L’ONSE révèle les chiffres de la sécurité électrique
Actualités

L’ONSE révèle les chiffres de la sécurité électrique

Lecture en 2 min

Publié le 27 Juillet 2022

Le saviez-vous, 85% des installations électriques domestiques de plus 15 ans comportent au moins une anomalie électrique. Prise de terre défectueuse, appareils vétustes, risques de de contacts directs avec des éléments sous tension, mauvaise liaison équipotentielle… Ces anomalies les plus courantes en 2021 sont révélées par l’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE). Le manque de sécurité est alarmant ; et les risques d’électrisation et d’électrocution sont bien réels… Le point dans cet article signé IZI by EDF.

La sécurité et le confort : les enjeux des installations électriques domestiques

Le baromètre 2021 de l’ONSE a fait apparaître plusieurs constats :

  • Les installations électriques se dégradent avec le temps et présentent des anomalies importantes (dispositifs vétustes, défaillants ou absents par rapport à la norme électrique en vigueur, la NF C 15-100)
  • Les installations électriques des anciens logements ne sont plus adaptées aux besoins actuels en équipements électriques (multimédias, électroménagers, borne de recharge électrique…)
  • Les occupants ne respectent pas toujours les règles de sécurité (multiprises en cascade, ajout de prises…)

De ces constats découlent deux enjeux incontournables pour le bien vivre chez soi : la sécurité des personnes et des biens, et le confort d’une installation électrique fonctionnelle et accessible.

maquette maison en bois avec ampoule

À la maison, quels sont les principaux risques liés à l’électricité ?

Le baromètre de l’ONSE révèle en 2021 que :

  • 3 000 blessures par électrisation ont été déclarées
  • 30 à 40 personnes sont décédées par électrocution 
  • 340 000 déclarations de dommages électriques ont été portées à connaissance auprès des assurances

En cause, les risques de surtensions sur le réseau électrique (foudre, variation de tension), de surintensités à l’échelle du logement (par exemple trop d’appareils branchés au même endroit) et de défaillances de certains équipements électriques encore branchés.

pictogramme haut voltage electricite

Comment diminuer les risques électriques ?

Deux solutions permettent actuellement de diminuer les risques de surtension, de surintensité et les mauvaises habitudes à la maison :

  1. Le diagnostic électrique obligatoire depuis 2018 pour tout logement loué ou en vente, une solution préventive qui a pour but d’informer le futur locataire ou acquéreur de l’état de l’installation électrique du bien qu’il s’apprête à occuper
  2. La remise en sécurité du logement existant en 6 points de sécurité (présence d’une prise de terre fonctionnelle et sécurisée, dispositifs de protection au tableau électrique, respect des volumes de sécurité dans les salles d’eau…).

Vous êtes propriétaire ou bailleur ? La sécurité des occupants de votre logement est en jeu. Privilégiez des travaux de rénovation électrique avec tous les standards d’une mise aux normes (circuits refaits à neufs, GTL, coffret de communication) pour plus de protection et de confort au quotidien !

A tester : notre quiz spécial sur la sécurité électrique !

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.