Congélateur : quel disjoncteur et différentiel installer ? - IZI by EDF
Quels disjoncteurs différentiel et divisionnaire pour un congélateur ?
Interrupteur différentiel

Quels disjoncteurs différentiel et divisionnaire pour un congélateur ?

Lecture en 2 min

Publié le 25 Novembre 2021

-

Un disjoncteur différentiel permet la protection à la personne contre des courants de fuite et protègent en même temps tous les circuits sous son rang : circuit lumière, prises de courant, plaques de cuisson ou encore le circuit du congélateur ! Obligatoires, ceux qu’on appelle aussi interrupteurs différentiels sont de trois types : A, AC et Hpi (ou F). Alors quel dispositif différentiel installer pour un congélateur ?

Deux interrupteurs différentiels au minimum par logement, selon la NF C 15-100

En matière de sécurité électrique, la norme NF C 15-100 impose d’installer au moins deux interrupteurs différentiels dans une habitation. Lorsqu’ils détectent la présence d’une fuite de courant, ils agissent de concert pour mettre tous les circuits électriques associés hors tension. In fine, le dispositif différentiel protège les individus des chocs électriques.

Pour un circuit congélateur, l’interrupteur différentiel est de type Hpi (ou de type F), c’est-à-direadapté à un circuit électronique sensible aux micro-coupures électriques. Même cas pour les prises multimédia, le matériel informatique lourd, les prises de recharge pour voiture électrique et les alarmes de maison. Ces différentiels présentent une immunité renforcée aux déclenchements intempestifs.

En pratique, l’interrupteur différentiel de type F est identique à celui de type A. La différence est qu’il est capable de déceler des courants de défaut en utilisant plusieurs mélanges de fréquences (pouvant atteindre jusqu’à 1 kHz). En outre, les interrupteurs de type F possèdent un léger retard au déclenchement.

quel interrupteur differentiel congelateur

Un disjoncteur différentiel de type F (ancien Hpi) pour les congélateurs et autres circuits sensibles

Vous souhaitez installer un disjoncteur/interrupteur différentiel pour votre congélateur ? Vérifiez d’abord que la rangée de votre tableau électrique recueillant le circuit congélateur soit suffisamment protégée par l’interrupteur de type F 30 mA, en 40A ou en 63A (calcul de l’amont et de l’aval nécessaire).

Vérifiez pour cela le niveau d’intensité de l’interrupteur différentiel. S’il est insuffisant pour supporter tous les circuits spécialisés (chauffe-eau, lave-linge, sèche-linge, réfrigérateur, four, etc.), il vous faut alors changer l’interrupteur. Vous pouvez tout aussi bien ajouter un interrupteur différentiel de type F sur une rangée libre de votre tableau électrique et produisant une intensité suffisante.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Quel disjoncteur divisionnaire pour protéger le circuit spécialisé du congélateur ?

La NF C 15-100 impose une intensité de 20 Ampères maximum pour le disjoncteur divisionnaire d’un congélateur. Le disjoncteur et le congélateur doivent être ensuite raccordés jusqu’au tableau électrique par une section de fil de 2,5 mm² minimum.

Vous n’avez pas les bases ? Faites appel à un électricien professionnel pour le changer.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.