La Wallbox : peut-on l’installer soi-même ?

Partager sur

installer-wallbox

Les statistiques sont formelles : vous êtes 80 % à recharger votre véhicule électrique chez vous. Il est donc naturel de s’intéresser aux différentes bornes de recharge individuelles existant. Parmi elles, la Wallbox qui permet des charges sécurisées et plus rapides. Si vous avez quelques aptitudes manuelles, vous vous demandez sans doute si vous ne pourriez pas installer vous-même votre Wallbox. Est-ce possible ? La réponse dans notre article !

Faut-il être un technicien qualifié pour installer une Wallbox chez soi ?

Pour répondre à cette question, il faut regarder du côté de la réglementation en vigueur. Et celle-ci dit une chose : l’installation d’une borne de recharge doit respecter la norme électrique NF 15-100. À partir du moment où vous connaissez cette norme sur le bout des doigts et que vous savez l’appliquer aux Infrastructures de Recharge pour Véhicules Electriques (IRVE), vous pourriez installer votre borne vous-même.

Attention : si la puissance de recharge de votre borne dépasse les 3.7 kW, le décret du 12 janvier 2017 vous contraint à faire appel à un électricien ayant suivi la formation IRVE.

Conséquence : si votre Wallbox affiche une puissance de 7.4 kW, vous ne pourrez pas l’installer vous-même si vous n’êtes pas un professionnel. Sachez que si vous vous y risquez malgré tout et que vous rencontrez des problèmes importants, votre assurance pourrait bien ne pas vous suivre… Le même raisonnement s’applique à votre véhicule électrique. Si vous le rechargez à une borne qui ne respecte pas la réglementation et que cela l’endommage, le constructeur a le droit de remettre sa garantie en question.

Bon à savoir : en recourant à un électricien agréé pour l’installation de votre Wallbox, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30%.

Bon à savoir n°2 : si la question se pose au sein d’une entreprise, c’est encore plus simple ! L’installation de la borne doit obligatoirement être réalisée par un professionnel certifié, quelle que soit la puissance de recharge.

L’installation complexe de la Wallbox

Les électriciens détenteurs de la qualification IRVE sont habilités à installer les Wallbox chez les particuliers. Ce qui est logique quand on sait que d’un modèle de voiture à l’autre, les spécificités techniques peuvent varier, et rendre l’installation de la borne de recharge d’autant plus complexe.

Il est par exemple nécessaire de brancher la Wallbox à une section spécifique du tableau électrique si on veut bénéficier d’un courant plus fort que celui délivré par les prises domestiques ordinaires.

La Wallbox est conçue pour vous garantir une sécurité optimale, il serait donc dommage (et préjudiciable) de ne pas la brancher correctement à votre tableau électrique) !

Combien coûte l’installation d’une Wallbox ?

Il faut compter entre 250 et 1600 € pour qu’un technicien installe votre borne chez vous. Ce tarif comprend le prix du disjoncteur ainsi que celui du différentiel, la borne et les différentes protections dont vous aurez besoin.

En revanche, ce qui n’est pas compté, c’est l’intervention du technicien. Vous pouvez donc ajouter 700 € aux tarifs indiqués. Ce montant comprend l’évaluation de la capacité énergétique, les tests de charge et les raccordements obligatoires.

A quoi sert la Wallbox ?

Vous le savez, votre véhicule électrique ou votre hybride rechargeable est équipé d’un moteur électrique. Ce qui signifie que pour pouvoir rouler, votre véhicule doit « faire le plein » d’électricité plus ou moins régulièrement pour recharger la batterie (c’est elle qui alimente le moteur).

Pour recharger votre véhicule, vous disposez de plusieurs solutions :

  • Vous rendre dans une station de recharge ;
  • Trouver des parkings de magasins ou des aires d’autoroutes dotées de bornes ;
  • Equiper votre domicile d’une borne de recharge.

La Wallbox est l’une des bornes de recharge que les particuliers peuvent installer chez eux.

Comment fonctionne une Wallbox ?

Le boîtier mural de votre borne est raccordé au réseau électrique. Il se sert de l’électricité de votre réseau pour recharger la batterie de votre voiture. Pour que celle-ci « reconnaisse » le courant, il faut que la borne le convertisse.

Lorsque vous utilisez une prise domestique simple pour effectuer votre recharge, l’électricité passe d’abord par le convertisseur interne de votre véhicule. Il porte le nom de « chargeur embarqué ».

Utiliser une Wallbox permet de sauter cette étape. 

Les 4 avantages de la Wallbox

  • La praticité : tous les utilisateurs de la Wallbox vous le diront. C’est très pratique ! Imaginez plutôt : vous rentrez du travail le soir, vous branchez votre véhicule et le lendemain, votre petit bolide est de nouveau prêt à prendre la route ! L’utilisation de cette borne permet aussi d’augmenter votre confort. Vous pouvez, selon le modèle de votre voiture, programmer la mise en route du chauffage ou de la climatisation (pendant la recharge). Ainsi, lorsque vous montez dans votre véhicule, vous profitez d’une température optimale dès les premières minutes. En adoptant cette astuce, vous évitez à la batterie de piocher dans ses réserves pour chauffer ou refroidir votre voiture.
  • Des économies et la protection de l’environnement : vous pouvez faire d’une pierre deux coups en rechargeant votre véhicule à une Wallbox. D’une part vous pouvez bénéficier des heures creuses et faire des économies, et d’autre part vous pouvez participer à soulager le réseau en utilisant l’application Z.E. Smart Charge de Renault. L’application vous indique à quel moment l’offre d’électricité est plus importante que la demande.
  • Une sécurité renforcée : grâce à ses composants électroniques spécifiques, la Wallbox vous avertit des risques de surchauffe, d’électrocution et des pics de tension pouvant survenir. Cela vous permet de prévenir les charges de mauvaise de qualité de votre batterie, et vous évitera des accidents domestiques. La Wallbox étant dotée d’un système d’autodiagnostic, ce dispositif est capable de délivrer une forte puissance sans que cela fasse courir le moindre risque à votre installation électrique, les membres de votre famille ou votre maison. Et ce pendant toute la durée de votre charge. Les composants ont été conçus dans le but d’empêcher tout risque de surtension.
  • Un temps de charge plus court : la borne Wallbox se veut plus rapide que votre prise standard pour recharger votre véhicule. Comme la puissance qu’elle délivre est plus importante que celle d’une prise classique, le temps de charge est écourté. À titre indicatif, sachez que la ZOE a besoin de 10h de charge sur une Wallbox pour atteindre une autonomie de 395 km, quand il lui en faudra 25h minimum avec une prise classique. Pour la Twingo Electric, comptez 4 h de charge avec une Wallbox, pour 15 h avec une prise standard.

Une Wallbox peut-elle charger plusieurs véhicules ?

Avec votre borne, vous ne pouvez recharger qu’un seul véhicule à la fois. Si vous voulez recharger deux véhicules à la suite, regardez donc le type de câble de recharge dont vous disposez. Si c’est un câble de type 2, vous pourrez recharger plusieurs véhicules sur votre Wallbox, quelle que soit leur constructeur (cela a été rendu grâce à la normalisation européenne du câble).

Comment installer une borne de recharge chez soi ?

Les bornes de rechange à installer chez soi sont les Wallbox d’une puissance de 7 kW. Il est également possible d’installer des bornes de 11 kW si votre compteur électrique le permet.

Pour commencer, il convient donc de contacter votre fournisseur d’énergie pour connaitre la puissance disponible de votre compteur. 

Notez qu’en plus de l’achat de la borne de recharge en elle-même, vous aurez aussi à vous équiper d’un disjoncteur et d’un interrupteur différentiel.

Avant d’intervenir sur votre compteur électrique, veillez à bien couper le courant. Une bonne pratique consiste à installer le disjoncteur et le différentiel à un nouvel emplacement. Cela vous aidera à mieux distinguer l’équipement de la borne de recharge du reste de votre installation électrique.

Il faut ensuite procéder au raccordement des fils électriques.

Lorsque vous fixerez votre borne sur votre mur, assurez-vous qu’elle tient vraiment en place. En fonction de la Wallbox choisie, celle-ci pourra être installée en intérieur ou en extérieur, en monophasé ou en triphasé. Vous aurez aussi à prévoir l’acquisition d’un câble de recharge compatible avec votre borne et votre véhicule. Portez particulièrement votre attention sur le connecteur (type 1, type 2, prise CSS ou prise Chademo).

Comment vérifier la puissance disponible de son compteur électrique ?

Connaître la puissance disponible de votre compteur vous permettra de déduire la puissance consommée maximale au plus fort de vos consommations. Et vos pourrez connaître la puissance dont pourra disposer votre borne de recharge. Cette information est essentielle, car une fois branchée, votre borne sera l’élément le plus gourmand en électricité de votre logement.

A titre indicatif, sachez qu’une borne de 11 kW consomme autant d’énergie que 11 petits radiateurs électriques ! Si la puissance disponible ne suffit pas à alimenter votre borne, sachez que vous pouvez en demander l’augmentation à votre fournisseur d’énergie.

Voici un petit exemple de calcul :

Partons du principe que vous avez une installation monophasée. Cherchez sur votre disjoncteur principal son ampérage. Une fois que vous l’avez repéré, appliquez la formule suivante :

U x I.

C’est-à-dire que vous multipliez l’ampérage du compteur par son intensité, en volts. Par exemple : 40A x 230 V = 9.2 kw.

Soustrayez ensuite la puissance maximale que vous consommez en instantané. Imaginons que vous ayez 3 radiateurs de 1 kw, 1 four à micro-ondes de 1kw, 1 lave-linge d’1 kw, cela signifie que votre borne de recharge bénéficiera d’environ 4kw pour être alimentée.

Bon à savoir : il est possible de coupler certaines bornes avec un module de gestion de charge dynamique. Celui-ci permet de calculer la puissance que vous consommez et d’alimenter votre borne avec toute la puissance disponible qu’il vous reste. Grâce à ce dispositif, vous êtes sûr de pouvoir recharger votre borne à la puissance maximale disponible. Non seulement vous gagnez du temps, mais vous êtes sûr que votre installation électrique ne peut pas disjoncter !

Bon à savoir n°2 : pour une installation monophasée, vous aurez besoin d’un interrupteur différentiel de type A Hi, 30 mA, 2P ou 1P +N, 40 A maximum. Votre disjoncteur doit lui présenter les caractéristiques suivantes : Courbe C minimum, avec un pouvoir de coupure 3kA minimum, 2P ou 1P + N, 16 à 40 A. Il est conseillé de choisir un disjoncteur de 3 à 8 A en plus que le courant nominal de votre borne. Il n’y a pas de spécifications particulières concernant le déclencheur à émission de courant.

Si vous avez une installation triphasée, vous aurez besoin d’un d’interrupteur différentiel de type B, 30 mA, 4P, 40A maximum. Dans certains cas, un câble de type A peut suffire, cela dépend de votre borne de recharge (les bornes KEBA et ALFN supportent les câbles de type A). Pour les deux autres appareils, les spécifications ont identiques à celles d’une installation monophasée.

A quoi ressemblera la Wallbox de demain ?

Si l’électrique n’en est qu’à ses débuts, la Wallbox semble promise à un avenir prometteur. Les concepteurs prévoient en effet de vous permettre de recharger votre voiture électrique et de restituer ensuite de l’électricité au réseau, ou d’alimenter l’installation électrique de votre logement. Ces deux opérations portent le nom de « vehicle-to-grid » (V2G) ou de « vehicle-to-home » (V2H).

Il s’agit du principe de recharge bidirectionnelle. Le principe est simple : même lorsque votre véhicule est chargé, il reste branché (c’est notamment ce qui arrive lorsque vous rechargez votre voiture la nuit). Avec cette nouveauté, l’électricité pourrait être réinjectée dans le réseau, ou dans votre logement.

Cela vous permettrait de soulager le réseau en rechargeant votre véhicule la nuit, puis d’utiliser cette énergie pour approvisionner votre maison en électricité (V2H) ou en participant à l’équilibre entre l’offre et la demande d’énergie à l’échelle locale ou nationale (V2G).

Bon à savoir : lorsque le rapport entre demande d’énergie et offre électrique s’inscrit dans l’équilibre, les tarifs sont plus bas et tout le monde profite d’une alimentation plus fiable. Cet équilibre permet aussi d’augmenter la quantité d’électricité venant des énergies renouvelables. En outre, le surplus d’énergie peut être revendu au réseau.

Borne de recharge

Installation d'une borne de recharge

Publié le 6 Juillet 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.