Interrupteur différentiel VS disjoncteur différentiel : Différences et utilisations

Partager sur

protection-differentielle

L’interrupteur différentiel et le disjoncteur différentiel sont deux appareillages électriques qui assurent une protection différentielle. Ils ne doivent pourtant pas être utilisés de façon indifférente. IZI by EDF vous explique la différence entre un interrupteur différentiel et un disjoncteur différentiel. Découvrez aussi dans quels cas privilégier l’un ou l’autre de ces modules électriques.

​Différence entre interrupteur différentiel et disjoncteur différentiel

L’interrupteur différentiel et le disjoncteur différentiel sont des modules électriques. Ils sont tous les deux positionnés à l’intérieur du tableau électrique d’un logement.

Pour bien comprendre la différence entre ces deux éléments, il faut saisir la distinction entre deux types de protection électrique :

  • La protection des personnes ;
  • La protection des biens.

Un module de protection électrique peut jouer un seul de ces rôles. C’est le cas par exemple de l’interrupteur différentiel qui sert uniquement à la protection des personnes. D’autres éléments, comme le disjoncteur différentiel, participe à la fois à la protection des biens et des personnes.

​L’interrupteur différentiel : pour la protection des personnes

L’interrupteur différentiel protège les personnes qui sont en contact avec une installation électrique. En effet, son but est de détecter une éventuelle fuite de courant qui pourrait provoquer une électrisation ou une électrocution.

Pour cela, l’interrupteur différentiel mesure le courant en entrée et en sortie d’un circuit électrique. Si les deux mesures ne sont pas identiques, cela signifie qu’une partie du courant s’est échappée. C’est le cas par exemple si un appareil électrique branché sur le circuit présente un défaut d’isolement.

À partir d’une certaine intensité, la fuite de courant est dangereuse voire fatale pour les personnes. Dans ce cas, l’interrupteur différentiel met immédiatement le circuit hors tension afin de protéger les occupants de l’habitation.

La sensibilité d’un interrupteur différentiel est définie par son calibre. On peut également parler d’ampérage ou de seuil de tolérance. Le calibre d’un interrupteur différentiel s’exprime en milliampères (mA).

Par exemple : un interrupteur de 30 mA coupe le courant d’un circuit dès qu’il repère une fuite de courant d’au moins 30 mA.

Tableau électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Tableau électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

​Le disjoncteur différentiel : pour la protection des personnes et des biens

Le disjoncteur différentiel, quant à lui, offre une protection plus étendue. En plus de la protection des personnes, il assure aussi la protection des biens. En fait, un disjoncteur différentiel joue à la fois le rôle d’un interrupteur différentiel et d’un disjoncteur divisionnaire (aussi appelé disjoncteur magnéto-thermique).

Le rôle d’un disjoncteur est de repérer les surtensions, les surcharges et les court-circuits. Il remarque donc si un courant anormalement élevé peut endommager les matériels électriques du circuit. En cas d’anomalie, il coupe le courant du circuit. De cette façon, il évite que les appareils électriques (électroménager, luminaires, etc) ne grillent. Cela empêche également que les câbles électriques ne surchauffent, ce qui pourrait provoquer un incendie.

Le seuil de tolérance d’un disjoncteur divisionnaire est bien plus élevé que celui d’un interrupteur différentiel. Il se mesure en ampères (et non en milliampères). Les calibres typiques sont : 10A, 16A, 20A et 32A.

Un disjoncteur différentiel joue le rôle d’un interrupteur différentiel et d’un disjoncteur magnéto-thermique. Il est donc caractérisé par un double calibrage avec un seuil de déclenchement propre à chaque fonction.

Par exemple : un disjoncteur différentiel « 16A 30mA » offre une protection magnéto-thermique de calibre 16A et une protection différentielle de calibre 30mA.

​Comment choisir entre interrupteur différentiel et disjoncteur différentiel ?

Tout circuit électrique doit avoir une protection magnéto-thermique ET une protection différentielle. Pour cela, on peut utiliser soit :

  • Un interrupteur différentiel suivi d’un disjoncteur divisionnaire ;
  • Un disjoncteur différentiel seul.

Ces deux solutions apportent le même niveau de protection.

À première vue, le disjoncteur différentiel offre l’avantage d’être un dispositif unique plus complet. On serait donc tenté d’utiliser systématiquement un disjoncteur différentiel. C’est vrai, pourquoi prévoir deux modules électriques lorsqu’un seul peut répondre au besoin ?

La réponse se situe (en partie) au niveau du prix : un disjoncteur différentiel coûte bien plus cher qu’un duo interrupteur différentiel / disjoncteur magnéto-thermique.

Par exemple : il faut compter environ 70 € pour un interrupteur différentiel de 30mA et 11 € pour un disjoncteur divisionnaire de 16A. Pour remplir les mêmes fonctions, il est possible de choisir un disjoncteur différentiel 16A 30mA. Toutefois, cette solution coûte environ 166 €, soit près de deux fois plus cher.

Malgré cette différence de prix, il existe des cas où il est préférable d’utiliser un disjoncteur différentiel.

​Dans quels cas privilégier un disjoncteur différentiel ?

Voyons 3 cas pour lesquels l’utilisation d’un disjoncteur différentiel est plus avantageuse qu’un interrupteur différentiel associé à un disjoncteur divisionnaire.

​Cas n°1 : Manque de place dans le tableau électrique

Le format d’un tableau électrique limite le nombre d’appareillages qu’il peut recevoir. La taille d’un tableau électrique est définie en nombre de modules. Un module est un format standardisé de 17,5 mm de large.

Voici les formats des appareillages électriques qui nous intéressent :

  • Disjoncteur différentiel : 2 modules ;
  • Interrupteur différentiel : 2 modules ;
  • Disjoncteur divisionnaire : 1 module.

Le disjoncteur différentiel nécessite donc 1 module de moins que l’autre solution. Si vous manquez de place dans votre tableau électrique, il vaut donc mieux payer le surcoût d’un disjoncteur différentiel. Autrement, vous devrez remplacer votre tableau électrique, ce qui coûtera beaucoup plus cher au final.

​Cas n°2 : Une protection dédiée sur un circuit

L’interrupteur différentiel est placé en amont des disjoncteurs divisionnaires. En fait, un seul interrupteur différentiel peut protéger plusieurs disjoncteurs divisionnaires, et donc plusieurs circuits électriques. Par conséquent, si un circuit présente une anomalie, il va déclencher l’interrupteur différentiel. Tous les disjoncteurs en aval seront donc privés de courant. Ainsi, un défaut sur un circuit coupe l’alimentation sur plusieurs circuits, voire sur l’ensemble de l’installation électrique.

L’installation d’un disjoncteur différentiel permet d’éviter ce désagrément. Le disjoncteur différentiel constitue une protection dédiée sur un seul circuit électrique. Ainsi, si ce circuit présente un défaut, le reste de l’installation peut continuer à fonctionner normalement.

​Cas n°3 : Protection contre la surintensité

Un autre avantage du disjoncteur différentiel est qu’il comporte une protection contre la surintensité. À l’inverse, l’interrupteur différentiel peut être endommagé s’il est traversé par un courant électrique trop élevé (au-delà de son calibre relativement faible, généralement 30mA).

Le disjoncteur différentiel peut donc être avantageux dans une installation particulièrement sujette aux surintensités.

Tableau électrique

Remplacement de tableau électrique

Publié le 7 Avril 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.