Que dit la norme NF C 15-100 pour une salle de bain ? - IZI by EDF
Norme électrique d’une salle de bain : que dit la NF C 15-100 ?
Règlementation & normes électriques

Norme électrique d’une salle de bain : que dit la NF C 15-100 ?

Lecture en 5 min

Des projets de rénovation pour votre salle de bain ? Avant de lancer vos travaux, il convient de connaître les normes électriques d’une salle de bain. En France, c’est la norme NF C 15-100 qui régit l’ensemble des règles à respecter dans le neuf ou l’existant, pour toute installation électrique. Volumes de sécurité, étanchéité, emplacement des prises, des interrupteurs et de l’éclairage… IZI by EDF vous dit tout sur la norme NF C 15-100 appliquée à la salle de bain.

Norme électrique dans la salle de bain : zoom sur la NF C 15-100

La norme NF C 15-100 réglemente les installations électriques dans les locaux à usage d’habitation. C’est elle qui définit les règles de sécurité à respecter que l’on réalise des travaux électriques dans un salon, une cuisine, une chambre ou une salle de bain.

S’il est facile d’appréhender dans les grandes lignes la norme NF C 15-100, réaliser une installation électrique conforme et sécurisée nécessite savoir-faire et expertise. Attention, si tous les aspects de la norme ne sont pas respectés, l’installation peut présenter des risques pour votre foyer.

Les volumes de protection pour une salle de bain

S’il y a bien une pièce où les normes électriques doivent être respectées à la lettre, c’est dans la salle de bain. Tout le monde le sait, l’eau et l’électricité peuvent occasionner des risques pour vous ou vos appareils. Dans la salle de bain (plus qu’ailleurs), les équipements électriques sont exposés à un traitement intensif du fait de l’humidité, de la vapeur d’eau et des projections d’eau.

Pour ces raisons, la norme électrique NF C 15-100 a établi plusieurs volumes de sécurité et définit les emplacements de vos équipements et appareils électriques :

  • Le volume 0 concerne la douche ou la baignoire, soit l’espace de réception de l’eau
  • Le volume 1 désigne la zone de projection d’eau qui va du bord du receveur jusqu’à 2,25 m de hauteur
  • Le volume 2, appelé aussi zone de sécurité, mesure 60 cm à partir du volume 1
  • La zone hors volume désigne l’espace compris au-delà du volume 2
Important !

Dans le cas d’une douche à l’italienne, le volume 1 est défini par un rayon de 1,20 m autour du point de référence. La limite en hauteur reste de 2,25 m, ou correspond au dessus de la pomme fixe si celle-ci est installée plus haut.

volumes securite salle de bain

Concrètement, les volumes de sécurité définissent les équipements autorisés par la norme électrique NF C 15-100.

👉 Dans le volume caché et le volume 0, il est interdit d’installer un équipement électrique. Seule exception : les baignoires à bandeau lumineux ou les installations type balnéothérapie. Il s’agit dans ce cas d’équipements spécifiques et homologués.

👉 Dans le volume 1, il est possible d’installer un interrupteur ou un éclairage TBTS 12V, un chauffe-eau (instantané ou à accumulation) de classe I.

👉 Dans le volume 2, sont autorisés les appareils de chauffage de classe II, les éclairages de classe 2, les prises rasoir.

Au-delà de ces volumes, il n’y a plus de limitation spécifique aux salles de bain. Vous pouvez ainsi installer les autres équipements et appareillages communément présents dans le reste de l’habitat :

  • Interrupteurs, prises de courant 2P + T et transformateurs de séparation, protégés par DDR 30 mA ;
  • Boîtes de connexion ;
  • Appareils de chauffage et éclairages de classe I, avec protection 30 mA ;
  • Lave-linge et sèche-linge de classe I, avec protection 30 mA.

Pour une installation électrique 100 % sécurisée et aux normes dans votre salle de bain, faites appel aux électriciens experts du réseau IZI by EDF !

cta offre

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Etanchéité : quels indices IP dans la salle de bain ?

Vous rénovez l’installation électrique de votre salle d’eau ? Pensez à l’étanchéité de vos équipements électriques : un détail loin d’être anodin ! Pour ce faire, vérifiez la valeur de l’indice IP indiquée sur les différents composants.

Plus concrètement, l’indice IP dépend du volume de protection de la pièce :

  • Pour le volume 0, aucun équipement électrique n’est généralement installé, sauf équipement IP X7 (protégé contre les effets de l’immersion)
  • Dans le volume 1, prévoyez des équipements à l’indice IP X5 (protégés contre les jets d’eau de toute direction)
  • Pour le volume 2, des équipements de type IP X4 (protégés contre les projections d’eau de toute direction)
  • Dans l’espace hors volume, utilisez des équipements avec un indice IP moindre.

Vérifiez enfin aussi la classe des appareils à brancher (classe 1 pour une liaison à la terre obligatoire, classe 2 en l’absence de mise à la terre).

L’info IZI

L’IP se caractérise par deux chiffres. Le premier chiffre (X) désigne le niveau de protection contre les solides. Le deuxième qualifie le niveau de protection contre les liquides. Plus le deuxième chiffre est élevé, plus l’appareil est donc résistant à l’eau.

Prises et interrupteurs d’une salle d’eau : où les placer ?

Le prises et interrupteurs sont indispensables pour répondre à nos besoins du quotidien dans une pièce d’eau : s’éclairer, se chauffer, laver son linge, se sécher les cheveux, se raser… Cependant, dans la salle de bain, ils ne peuvent être installés à n’importe quel endroit.

Pour une installation électriques aux normes, la norme NF C 15-100 délimite l’emplacement et la protection des prises et interrupteurs dans la salle de bain :

  • Pas de prises ni d’interrupteurs acceptés dans les volumes 0, 1 et 2, à l’exception des prises très basse tension ou TBTS de 12 volts (prise rasoir), à disposer entre 0,90 et 1,30 m du sol
  • Aucun équipement électrique n’est autorisé à moins de 60 cm du lavabo ou de tout point d’eau. Les gros appareils électroménagers, notamment la machine à laver ou le sèche-linge, devront donc être installés dans la zone hors volume
  • Circuits électriques de la salle de bain protégés par un disjoncteur différentiel de 30 mA. Ce dispositif de protection fait sauter le courant de la pièce d’eau dès la moindre anomalie (court-circuit, surtension…).
plan lavabo salle de bain

L’éclairage dans la salle de bain

Pour installer une lampe dans votre salle de bain, vous devez impérativement respecter la norme NF C 15-100 :

  • Des points lumineux IPX7 uniquement dans les volumes 0 (TBTS 12 Volts)
  • Des points lumineux IPX5 dans les volumes 1 (TBTS 12 Volts)
  • Des points lumineux IPX4 dans les volumes 2 (TBTS 12 Volts ou classe II)

Dans la salle de bain, le mieux est d’installer un point lumineux central au plafond et un éclairage complémentaire, au-dessus du miroir, dans l’espace hors volume.

salle de douche bleue et doree

Mise à la terre d’une salle de bain : une obligation depuis 1969

Les pièces humides (salle de bain, salle de douche) doivent faire l’objet d’une mise à la terre depuis 1969 ; une obligation imposée par la NF C 15-100 aux logements neufs ou lourdement rénovés. L’obligation est étendue depuis 1991 à toutes les pièces d’un logement (pièces sèches comprises).

Les canalisations, masses métalliques et points d’éclairage spécifiques à votre salle de bain doivent être également reliés à la terre, avec une liaison équipotentielle supplémentaire. Ce dispositif de protection évite tout danger dû à une fuite de courant.

Toute installation électrique d’une salle de bain doit se conformer à la norme NF C 15-100. Le plus important reste à définir les différents volumes pour savoir où positionner vos prises, interrupteur et points d’éclairage.

Et pour une installation électrique conforme aux règles de sécurité et adaptée à vos besoins, rapprochez-vous de nos experts IZI by EDF !

cta offre

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Cet article vous a-t-il été utile ?

Partager cet article sur les réseaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question

Laisser un commentaire

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

12 commentaires

  • Bonjour,
    L’installation d’un appartement date des années 1960, il n’y a pas de circuit terre pour les prises de courant des CH. et du séjour.
    Faut il les relier à terre? sachant qu’il y a un I.D. 30mA.
    D’avance merci

    1. Bonjour,

      Il est recommandé de mettre à la terre tous les circuits électriques, toutes pièces confondues. Néanmoins, pour un logement ancien, la terre n’est pas forcément obligatoire dans les pièces sèches. A minima, l’installation électrique doit être mise à la terre au moins dans les salles d’eau.
      Pour votre sécurité et votre confort, nous vous recommanderons toujours de mettre à la terre l’ensemble des circuits.

      Bonne journée,

  • Bonjour, est il possible de mettre un miroir lumineux IP44 en volume 2? Quand est il de la prise ou sur laquelle brancher le miroir? Merci

    1. Bonjour,

      Oui, un appareil IP44 est compatible en volume 2.
      Pour ce qui est de la prise :
      – soit il s’agit d’une prise dite « rasoir » avec IPX4 et équipée d’un transformateur de séparation. Cette prise peut être installée en volume 2 c’est-à-dire dans un périmètre de 60 cm autour du point d’eau (douche/baignoire)
      – soit il s’agit d’une prise de courant classique, avec terre. Cette prise ne peut être installée qu’au-delà des 60 cm de périmètre (volume de sécurité).

      Bonne journée,

  • Bonjour Quelles sont les conditions à respecter pour l installation d une prise électrique 230 V dans une salle de bains hors volume ?
    en vous remerciant. Bonne journée

    1. Bonjour,

      Tout est indiqué dans l’article en question, à savoir que ni les prises ni les interrupteurs ne sont acceptés dans les volumes 0, 1 et 2, à l’exception des prises très basse tension ou TBTS de 12 volts (prise rasoir), à installer à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,30 m du sol.
      Les prises de courant sont en revanche acceptées dans la zone hors volume.
      Je vous invite à reprendre la définition des différents volumes pour connaître et comprendre leurs limites respectives.

      Très bonne journée,

  • Bonjour,
    Ma douche fait 90×120, l’ouverture coté 90 la paroi de douche est en verre, étanche au mur, au sol et au plafond et de 120 cm.
    Puis-je mettre une machine à laver (60×60) contre cette paroi, sachant que la prise est à 80cm de la paroi de verre.
    Merci.

    1. Bonjour,

      Comme expliqué dans l’article, la salle de bain fait l’objet de normes électriques bien particulières. En théorie, les prises de courant (et donc les appareils à brancher – comme votre machine à laver) doivent être installées dans la zone hors volume, c’est-à-dire à plus de 60 cm du point d’eau (douche ou baignoire).
      Toutefois, la norme indique aussi que toute paroi fixe et pérenne, qui est jointive au sol, limitera les
      volumes ci-dessus si sa hauteur est supérieure ou égale à celle du volume dans lequel elle est installée et en appliquant la règle du contournement horizontale.
      Si votre paroi est fixe et jointive au sol sur toute la hauteur de la cabine de double, vous pouvez donc installer votre machine à laver à côté. Dans le cas contraire, trouvez un autre emplacement.

      Bonne journée !

  • Bonjour,
    Si la baignoire fait office de douche avec donc un mitigeur mixte, ne faut-il pas un pare douche entre le volume 1 et 2 pour avoir le rayon de 60cm à respecter ? En particulier si le côté du lavabo est à l’aplomb du bord de la baignoire avec un luminaire au mur.

    Merci de votre aide.

    Cordialement
    Georges

    1. Bonjour,
      La distance réglementaire de 60 cm vaut aussi bien pour une cabine de douche que pour une baignoire. La norme précise que « seules les parois fixes et pérennes jointives au sol limitent [les] volumes ». Ce n’est a priori par le cas d’un pare douche démontable.
      Les luminaires sont quant à eux autorisés selon les volumes : appareil de classe II en volume 2 avec un indice de protection IP-4, appareil TBTS 12 V dans tous les volumes à condition d’avoir un indice de protection élevé (IP-7 pour le volume 0, IP-5 pour le volume 1 et IP-4 pour le volume 2).
      Bonne journée.

  • Bonjour,
    Dans votre article « L’éclairage dans la salle de bain », vous indiquez: « Pour installer une lampe dans votre salle de bain, vous devez impérativement respecter la norme NF C 15-100. Il est notamment proscrit d’installer un point lumineux dans les volumes 0, 1 et 2 d’une salle d’eau, sauf appareil TBTS 12 Volts.  »
    Je vous invite à relire la NFC15100 et rectifier votre article. Dans le volume 2, on peut installer un luminaire IPX4 de classe II en tension 230V protégé par un DDR 30mA.
    Cordialement.

    1. Bonjour,

      Effectivement les appareils de classe II sont admis dans les volumes 2 ; merci pour votre remarque. Nous venons de corriger l’article.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !