Conditions climatiques : quels effets sur la voiture électrique ?

Partager sur

voiture-route-neige

Parmi les réserves qu’on entend à propos des voitures électriques, la dépendance aux conditions climatiques apparaît régulièrement dans les débats. Alors, qu’il s’agisse du grand froid ou des fortes chaleurs, les températures extrêmes sont-elles un réel problème pour votre voiture électrique ? IZI by EDF fait le point pour vous permettre d’y voir plus clair.

Les effets du froid sur les voitures électriques

Commençons donc par étudier les impacts de l’hiver sur les voitures électriques. 

D’abord, il faut savoir que le grand froid a une incidence négative sur la performance de tout type de véhicule, qu’il soit électrique, thermique ou bien entendu aussi hybride. On parle là de températures proches de zéro voire négatives. Évidemment, plus le froid est extrême, plus la baisse de performance sera significative.

Dans le cas de la voiture électrique, l’effet du grand froid se traduit principalement par une baisse de l’autonomie offerte par la batterie. Cette baisse peut atteindre voire dépasser 20% de l’autonomie maximale mesurée selon les normes standards. 

Trois raisons majeures peuvent expliquer ce phénomène : 

  • recharger la batterie par temps froid demande plus de temps (et parfois il devient même impossible de la recharger à 100% de sa capacité) ; 
  • les batteries lithium-ion qui équipent la plupart des véhicules fonctionnant de manière optimale entre 0 et 45ºC, une température négative engendre une perte de puissance délivrée au moteur ; 
  • l’utilisation intense du système de chauffage pendant le trajet consomme de l’électricité, ce qui réduit encore le nombre de kilomètres parcourus jusqu’à la prochaine recharge.
Voiture Électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Voiture Électrique

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Nous verrons plus loin que des moyens existent pour éviter ou au moins limiter les effets néfastes du froid sur les performances de votre voiture électrique. Mais vous pouvez déjà vous rassurer : cela ne concerne que les performances immédiates, à court terme. Votre batterie ne s’usera pas plus vite lorsqu’elle subit régulièrement des températures négatives, sa durée de vie restera inchangée.

Enfin, vous verrez que les voitures électriques présentent même quelques avantages sur leurs rivales thermiques quand il s’agit de garantir une température de confort dans l’habitacle en plein milieu d’un hiver rigoureux.

Fortes chaleurs : quelles conséquences pour votre voiture électrique ?

Inévitablement, quand on parle de conditions climatiques, on pense aussi aux chaleurs extrêmes. Elles surviennent de plus en plus souvent, presque tous les étés, et jusque dans des régions historiquement épargnées. Alors quels effets ces fortes chaleurs ont-elles sur les voitures électriques ? 

Certains impacts sont assez semblables à ceux causés par le grand froid. Mais il y a aussi quelques particularités qu’il est intéressant de connaître.

La recharge d’une voiture électrique sous la chaleur

Une forte chaleur implique d’abord un certain nombre de contraintes lors de la recharge des voitures électriques. D’abord, comme tous les composants électroniques, ceux qui pilotent la recharge perdent en efficacité sous l’effet de températures élevées. Ceci est vrai tant du côté de la borne que du côté du véhicule.

Dans les cas extrêmes, le système de gestion électronique peut même déclencher une mesure de sécurité pour éviter une surchauffe. Ainsi, l’opération de recharge sera interrompue avant son terme.

Ces risques concernent principalement les bornes de recharge publiques. Cela s’explique parce qu’elles délivrent des puissances élevées, mais aussi et surtout lorsque rien ne les protège de l’exposition au soleil. En plein été, utilisez-les donc plutôt de nuit ou au petit matin. Ou bien choisissez une borne bien à l’ombre ou dans un parking couvert.

La bonne nouvelle concernant la recharge d’une voiture électrique, c’est qu’elle peut vous permettre de rafraîchir l’intérieur du véhicule sans réduire l’autonomie kilométrique dont vous disposerez. Nous y reviendrons plus loin.

borne-recharge-soleil

La conduite des voitures électriques en période de canicule 

Sur la route, le principal problème lié à la chaleur concerne le risque de surchauffe de la batterie. Comme on l’a déjà mentionné, les batteries lithium-ion les plus courantes peuvent voir leur fonctionnement temporairement altéré lorsque la température dépasse les 45ºC. 

Bien sûr, les véhicules électriques sont équipées d’un système de refroidissement. Toutefois, un tel système basé uniquement sur une ventilation forcée n’est généralement pas très efficace sous la canicule. Heureusement, la plupart des voitures électriques bénéficient maintenant d’un système de refroidissement basé sur un circuit liquide, beaucoup plus performant.

Enfin, comme le chauffage en hiver, l’usage de la climatisation pendant vos trajets peut aussi affecter l’autonomie. En effet, une partie de l’énergie stockée puis délivrée par la batterie étant consommée à cette fin, il en reste moins pour faire fonctionner le moteur électrique. Vous devrez donc recharger à nouveau votre batterie de manière plus ou moins anticipée par rapport à l’autonomie habituelle par températures plus clémentes.

Cet effet induit par les fortes chaleurs ne concerne pas seulement les voitures électriques. Et là encore, le progrès technologique parvient à limiter cet impact, avec l’appui d’une pompe à chaleur.

Voiture électrique et températures extrêmes : quelques conseils

Comme on vient d’en parler, des solutions technologiques existent qui permettent d’éviter ou d’atténuer les effets des températures très froides ou très chaudes sur les voitures électriques. Mais au-delà de ça, il s’agit surtout d’adapter nos comportements, nos habitudes et notre façon d’utiliser la voiture électrique lorsque les conditions météo s’approchent des extrêmes que sont le gel et la canicule. 

Le stationnement, avec ou sans recharge

Un premier conseil consiste à privilégier autant que possible le stationnement du véhicule dans un garage ou autre parking fermé, hiver comme été. Si cette solution n’est pas envisageable, un parking couvert ou même simplement une place de stationnement à l’ombre des arbres permettra toujours de limiter l’effet de la chaleur.

Pour rappel, ces mêmes consignes sont encore plus particulièrement importantes à suivre lors des opérations de recharge de la batterie. En hiver, la recharge sera plus rapide et performante à l’abri du froid. Et en été, à l’abri des chaleurs extrêmes, vous éviterez que la recharge ne soit interrompue par le dispositif de sécurité.

Si vous prévoyez d’installer une borne de recharge à votre domicile, envisagez donc de préférence le garage ou, à défaut, un endroit abrité du soleil aux heures les plus chaudes.

Le pré-conditionnement de l’habitacle

Un autre bon réflexe consiste à utiliser les temps de recharge pour préchauffer ou au contraire rafraîchir l’intérieur du véhicule.

En effet, la plupart des voitures électriques propose une fonction de pré-conditionnement de l’habitacle. Il est généralement possible de programmer l’heure de mise en marche et la température souhaitée à l’aide d’une application mise à disposition par le constructeur automobile.

Outre le confort ressenti dès que vous vous installez dans le véhicule, l’autre avantage est que cette mise à température ambiante pendant la recharge puisera l’énergie directement sur le secteur. Cela n’entamera pas donc pas l’autonomie de votre voiture électrique au moment du départ.

De plus, pendant votre parcours, le chauffage ou la climatisation n’ayant plus qu’à maintenir cette température, la batterie restera presque aussi performante que par temps doux.

Vous l’avez compris, les conditions climatiques extrêmes telles que le grand froid et les fortes chaleurs ne posent pas de problème majeur à l’utilisation d’une voiture électrique. Hormis la recharge sous des températures excédant 45ºC, les seuls désagréments concernent une légère baisse de l’autonomie des voitures électriques.

Toutefois, cette baisse peut être compensée par une conduite plus souple et anticipative. La plupart des modèles proposent même un mode « conduite économique » qui limite automatiquement la puissance et prolonge ainsi l’autonomie d’environ 20%.

Voiture Électrique

Besoin d'une location longue durée d'un véhicule électrique ?

Publié le 10 Septembre 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.