Achat d’une voiture électrique d’occasion : les erreurs à éviter

Partager sur

achat voiture électrique occasion

La voiture électrique séduit de très nombreux automobilistes attirés par les qualités de ce type de véhicule. Écologique, à forte autonomie, véhicule propre sans émission de CO2… Face à ce marché en plein essor il faut tout de même rester alerte. Voici quelques erreurs à éviter pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion

Cerner vos besoins en matière d’autonomie

Quand il est question de bien choisir votre voiture électrique, il est nécessaire de cerner vos réels besoins en matière d’autonomie. En effet, toutes les voitures électriques ne se valent pas dans ce domaine et tout dépend notamment des constructeurs automobiles. Sachez également qu’une voiture hybride rechargeable aura une autonomie plus élevée qu’une voiture non rechargeable.

Pour savoir quel modèle et quelle capacité vous conviennent le mieux, vous devez savoir quelle utilisation vous comptez faire de votre voiture électrique. Combien de kilomètres souhaitez-vous parcourir au quotidien ? Pour de longs trajets ou bien plutôt des trajets quotidiens en zone urbaine ? N’hésitez pas à calculer le nombre de kilomètres parcourus chaque jour pour savoir quelles sont vos habitudes en termes de trajets.

Sachez que la plupart des véhicules électriques et hybrides, y compris d’occasion, possèdent une autonomie suffisante pour vous permettre de réaliser vos trajets quotidiens, notamment entre votre domicile et votre lieu de travail par exemple. Il en va autrement si vous souhaitez plutôt emprunter les autoroutes et faire des trajets plus longs.

Par exemple, une Renault Zoé peut rouler environ 250 kilomètres sans difficulté tandis que la Volkswagen e-Golf peut rouler 230 kilomètres. De son côté, la Nissan Leaf peut atteindre une autonomie allant jusqu’à 300 kilomètres. Vous avez donc largement de quoi utiliser votre véhicule d’occasion au quotidien pour des trajets plus ou moins longs sans difficulté.

Vérifier tous les détails du nouveau véhicule

Comme pour tout achat de voiture d’occasion, quelle qu’elle soit, le nouvel acheteur est amené à vérifier avec le plus de minutie possible les détails du véhicule. Cela va de la carrosserie (présence de rayures notamment) jusqu’au kilométrage, sans oublier les conditions d’usage de l’ancien conducteur.

N’oubliez pas de demander certaines informations comme l’année de mise en circulation. En effet, une voiture électrique très âgée ou qui affiche trop de kilomètres au compteur peut potentiellement manquer de performance sur le long terme et requérir plus d’entretien, notamment du point de vue de la batterie. Cela bien qu’il existe plusieurs solutions pour entretenir au mieux la batterie d’un véhicule électrique et pour la faire durer le plus longtemps possible.

Au moment de l’achat, renseignez-vous aussi sur les conditions d’utilisation du véhicule. Quel usage en faisait concrètement l’ancien propriétaire ? Où le garait-il ?

Vérifier l’état de la batterie

Dans une voiture hybride ou électrique, la batterie a une importance cruciale. En effet, c’est elle qui permet au véhicule de pouvoir fonctionner correctement. Si elle n’est pas en bon état, c’est tout le système qui est alors enrayé.

Comment fonctionne une batterie de voiture électrique ? Cet organe central conditionne les performances et l’autonomie de votre nouvelle voiture d’occasion. Or, dans le cadre de cet achat, la batterie possède des caractéristiques et capacités différentes que si elle était neuve. Vous devez donc vérifier que la batterie conserve de belles performances et qu’elle est dans un état satisfaisant, sans quoi vous ne pourrez pas profiter réellement de votre nouvel achat.

Renseignez-vous sur le State of Health (SoH) de la batterie, quel que soit votre vendeur (un particulier ou un professionnel). Ce SoH détermine l’état en pourcentage de la batterie. N’achetez jamais un véhicule d’occasion fonctionnant à l’électrique sans certificat de batterie. Il s’agit d’un prérequis indispensable pour éviter toute déconvenue par la suite. De la même manière, vous pouvez demander au vendeur de certifier la batterie du véhicule en passant par un tiers de confiance. Ce dernier réalise alors un diagnostic complet.

Rappelons également que vous ne devez pas vous fier à l’autonomie générale annoncée par le constructeur automobile. Cette dernière varie sensiblement, y compris sur des modèles identiques. Certains facteurs jouent un rôle important sur l’autonomie et doivent donc être pris en considération au moment de votre achat :

  • Le kilométrage effectué ;
  • Le type d’utilisation : plutôt urbain ou sur les autoroutes à grande vitesse ;
  • L’entretien réalisé par l’ancien propriétaire ;
  • Les cycles effectués ;
  • Le stationnement de la voiture (en intérieur ou en extérieur) et donc son environnement et ses conditions climatiques ;
  • Les modes de recharge privilégiés. Il est préférable de réaliser plusieurs charges lentes allant jusqu’à 80 % plutôt que des charges répétées à 100 %.

Connaître les différentes solutions de recharge pour votre futur véhicule électrique

Il n’existe pas qu’une seule solution de recharge pour votre voiture électrique d’occasion. Une erreur commune est de ne pas se renseigner au préalable sur ses besoins en recharge et de se trouver en difficulté au moment de recharger sa nouvelle voiture.

En fonction de l’utilisation que vous désirez faire de votre voiture d’occasion, différentes solutions s’offrent à vous :

N’hésitez pas à vous renseigner au maximum sur la présence de bornes de recharge installées à proximité de chez vous et de votre lieu de travail. Ainsi que sur le réseau de bornes disposé sur les autoroutes et autres lieux par lesquels vous comptez passer pour vos trajets plus ou moins quotidiens. Ici, le maître mot est l’anticipation.

Bon à savoir : au moment de l’achat, le vendeur vous fournit en principe les câbles à utiliser pour recharger votre voiture électrique. Avant de signer le contrat d’achat, nous vous conseillons de toujours tester si la recharge est optimale et si les câbles fonctionnent bien. Voici quelques conseils sur le choix des câbles de recharge pour votre voiture électrique.

Aujourd’hui, la majorité des véhicules fonctionnant à l’électrique utilisent les standards CHAdeMO ou Combo CCS (« Combined Charging System »). Le protocole CHAdeMO permet de recharger les véhicules équipés en courant continu jusqu’à 400 kW. Grâce à ces différents dispositifs vous n’avez aucun souci à vous faire pour recharger votre véhicule sur les bornes adaptées.

Déterminer votre budget pour l’achat du véhicule électrique d’occasion

Si le prix d’achat d’une voiture électrique peut paraître élevé de prime abord, sachez que cela s’équilibre très rapidement avec les économies au moment de la recharge. En effet, vous n’avez plus besoin de dépenser plusieurs dizaines d’euros pour un plein de carburant, ce qui est un atout non négligeable. Néanmoins, l’électricité n’est pas non plus gratuite.

En règle générale on considère que faire un plein d’électricité coûte moins cher que faire un plein de diesel ou d’essence. A titre de comparaison, conduire une voiture électrique vous coûtera en moyenne 2 € aux 100 kilomètres, tandis que cela vous coûtera 8 € avec une voiture diesel et 10 € avec une voiture thermique fonctionnant à essence.

En outre, sachez qu’il existe plusieurs types de voitures électriques ne dépassant pas la barre des 10 000 € à la vente. Nombreuses sont les voitures d’occasion proposées sur le marché, avec peu de kilométrage et toujours performantes. C’est le cas de la Renault Zoé, de la Nissan Leaf ou encore de la Peugot iOn, sans oublier la Citroën C-Zero.

Certains modèles plus haut de gamme coûteront forcément plus chers, comme la Tesla aux alentours de 50 000 € pour un modèle d’occasion peu kilométré. L’important est de choisir une voiture électrique fiable.

Ne pas oublier d’intégrer les aides financières dans votre budget

Dans un contexte où le Gouvernement souhaite inciter les foyers français à acheter des voitures hybrides et électriques ce dernier propose des aides financières intéressantes afin de pousser sa population vers ce mode de consommation. C’est le cas du bonus écologique et de la prime à la conversion. Autant d’atouts qui doivent être pris en compte dans le calcul de votre budget total.

Dans tous les cas il est fortement conseillé de vérifier les conditions de bénéfice de ce type de primes au préalable avant de se lancer. Cela vous permettra de savoir si vous y êtes éligibles et comment procéder pour en bénéficier.

Sachez que la prime à la conversion peut vous faire économiser plusieurs centaines, voire milliers d’euros sur votre véhicule électrique d’occasion (jusqu’à 5 000 € au total). À côté de ces aides gouvernementales, se trouvent d’autres aides plus spécifiques, territoriales et régionales. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès de votre commune de résidence.

Acheter sa voiture électrique d’occasion auprès d’un professionnel ou d’un particulier

Au moment de faire votre choix, la question se posera nécessairement de savoir vers quel profil de vendeur se tourner. Devez-vous privilégier un achat auprès d’un professionnel ou d’un particulier ?

On privilégie de prime abord le professionnel puisqu’il connaît parfaitement les véhicules électriques et saura vous orienter au mieux pour choisir le modèle qui vous correspond. En outre, dans un réseau de concessionnaires, votre véhicule d’occasion bénéficie d’une garantie légale qui vous couvre en cas de difficulté. Ce critère est important, qu’il s’agisse d’une voiture thermique ou électrique. En plus, sachez que les voitures vendues par le professionnel sont en principe soumises à une batterie de contrôles très stricts. Certaines voitures peuvent même faire l’objet d’un label afin de certifier un haut niveau de prestations.

Prendre en compte le prix de la location de batterie si nécessaire

Certaines voitures électriques sont cédées avec une location de batterie. Comme la Smart Fortwo et la fameuse Renault Zoé très en vogue ces dernières années. Pour la majorité des modèles de véhicules électriques, la location de la batterie n’est plus d’actualité. Si vous optez pour un modèle qui le nécessite, il convient donc de tenir compte du prix de la location dans votre budget total d’achat. Vous pouvez racheter la batterie, une fois que vous l’avez bien testée pour vérifier qu’elle fonctionne correctement. À ce moment, on vous remettra un certificat attestant de son état de santé. Si vous ne souhaitez pas racheter la batterie, vous verserez alors un loyer mensuel pour son utilisation.

Tentez par l’expérience de la voiture électrique mais pas certain de s’engager tout de suite ? IZI by EDF vous propose la location longue durée en voiture électrique qui vous permet de rouler proprement le temps que vous souhaitez. N’hésitez plus, rendez-vous sur izi-by-edf.fr !

Voiture Électrique

Location longue durée en voiture électrique

Publié le 28 Juillet 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.