Disjoncteur ou contacteur : dans quels cas les utiliser ?
Contacteur

Disjoncteur ou contacteur : dans quels cas les utiliser ?

Lecture en 3 min

Publié le 21 Mars 2022

Disjoncteur et contacteur se retrouvent tous deux sur les tableaux électriques résidentiels. Le premier sert à protéger les circuits électriques, tandis que le second permet d’ouvrir ou fermer le circuit, par exemple en suivant le cycle heures creuses/heures pleines. IZI by EDF vous explique dans quel cas utiliser l’un ou l’autre.

Le disjoncteur pour protéger les circuits électriques

Un disjoncteur prend la forme d’un interrupteur électrique. En position ouverte, il permet de laisser passer le courant électrique normalement au sein du circuit. Le disjoncteur se met automatiquement en position fermée lorsqu’un courant excessif est détecté. Les phénomènes de court-circuit, de surcharge ou encore de fuite à la terre provoquent donc généralement une coupure de courant.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Cette coupure est vitale pour le circuit électrique : elle permet d’éviter la surchauffe au niveau des câbles, la détérioration des appareils branchés sur le réseau, voire un début d’incendie. Une fois que le problème est résolu, il est très facile de remettre le courant en réarmant le disjoncteur.

Le norme NF C 15-100 a rendu obligatoire l’utilisation des disjoncteurs pour protéger les circuits électriques. Ainsi, dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation, l’installation électrique doit être réalisée avec des disjoncteurs et non plus des coupe-circuits et des fusibles.

Les 3 types de disjoncteurs

Un tableau électrique avec plusieurs disjoncteurs
  • Le disjoncteur général permet de protéger le réseau électrique et les personnes. En cas de problème, il coupe automatiquement le courant sur la totalité de l’installation électrique.
  • Le disjoncteur divisionnaire permet de protéger un circuit électrique en particulier. Si un problème est détecté dans un circuit (celui de l’éclairage, des prises de courant ou encore de la table de cuisson), le courant est coupé seulement au niveau de ce circuit.
  • Le disjoncteur différentiel (ou interrupteur différentiel) protège les personnes des risques d’électrisation. Il possède une sensibilité équivalente à 30 mA : si ce seuil est dépassé, le courant est coupé instantanément sur le circuit électrique.

Le contacteur pour ouvrir ou fermer un circuit électrique

A la différence du disjoncteur, le contacteur ouvre ou ferme le circuit électrique à la réception d’un signal spécifique, et non à la suite d’un dysfonctionnement. Il possède un rôle utilitaire qui n’est pas lié à la sécurité des personnes ou au bon fonctionnement du réseau électrique.

Un contacteur électrique

Dans les bâtiments résidentiels, on trouve fréquemment le contacteur jour/nuit, programmé au niveau de l’alternance heures creuses/heures pleines. Ce type de contacteur est très utile en termes d’économie d’énergie : il permet de mettre en marche un circuit électrique dédié (celui du chauffe-eau, par exemple) de façon simultanée avec le passage du compteur en heures creuses.

Fonctionnement du contacteur jour/nuit

Tout comme le disjoncteur, le contacteur s’installe au sein du tableau électrique. Son fonctionnement est basé sur trois commandes différentes.

  • Marche automatique : cette commande permet la mise en marche du contacteur durant les heures creuses. Il s’agit du fonctionnement classique.
  • Arrêt : cette commande doit être utilisé lorsque le circuit raccordé au contacteur peut rester tout le temps éteint. On l’actionne par exemple lors d’un départ en vacances, afin que le circuit du chauffe-eau ne se mette pas en marche.
  • Marche forcée : la troisième commande permet de forcer l’utilisation du circuit raccordé au contacteur en cas de besoin.

Poser un contacteur et un disjoncteur sur le circuit du chauffe-eau

Pour installer un chauffe-eau dans votre logement, vous devrez vous équiper d’un disjoncteur de type 20A pour protéger le circuit électrique dédié. Si vous souhaitez que le chauffe-eau fonctionne uniquement en heures creuses, vous devrez également installer :

  • Un contacteur de type jour/nuit
  • Un second disjoncteur de type 2A, qui servira à protéger le circuit électrique de commande

Le combiné contacteur-disjoncteur

En vue de faciliter l’installation électrique d’équipements de type chauffe-eau, il existe des combinés contacteur-disjoncteur. Ces appareils permettent de gagner du temps au moment de l’installation des composants dans le tableau électrique, car le contacteur et le disjoncteur dédié à la protection d’un circuit spécifique sont déjà raccordés. Le disjoncteur 2A n’est en revanche pas inclus dans ce type de combinés.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.