À quoi sert le neutre en électricité et comment l’identifier ?
Câble & gaine

À quoi sert le neutre en électricité et comment l’identifier ?

Lecture en 3 min

Publié le 22 Novembre 2021

-

En électricité, on connait tous la phase qui est un élément essentiel servant à transporter la tension d’un appareil à un autre. Mais il existe aussi un autre élément tout aussi important qui apporte une balance dans tout circuit électrique : le neutre. Découvrez aujourd’hui avec IZI by EDF son utilité, mais aussi comment l’identifier.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Globalement, à quoi sert le neutre ?

Contrairement à la phase qui elle, transporte la tension électrique d’un appareil, le neutre lui sert de point de référence. La phase aura un potentiel électrique variable d’un appareil à un autre alors que le neutre restera toujours avec un potentiel électrique nul comme une prise sol, c’est-à-dire à 0 Volt.

Le neutre permet dans une installation d’avoir deux tensions différentes avec un seul transformateur et un seul câble d’alimentation. C’est un élément indispensable pour votre sécurité qui servira aussi pour le calcul de votre facture d’électricité au niveau du compteur électrique, car il servira à savoir combien vous avez consommé sur une période donnée. Au final, le neutre permet au courant qui a été utilisé dans votre installation électrique de retourner vers le réseau d’électricité afin d’être redistribué par la suite.

Où se trouve le neutre ?

On retrouve le neutre dans le transformateur. Dans ce dernier, on trouvera trois bobinages basse tension qui sont connectés entre eux sous forme d’étoile à trois branches. Chaque bobinage a un point commun avec l’autre ainsi que trois sorties, et c’est ce point commun qui correspondra au neutre qui sera mis à la terre sur le transformateur lui-même.

Dans une installation électrique monophasée, votre installation recevra deux fils, une des trois phases et le neutre. C’est cette association qui fait que votre installation fonctionnera en toute sécurité en étant raccordée à un piquet de terre.

Les différents régimes du neutre

Il faut savoir que le neutre se divise en trois régimes différents. Ces régimes varient en fonction des modes de connexion du neutre, mais aussi des masses métalliques par rapport à la terre.

Régime1ère lettre correspondant au mode de connexion du neutre de la source par rapport à la terre2ème lettre correspondant au mode de connexion des masses métalliques de la source par rapport à la terre
Régime TTLe neutre est relié à la terre du côté du transformateur (T)Le neutre est relié à la terre du côté utilisateur (T)
Régime iTLe neutre est isolé du côté du transformateur (i)La masse est reliée à la terre du côté utilisateur (T)
Régime TNLe neutre est relié à la terre du côté du transformateur (T)La masse est reliée au neutre du côté utilisateur (N)
Tableau récapitulatif des différents régimes du neutre
Cable électrique neutre

Identifier facilement le neutre grâce à sa couleur

Dans une installation électrique, il faut savoir que chaque fil a une fonction très précise, que ce soit le fil de phase, de neutre ou de terre. Pour que ce soit plus simple d’identifier les câbles et pour travailler en toute sécurité, un code couleur a été établi pour chaque utilité de câble. On connaît tous les câbles rouge, noir ou marron qui correspondent à la phase et le câble vert/jaune qui lui correspond à la terre. L’identification du câble pour le neutre est aussi très simple à réaliser puisqu’il sera identifié par une belle couleur bleue qui dénotera donc totalement des autres couleurs de câbles.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

2 commentaires

  • Jean-Pierre says:

    Bonjour Messieurs,

    Je dois refaire une ancienne installation électrique sans différentiel comportant 16 fusibles céramiques et aucune protection déférentielle.

    Je prévois de réaliser un tableau avec 2 rangées avec chacune un disjoncteur différentiel en tête suivi de 8 disjoncteurs avec peignes. Pour équilibrer les courants de fuite, je dois donc appairer mes phases et mes neutres pour les répartir au mieux sur chaque rangée.

    Quelle méthode préconisez-vous ?

    Cordialement

    Jean-Pierre Fichet

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      Le remplacement d’un tableau électrique ne peut être effectué par un particulier, à moins qu’il ne soit lui-même électricien. Le remplacement du tableau est donc réservé aux professionnels. La raison ? Vous devez respecter la norme électrique NF C 15-100 qui liste les règles de conception, de pose et d’entretien d’une installation électrique.

      Je vous invite à consulter notre site pour être accompagné (demande en ligne, conseiller expert en électricité par téléphone, puis devis personnalisé).

      Pour répondre à votre question, il faut en effet prévoir à minima 2 rangées pour un logement. Cela dépend évidemment du nombre de pièces et de la surface du logement, ainsi que de vos besoins en équipements électriques. Chaque rangée doit être ensuite protégée d’un interrupteur différentiel, dont au moins un de type A, et réserver 20 % d’emplacements disponibles. Si votre rangée est composée de 13 modules, vous devez donc prévoir 2 places pour un interrupteur différentiel de puissance adaptée, 9 places pour vos disjoncteurs de protection ou modules spécifiques, et 2 places libres et disponibles.
      Chaque disjoncteur doit réunir la phase, le neutre et la terre. Toutes les modalités d’installation sont formulées dans la NF C 15-100.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !