénovation de cuisine

Installation, remplacement et déplacement de prise électrique

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Publié le 30 Mars 2021

Installation, remplacement et déplacement de prise électrique

⏱️ Votre estimation en 2 minutes

Obtenir mon estimation

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont annotés par un *