Quel interrupteur différentiel pour une piscine ?
Interrupteur différentiel

Quel interrupteur différentiel pour une piscine ?

Lecture en 2 min

Publié le 17 Novembre 2021

-

En termes de confort, l’installation à la maison d’une piscine couverte ou en extérieur reste un must. Lors de sa conception ou de sa rénovation un certain nombre de normes électriques restent obligatoires. Notamment avec la présence de dispositifs de protection contre les risques d’électrisation. IZI by EDF vous explique ici quel interrupteur différentiel utiliser pour votre piscine.

Piscine : que dit la norme NF C 15 -100 ?

La piscine présente des risques d’électrisation importants. En effet, eau et électricité ne font jamais bon mariage. Cependant, une piscine a besoin d’équipements électriques pour assurer son fonctionnement : pompe, filtre, chauffage, éclairage, robot de nettoyage, prises de confort à proximité… Ainsi la norme NF C 15 – 100 détaille les règles de protection des biens et des personnes relatives aux piscines.

Tout d’abords, comme dans la salle de bain, il y a trois volumes à respecter, soit autant de zones délimitées avec des exigences spécifiques :

  • Volume 0 soit le bassin en lui-même. Indice de résistance à l’eau IPX8
  • Volume 1 : jusqu’à 2 m du bassin. Minimum indice IPX5
  • Volume 2 : après 3m50 du bassin. Même indice, possibilité d’y placer un transformateur ou une boite de dérivation

Vous devez également compléter votre tableau électrique principal ou utiliser un tableau électrique divisionnaire. Utilisez un disjoncteur différentiel adaptés au calibrage des éléments de votre circuit : 10A pour l’éclairage, 16A pour une prise…

Un interrupteur différentiel doit également être associé au circuit électrique qui alimente une piscine. N’hésitez pas à faire appel à un électricien expert du réseau IZI by EDF pour mettre l’installation électrique de votre piscine aux normes.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Interrupteur différentiel et piscine : une protection obligatoire

Comme pour les saunas, jacuzzis ou hammams, la norme impose l’installation d’un interrupteur différentiel pour le circuit électrique de votre piscine. Il protège votre installation des risques élevés en cas de fuite de courant ou de surtension.

Ainsi vous devez un utilisez un interrupteur différentiel de 30mA pour votre piscine. Pour plus de sécurité et la garantit d’une installation conforme confiez cette intervention technique à un professionnel.

Vous pouvez aussi compléter ce dispositif de protection avec un interrupteur différentiel 10mA encore plus sensible. Les électriciens du réseau IZI by EDF sont à votre disposition pour réaliser l’installation électrique adaptée à votre piscine.

Les travaux d'électricité réussis, c'est IZI !

Obtenir un devis

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.

2 commentaires

  • bernard says:

    Bonjour,
    Au depart du tableau electrique de la maison, quel type d’interdif, de quel puissance, installer, sachant que derrière dans le local technique piscine un coffret de protection pré-équipé sera également installé
    Merci pour votre réponse

    • Avatar photo Marine G says:

      Bonjour,

      Vous pouvez a priori installer un interrupteur différentiel AC 40A de 30mA pour un local technique de piscine seul. A quoi correspond le coffret de protection pré-équipé ? Et quelle intensité couvre-t-il ? Si vous vous référez à une autre installation que la piscine, vous devez appliquez la règle de l’aval. L’intensité de l’interrupteur différentiel doit être supérieure ou égale à la somme des intensités des disjoncteurs divisionnaires (sachant que l’intensité des circuits communs vaut pour ½). Comptez par exemple 5A pour une intensité de 10A (c’est en général le cas pour le circuit éclairage).
      Si l’interrupteur d’intensité 40A s’avère donc insuffisant, optez pour du 63A.

      Bonne journée de la part d’IZI by EDF !