Norme électrique d’une salle de bain : que dit la NF C 15-100 ?

Partager sur

Des projets de rénovation pour votre salle de bain ? Avant de lancer vos travaux, il convient de connaître les normes électriques d’une salle de bain. En France, c’est la norme NF C 15-100 qui régit l’ensemble des règles à respecter dans le neuf ou l’existant, pour toute installation électrique. Volumes de sécurité, étanchéité, emplacement des prises, des interrupteurs et de l’éclairage… IZI by EDF vous dit tout sur la norme NF C 15-100 appliquée à la salle de bain.

Les volumes de protection de la NF C 15-100 pour une salle de bain

S’il y a bien une pièce où les normes électriques doivent être respectées à la lettre, c’est dans la salle de bain. Tout le monde le sait, l’eau et l’électricité peuvent occasionner des risques pour vous ou vos appareils. Dans la salle de bain (plus qu’ailleurs), les équipements électriques sont exposés à un traitement intensif du fait de l’humidité, de la vapeur d’eau et des projections d’eau.

Pour ces raisons, la norme électrique NF C 15-100 a établi plusieurs volumes de sécurité et définit les emplacements de vos équipements et appareils électriques :

  • Le volume 0 concerne la douche ou la baignoire, soit l’espace de réception de l’eau
  • Le volume 1 désigne la zone de projection d’eau qui va du bord du receveur jusqu’à 2,25 m de hauteur
  • Le volume 2, appelé aussi zone de sécurité, mesure 60 cm à partir du volume 1
  • La zone hors volume désigne l’espace compris au-delà du volume 2
volumes securite salle de bain

Pour une installation électrique 100 % sécurisée et aux normes dans votre salle de bain, faites appel aux électriciens experts du réseau IZI by EDF !

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Etanchéité : quels indices IP dans la salle de bain ?

Vous rénovez l’installation électrique de votre salle d’eau ? Pensez à l’étanchéité de vos équipements électriques : un détail loin d’être anodin ! Pour ce faire, vérifiez la valeur de l’indice IP indiquée sur les différents composants. Chaque IP est associé à un chiffre. Plus le chiffre est élevé, plus l’appareil est résistant à l’eau.

Plus concrètement, l’indice IP dépend du volume de protection de la pièce :

  • Pour le volume 0, aucun équipement électrique n’est généralement installé, sauf équipement IP X7 (protégé contre les effets de l’immersion)
  • Dans le volume 1, prévoyez des équipements à l’indice IP X5 (protégés contre les jets d’eau de toute direction)
  • Pour le volume 2, des équipements de type IP X4 (protégés contre les projections d’eau de toute direction)
  • Dans l’espace hors volume, utilisez des équipements avec un indice IP moindre.

Vérifiez enfin aussi la classe des appareils à brancher (classe 1 pour une liaison à la terre obligatoire, classe 2 en l’absence de mise à la terre).

Prises et interrupteurs d’une salle d’eau : où les placer ?

Le prises et interrupteurs sont indispensables pour répondre à nos besoins du quotidien dans une pièce d’eau : s’éclairer, se chauffer, laver son linge, se sécher les cheveux, se raser… Cependant, dans la salle de bain, ils ne peuvent être installés à n’importe quel endroit.

Pour une installation électriques aux normes, la norme NF C 15-100 délimite l’emplacement et la protection des prises et interrupteurs dans la salle de bain :

  • Pas de prises ni d’interrupteurs acceptés dans les volumes 0, 1 et 2, à l’exception des prises très basse tension ou TBTS de 12 volts (prise rasoir), à disposer entre 0,90 et 1,30 m du sol
  • Aucun équipement électrique n’est autorisé à moins de 60 cm du lavabo ou de tout point d’eau. Les gros appareils électroménagers, notamment la machine à laver ou le sèche-linge, devront donc être installés dans la zone hors volume
  • Circuits électriques de la salle de bain protégés par un disjoncteur différentiel de 30 mA. Ce dispositif de protection fait sauter le courant de la pièce d’eau dès la moindre anomalie (court-circuit, surtension…).
plan lavabo salle de bain

L’éclairage dans la salle de bain

Pour installer une lampe dans votre salle de bain, vous devez impérativement respecter la norme NF C 15-100. Il est notamment proscrit d’installer un point lumineux dans les volumes 0, 1 et 2 d’une salle d’eau, sauf appareil TBTS 12 Volts.

Dans la salle de bain, le mieux est d’installer un point lumineux central au plafond et un éclairage complémentaire, au-dessus du miroir, dans l’espace hors volume.

salle de douche bleue et doree

Mise à la terre d’une salle de bain : une obligation depuis 1969

Les pièces humides (salle de bain, salle de douche) doivent faire l’objet d’une mise à la terre depuis 1969 ; une obligation imposée par la NF C 15-100 aux logements neufs ou lourdement rénovés. L’obligation est étendue depuis 1991 à toutes les pièces d’un logement (pièces sèches comprises).

Les canalisations, masses métalliques et points d’éclairage spécifiques à votre salle de bain doivent être également reliés à la terre, avec une liaison équipotentielle supplémentaire. Ce dispositif de protection évite tout danger dû à une fuite de courant.

Toute installation électrique d’une salle de bain doit se conformer à la norme NF C 15-100. Le plus important reste à définir les différents volumes pour savoir où positionner vos prises, interrupteur et points d’éclairage.

Et pour une installation électrique conforme aux règles de sécurité et adaptée à vos besoins, rapprochez-vous de nos experts IZI by EDF !

Publié le 30 Mai 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.