Que protège un disjoncteur ?
Disjoncteur

Que protège un disjoncteur ?

Lecture en 3 min

Publié le 1 Mars 2022

Elément électrique indispensable dans l’installation électrique de votre habitation, le disjoncteur se situe au niveau du tableau de répartition. Son objectif est en somme de protéger votre logement, votre sécurité, celle des biens et des circuits électriques. Que protège un disjoncteur ? Zoom avec les experts IZI by EDF

Les différents types de disjoncteurs

On distingue plus particulièrement deux types de disjoncteurs : le disjoncteur de branchement (ou d’abonné) et le disjoncteur divisionnaire. Leur mission est de couper automatiquement le courant lorsqu’il y a détection d’une surcharge électrique ou d’un court-circuit. Cela, afin d’éviter un danger plus ou moins important pour les personnes qui résident dans le logement et leurs biens.

Le disjoncteur divisionnaire, indispensable pour votre sécurité

Ce type de dispositif électrique est placé au niveau du point de départ du circuit électrique. Une fois qu’il prend connaissance d’un dysfonctionnement électrique, il coupe automatiquement le courant, ce qui permet d’éviter un risque d’incendie ou un échauffement électrique intense. Le disjoncteur divisionnaire vous protège contre les court-circuits et le phénomène de surchauffe (des câbles électriques qui commencent à chauffer). En positionnant la manette sur « On » d’une simple pression, vous pouvez réarmer le dispositif après avoir résolu la difficulté.

Le disjoncteur d’abonné, protecteur de toute votre installation

Le dispositif de protection d’abonné fonctionne de la même manière que pour le dispositif divisionnaire, à ceci près qu’il est le garant de toute votre installation. Lorsqu’il détecte un risque de surcharge ou de surintensité, il saute et stoppe l’électricité dans le logement afin de le protéger. Lorsque le problème est résolu, vous pouvez le réarmer facilement.

Il obéit notamment à la norme électrique NF C 15-100 qui assure une protection des personnes contre le risque d’électrisation et d’incendie. Cette norme française impose d’utiliser un interrupteur différentiel d’une intensité de 30 mA (considéré comme à haute sensibilité).

disjoncteur que protege t il

Informations présentes sur votre disjoncteur et significations

Utiliser un disjoncteur correctement ne va pas forcément de soi. En effet, ce type d’équipement contient des informations qu’il est important de comprendre dans un premier temps. Voici la signification de ces différents éléments :

  • la courbe et les horaires de déclenchement magnétique. La courbe la plus utilisée est celle de type C, qui couvre globalement les principaux besoins puisqu’elle convient pour une installation standard. On retrouve les disjoncteurs en courbe D dans certains bâtiments résidentiels qui possèdent des pompes à chaleur et autres équipements entraînant des pointes de courant intenses
  • l’intensité maximale au-delà de laquelle le disjoncteur se déclenche. Elle dépend de la norme NF C 15-100, selon le type d’appareil protégé et la section du fil qui l’alimente
  • la tension permettant au disjoncteur de fonctionner correctement. Pour du monophasé, elle est de 230 V.

Mode de fonctionnement du disjoncteur général

Un disjoncteur électrique général se charge d’assurer la sécurité de l’ensemble de l’installation électrique. Ce dispositif a donc une influence importante sur votre installation électrique globale. Concrètement, il contrôle la cohérence entre la consommation en électricité et la puissance souscrite dans l’abonnement. Si le disjoncteur électrique présente un dysfonctionnement ou une anomalie il est impératif de faire appel à un électricien pour le changer.

Si le disjoncteur général détecte un problème électrique dans le logement (notamment une surpuissance), il se met en position « Off ». Cela entraîne la coupure générale de l’alimentation électrique et évite donc une électrisation ou un incendie. Sa capacité à protéger votre logement et ses habitants dépend donc de la puissance souscrire, exprimée en kVa (kilovoltampère). D’où l’importance de bien la choisir, selon la taille de votre habitation, votre fournisseur d’électricité et la nature des équipements électroménagers que vous utilisez. Si la puissance électrique souscrite est trop faible, votre disjoncteur électrique risque de sauter régulièrement du fait de surintensités en cascade.

que protege disjoncteur

Disjoncteur électrique différentiel : quel est son fonctionnement ?

Comment fonctionne le disjoncteur électrique différentiel ? Ce dispositif protège les circuits de votre installation électrique. Il a pour rôle de détecter chaque court-circuit et fuite électrique vers la terre, tout en réagissant en conséquence. En utilisant ce disjoncteur, vous vous assurez de bien protéger vos appareils électroménagers contre les dangers d’une fuite électrique ou tout autre type de dysfonctionnement. En pratique, l’interrupteur différentiel protège surtout les personnes, tandis que le disjoncteur différentiel protège également les appareils électriques dans votre logement.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.