Interrupteur sectionneur : définition, rôle et branchement

Partager sur

tableau-electrique-definition-interrupteur-sectionneur

Pour assurer une protection optimale des installations et des personnes dans votre logement, vous avez besoin d’un disjoncteur divisionnaire ou un interrupteur différentiel dans votre tableau électrique. En y intégrant en plus un interrupteur sectionneur, vous ajoutez une sécurité supplémentaire intéressante. IZI by EDF vous explique le rôle de l’interrupteur sectionneur et comment le brancher convenablement.

Qu’est-ce qu’un interrupteur sectionneur ?

L’interrupteur sectionneur, aussi appelé « intersectionneur » ou interrupteur général, est un petit équipement électrique à installer en tête de votre installation électrique, dans votre tableau. Ce petit appareil joue le rôle de disjoncteur pour couper l’alimentation électrique de votre logement en urgence. C’est ce qu’on appelle un appareillage modulaire pour la protection électrique. La séparation avec un sectionneur s’effectue dans le tableau électrique, généralement. Il existe 2 types d’interrupteurs sectionneurs :

Type d’interrupteur sectionneurApplication
À coupure apparenteIl ressemble à un disjoncteur divisionnaire traditionnel et s’actionne de la même manière qu’un disjoncteur.
On le rencontre fréquemment dans le tableau électrique en résidentiel ou dans le tertiaire.
À coupure visibleIl est équipé d’une poignée ou d’un levier. Il s’utilise pour les intensités très fortes, c’est pourquoi on le retrouve dans les grosses armoires industrielles.

Quel est le rôle d’un interrupteur sectionneur ?

Comme son nom l’indique, l’interrupteur sectionneur a une double fonction : celle d’un interrupteur et celle d’un sectionneur.

Qu’est-ce qu’un interrupteur ?

Pour bien comprendre ce que l’interrupteur sectionneur regroupe, il est important de revenir aux bases de l’installation électrique en comprenant mieux la définition de « sectionneur ».

L’interrupteur est un appareil mécanique qui interrompt le passage du courant électrique dans des conditions normales de fonctionnement. On l’utilise souvent comme une commande afin de piloter un récepteur alimenté (exemple pour l’éclairage d’une ampoule).

Tableau électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Tableau électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Qu’est-ce qu’un sectionneur ?

En clair, sectionner un circuit électrique, c’est le séparer mécaniquement de son alimentation. Contrairement à un interrupteur, le sectionneur doit être désactivé quand le courant électrique passe à travers cet appareil. Si ce n’est pas le cas, il y a un risque de créer un arc électrique. Le but de cet interrupteur est de pouvoir travailler sur le circuit électrique tout en restant hors tension, ceci évitant tout danger lié au courant électrique comme une électrocution ou une électrisation par exemple.

Avec un tel appareillage mécanique, vous êtes assuré de :

  1. Sécuriser les occupants d’un logement en évitant tout risque d’électrisation dans le cadre d’une panne ou d’un dysfonctionnement au niveau de l’installation électrique ;
  2. Protéger les biens du logement (chauffage, électroménager, luminaires, etc.) en leur évitant une dégradation suite à un éventuel court-circuit ;
  3. Protéger le tableau électrique.

L’interrupteur sectionnaire s’avère utile dans 2 cas précis :

  • Lors d’une coupure principale en tête de tableau électrique ;
  • Lors d’une coupure dans un tableau divisionnaire.

À noter :

Toute installation électrique comme celle d’un interrupteur sectionneur doit être équipée d’une coupure générale. Cela répond à la norme NF C 15-100.

Comment choisir un interrupteur sectionneur ?

Le choix de l’ampérage

Selon les besoins de votre logement, vous pouvez choisir un interrupteur sectionneur de 16 A, 20 A, 32 A, 40 A ou 63 A. Ce sont les calibres de 40 et 63 A que l’on retrouve le plus fréquemment en résidentiel. Pour faire votre choix, sachez que la norme indique l’intensité de l’interrupteur sectionneur et que celle-ci doit être supérieure à celle du disjoncteur de branchement.

Par exemple, si votre disjoncteur est de 15 A, le calibre de votre intersectionneur doit être a minima de 15 A voire 32 ou 40 A.

Le nombre de pôles électriques

Ensuite, l’autre critère de sélection est le nombre de pôles électriques à connecter. Vous avez le choix entre 4 types :

  • Unipolaire : concerne la coupure d’un pôle unique ;
  • Monophasé : pour une installation avec 2 pôles (phase/neutre) ;
  • Triphasé : pour une installation avec 3 pôles (3 phases) ;
  • Tétrapolaire : installation à 4 pôles (3 phases/1 neutre).

Où et comment brancher votre interrupteur sectionneur ?

Le branchement se fait de manière très simple puisque l’idée principale est de pouvoir isoler un circuit électrique de l’alimentation. Il s’installe donc comme un disjoncteur ou un interrupteur différentiel, et se fixe directement sur un rail de type DIN du coffret électrique.

Enfin, la section de fil électrique doit être dimensionnée selon le calibre de l’intersectionneur, à savoir :

  • 2.5 mm² : calibre de 20 A ;
  • 6 mm² : calibre de 32 A ;
  • 10 mm² : calibre de 40 A ;
  • 16 mm² : calibre de 63 A.

L’alimentation phase neutre arrive toujours en amont de l’interrupteur sectionneur. Le départ s’effectue avec la même section de fil vers le circuit protégé en aval.

Même si la mise en place d’un interrupteur sectionneur est relativement simple à mettre en place, nous vous recommandons de contacter un professionnel de chez IZI by EDF pour une installation 100 % sécurisée.

Tableau électrique

Installation d’un tableau électrique

Publié le 27 Mai 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.