Comment savoir si le disjoncteur a sauté ?

Partager sur

Disjoncteur

Si vous vous retrouvez dans le noir, soit l’électricité de votre quartier vient d’être coupée pour des travaux ou à cause d’une tempête, soit votre disjoncteur vient de sauter. Dans ce deuxième cas, il est important que vous sachiez où se trouve votre disjoncteur pour le remettre sur la position « marche » le plus rapidement possible. En effet, le disjoncteur saute généralement lorsque la puissance du compteur est inférieure à celle qui a été demandée au moment où le courant s’est coupé. Voici les conseils des professionnels d’IZI by EDF pour savoir si votre disjoncteur a sauté.

Le principe de fonctionnement d’un disjoncteur

Un disjoncteur sécurise votre installation électrique. Il s’agit d’un appareil indispensable à installer lors de la construction d’une maison ou d’un immeuble. Un disjoncteur sera également installé pour tout type de bâtiment ou de local, dès lors qu’il est alimenté en électricité.

Le rôle du disjoncteur général

Le rôle du disjoncteur consiste notamment :

  • à éviter un court-circuit ;
  • à éviter les incendies liés à un problème d’électricité ;
  • à éviter la surcharge des appareils électriques ;
  • à vérifier la tension électrique.

Un disjoncteur général alimente le bâtiment en électricité. En complément, un disjoncteur différentiel peut être installé. Ce type d’équipements permet d’interrompre l’alimentation en cas de fuite de courant.

Le rôle du disjoncteur différentiel

Sur un disjoncteur différentiel, l’éclairage, les prises, les appareils électroménagers, les plaques de cuisson, les machines à laver, etc. sont généralement séparées les unes des autres. Ainsi, lorsque vous vous rendrez auprès de votre disjoncteur, vous pourrez identifier ce qui l’a fait disjoncter. En effet, si le problème vient de la lumière, le bouton du disjoncteur correspondant sera en position « arrêt ». Il suffira alors de résoudre votre problème de lumière et de repasser le bouton en position « marche ».

Pourquoi un disjoncteur saute ?

Avant de remettre votre disjoncteur en marche ou d’appeler un électricien, il est important que vous compreniez pourquoi votre disjoncteur a sauté. Il peut en effet s’agir d’une coupure de courant générale touchant votre rue, votre quartier ou votre ville. Dans ce cas-là, vous devez attendre que le courant soit rétabli pour tout le monde.

Autre cas de figure, la coupure de courant peut être individuelle. Seul votre logement sera alors touché.

Dans tous les cas, le premier réflexe doit toujours être d’aller voir son tableau électrique en premier. Cela permet de vérifier si le disjoncteur général a sauté ou non.

Dans le cas d’une coupure de courant générale

Lorsque la coupure de courant est générale et touche tout le quartier, le disjoncteur sera toujours en position « marche ». S’il est en position « arrêt », cela signifie que le problème vient effectivement de votre logement.

Dans le cas d’une coupure de courant individuelle

Si le disjoncteur a sauté, cela signifie qu’il a identifié un problème sur votre réseau intérieur. Il a donc immédiatement coupé le courant pour éviter tout problème. La coupure peut avoir plusieurs origines :

  • un court-circuit ;
  • un défaut à la terre ;
  • une surtension électrique ;
  • une puissance électrique trop faible, etc.

Que faire lors d’un court-circuit ?

Un court-circuit auto-extincteur passe inaperçu. Étant très rapide, il ne déclenche pas le disjoncteur qui protège le système électrique. Ce dernier s’arrête uniquement lorsque le court-circuit est plus important.

Pour identifier la provenance du court-circuit, il est généralement nécessaire de débrancher tous les appareils électriques et de les rebrancher un par un pour identifier la source du problème.

Lorsque vous aurez trouvé pourquoi le disjoncteur a sauté, il est important de trouver une solution au problème pour éviter d’endommager de manière irréversible votre circuit électrique. En effet, un court-circuit peut causer un incendie, une électrocution ou encore : faire apparaître des arcs électriques.

Que faire lors d’un défaut de terre ?

La mise en terre de votre installation électrique est indispensable pour évacuer les fuites d’électricité et éviter les risques d’électrocution et d’électrisation. À ce titre, toute installation électrique doit obligatoirement respecter la norme NF C 15-100. Certains logements anciens ne disposent parfois pas d’une mise à la terre.

La prise de terre évacue le courant dans le sol et est en mesure de couper l’alimentation en cas de problème. Lors de la vente d’un bien immobilier, un électricien se déplace toujours pour effectuer un diagnostic électrique et vérifier la présence effective de la mise en terre.

IZI vous accompagne dans vos projets

Dépannage électricité

Découvrir notre offre

Que faire en cas de surtension électrique ?

Une surtension électrique est généralement causée par un trop grand nombre d’appareils électriques branchés sur le réseau. Le disjoncteur est soumis à une surcharge électrique et subit une tension plus importante que celle à laquelle il est préparé.

Si cela arrive trop souvent, cela signifie que la puissance est sous-dimensionnée. Généralement, le courant coupe au moment où vous branchez l’appareil responsable. Il vous suffira alors de débrancher l’appareil concerné et de remettre le disjoncteur en marche.

Attention, si vous rebranchez ensuite l’appareil, le disjoncteur risque de sauter à nouveau.

Que faire lors d’une puissance électrique trop faible ?

Lorsque vous changez vos habitudes de consommation, il est important de penser à modifier la puissance électrique reçue au niveau du compteur. Pour cela, il convient de contacter votre fournisseur d’énergie, généralement EDF.

Attention, si la puissance d’électricité au compteur électrique est trop importante, l’incidence se fera sentir sur votre facture d’électricité. En effet, la puissance d’électricité demandée est la seule à avoir un impact sur votre facture d’électricité.

Si vous n’utilisez plus, le disjoncteur saute. Si vous en utilisez moins, vous payez simplement plus que de besoin. Bien calculer la puissance à souscrire pour le compteur électrique est donc extrêmement important.

Lorsque la puissance du compteur électrique est trop faible, les fusibles du disjoncteur sauteront régulièrement, il s’agit d’un signe qui pourra vous aider à identifier la source du problème.

Comment calculer la puissance électrique ?

La puissance électrique actuelle de votre contrat est indiquée sur chacune de vos factures d’électricité mensuelles. Il existe différents types de puissance :

  • 3 kVA ;
  • 6 kVA ;
  • 9 kVA ;
  • 12 kVA.

Pour information, 70 % des logements français disposent d’un compteur électrique avec une puissance de 6 kVA. Cette puissance électrique convient pour un logement de moins de 80 m² chauffé à l’électricité.

Comment estimer votre consommation d’énergie électrique ?

L’estimation de votre consommation d’énergie électrique est généralement réalisée avec l’aide de votre fournisseur d’énergie. Ainsi, lors de la signature du contrat, il vous pose des questions sur la surface de votre logement, le nombre d’habitants et le type d’installations électriques et d’appareils électroménagers dont vous êtes équipés.

Ces différentes informations permettent au fournisseur d’énergie d’estimer la puissance électrique dont vous avez besoin. Il est toujours possible de la changer, si, à l’usage, vous vous rendez compte que votre disjoncteur saute trop souvent à cause d’un manque de puissance.

Quand contacter un professionnel ?

Si vous avez le moindre doute, n’intervenez pas vous-même. IZI by EDF vous met en contact avec des professionnels de son réseau et vous dépanne dans les meilleurs délais. Un technicien se déplacera directement chez vous s’il n’a pas réussi à vous guider par téléphone pour réparer la panne. Au besoin, il pourra s’occuper de l’installation ou du remplacement de votre disjoncteur électrique. Manipuler un appareil électrique défectueux est vivement déconseillé. Il est également dangereux de toucher à des fils électriques tant que le disjoncteur n’est pas coupé.

Publié le 10 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *