La canicule a-t-elle des effets sur les voitures électriques ?
Quels sont les effets de la canicule sur une voiture électrique ?
Entretien

Quels sont les effets de la canicule sur une voiture électrique ?

Temps de lecture 5 min

Inévitablement, quand on parle de canicule, on pense aussitôt aux chaleurs extrêmes et désagréments quotidiens, notamment pour se déplacer. Parmi les réserves qu’on entend à propos des voitures électriques, la dépendance aux conditions climatiques apparaît régulièrement dans les débats : pertes d’autonomie, peur de la panne, dysfonctionnement de la recharge électrique… Alors quels effets ces fortes chaleurs ont-elles concrètement sur les voitures électriques ? Le point avec IZI by EDF.

L’habitacle de la voiture brûlant et inconfortable, lors de fortes chaleurs

C’est l’été, il fait chaud, voire très chaud, et le thermomètre indique des températures records pendant plusieurs jours et nuits consécutifs. Pas de doute, il s’agit bien d’un épisode caniculaire. Et le moindre trajet en voiture électrique (ou thermique) va s’avérer être un supplice ! Lors d’une canicule, l’habitacle de votre véhicule électrique peut en effet dépasser 50°C ; certaines surfaces très exposées – notamment en cuir noir – peuvent même atteindre 100°C.

Plutôt que de démarrer et partir au quart de tour, anticipez vos départs, ouvrez les vitres, ou pour plus de confort enclenchez la climatisation en avance, lorsque le véhicule est branché sur votre borne de recharge.

Certaines applications mobiles connectées à votre tableau de bord permettent cette fonctionnalité (c’est le cas des Tesla). Vous pouvez ainsi rafraîchir l’intérieur du véhicule quand vous rechargez. De la sorte, vous évitez de puiser trop d’énergie dans les batteries du véhicule, lorsque vous roulez.

🔍 A lire aussi : Pour quelle voiture électrique êtes-vous fait ?

La canicule a des effets sur l’autonomie de la batterie du voiture électrique

Les batteries lithium-ion qui équipent la plupart des véhicules électriques fonctionnent de manière optimale entre 0 et 45ºC. Au-delà de 45°C, et davantage passée la barre des 70°C, la batterie se dégrade, altérant l’autonomie de la voiture électrique. Les composants électroniques de la batterie perdent en efficacité sous l’effet de températures élevées.

Autre point non négligeable lorsqu’il fait chaud : le problème de refroidissement du moteur électrique. Deux possibilités : soit le moteur est refroidi par liquide, soit par ventilation. Lorsqu’il fait très chaud, le système par ventilation refroidit plus difficilement le moteur. La chaleur peut empêcher in fine de maintenir la performance de la batterie.

Heureusement, la plupart des voitures électriques bénéficient aujourd’hui d’un système de refroidissement basé sur un circuit liquide, beaucoup plus performant.

De fortes chaleurs impliquent aussi souvent l’utilisation de la climatisation dans l’habitacle du véhicule. Quand il fait chaud, la climatisation rend le trajet plus supportable (et on le comprend parfaitement !). Pourtant, la climatisation réduit l’autonomie du véhicule électrique.

On estime qu’en moyenne, le système de climatisation consomme 1 à 2 kW pour 100 km parcourus, ce qui correspond à 5 à 10 km d’autonomie grignotés.

L’info IZI

La grande majorité des véhicules électriques sont désormais équipés d’une pompe à chaleur réversible, installée pour limiter les effets sur la batterie et donc l’autonomie. Elle permet à votre voiture électrique de refroidir plus vite.

La surchauffe des bornes de recharge passés +45°C

La chaleur lors d’une canicule contraint les composants électroniques des véhicules électriques, mais aussi des bornes de recharge.

Dans les cas de températures extrêmes, au-delà de 45°C pour de nombreuses bornes en libre-service, le système de gestion électronique peut déclencher une mesure de sécurité pour éviter une surchauffe. Ainsi, la recharge est soit temporairement réduite, soit carrément interrompue.

Ces effets concernent avant tout les bornes de recharge accessibles au public. Cela s’explique parce qu’elles délivrent des puissances élevées générant de la chaleur – jusqu’à 350 kW de puissance pour les superchargeurs – mais aussi et surtout parce que rien ne les protège de l’exposition au soleil.

borne-recharge-soleil

En plein été, en période caniculaire, utilisez-les donc plutôt de nuit ou au petit matin… Ou bien choisissez une borne bien à l’ombre ou dans un parking couvert !

A la maison – si vous avez fait installer une borne de recharge 7 kW ou 22 kW – vous n’êtes malheureusement pas épargné par les risques de surchauffe et la mise en sécurité de la borne. Une borne de recharge murale, installée plein Sud par exemple sur le mur de votre propriété, reste très exposée au soleil.

Certains modèles de borne sont plus résistants aux températures élevées : jusqu’à +70°C pour les bornes de la marque Hager notamment.

lien redirection

Avec IZI by EDF, rechargez à la maison en toute sécurité !

Profitez d’une installation sécurisée et rechargez votre véhicule électrique avec la Hager Witty Start, résistante par tous les temps.

Je découvre la borne Hager

Comment protéger sa voiture électrique lors d’un épisode caniculaire ?

Certaines technologies atténuent les effets des températures très chaudes sur les voitures électriques. Mais au-delà de ça, il s’agit surtout d’adapter nos comportements, nos habitudes et notre façon d’utiliser la voiture électrique lorsque les conditions météo s’approchent de la canicule.

Une conduite souple et économique

👉 Pour préserver votre voiture électrique des fortes chaleurs, il peut être recommandé d’adapter votre conduite : à commencer par éviter les accélérations répétées qui consomment inutilement de la batterie.

👉 Des modes économiques (mode éco) présents dans tous les modèles de voitures électriques réduisent d’autant plus l’utilisation de la batterie lorsque vous roulez.

👉 Utilisez votre véhicule électrique lors des plages horaires aux températures les plus fraîches, dans la mesure du possible (par exemple le matin ou le soir) pour moins solliciter la climatisation en pleine journée, aux pics de températures.

Stationner à l’ombre

Privilégiez autant que possible le stationnement du véhicule dans un garage ou autre parking fermé, hiver comme été. Si cette solution n’est pas envisageable, un parking couvert ou même simplement une place de stationnement à l’ombre des arbres permettra toujours de limiter l’effet de la chaleur.

Pour rappel, ces mêmes consignes sont encore plus particulièrement importantes à suivre lors des opérations de recharge de la batterie. En été, à l’abri des chaleurs extrêmes, vous éviterez que la recharge ne soit interrompue par le dispositif de sécurité.

Le conseil IZI

Si vous prévoyez d’installer une borne de recharge à votre domicile, envisagez donc de préférence le garage ou, à défaut, un endroit abrité du soleil aux heures les plus chaudes.

lien redirection

Installez une borne de recharge à domicile avec IZI by EDF

Conseils, choix de la borne, visite technique, devis, installation, service après-vente… IZI by EDF vous accompagne de A à Z !

Je confie mon projet

Climatiser au bon moment, sans gaspiller

👉 Il va de soit qu’une climatisation orientée vers les présentes à bord de la voiture permet de profiter directement d’un air frais. Pour autant, il est inutile de régler les aérateurs à leur maximum. Pensez aussi à activer le recyclage de l’air.

👉 Un autre bon réflexe consiste à utiliser les temps de recharge pour rafraîchir l’intérieur du véhicule. De nombreux modèles de voitures électriques proposent une fonction de pré-conditionnement de l’habitacle. Il est généralement possible de programmer l’heure de mise en marche et la température souhaitée à l’aide d’une application mise à disposition par le constructeur automobile.

Outre le confort ressenti dès que vous vous installez dans le véhicule, l’autre avantage est que cette mise à température ambiante pendant la recharge puisera l’énergie directement sur le secteur. Cela n’entamera pas donc pas l’autonomie de votre voiture électrique au moment du départ.

👉 Autrement, si vous ne possédez pas de fonctionnalité de la sorte, ouvrez les vites et commencez à rouler quelques minutes avant d’enclencher la climatisation. L’air circulant dans l’habitacle va rafraîchir le véhicule.

Vous l’avez compris, les conditions climatiques extrêmes telles que le grand froid et les fortes chaleurs ne posent pas de problème majeur à l’utilisation d’une voiture électrique. Hormis la recharge sous des températures excédant 45ºC, les seuls désagréments concernent une légère baisse de l’autonomie des voitures électriques. Toutefois, cette baisse peut être compensée par une conduite plus souple et anticipative. La plupart des modèles proposent même un mode conduite économique qui limite automatiquement la puissance et prolonge ainsi l’autonomie d’environ 20%.

cta offre

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

IZI et vous

Vous ne trouvez pas l'information que vous recherchez ? Posez votre question à nos auteurs afin qu'ils puissent vous apporter la meilleure réponse !

Merci de correspondre avec courtoisie et de ne pas partager de données personnelles pour garantir votre confidentialité.

J'ai une question !

Votre question*

Prénom*

Email*

*Champs requisLes informations recueillies via ce formulaire sont traitées par le service d’IZI by EDF en charge de la gestion de ces demandes. Votre adresse mail ne sera pas diffusée et ne sert qu'à vous notifier d'une réponse de nos équipes à votre question. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, cliquez-ici.