Interrupteur automatique : rôle, prix, installation
Électricité

Interrupteur automatique : rôle, prix, installation

Lecture en 4 min

Publié le 23 Août 2022

Une installation électrique domestique sécurisée garantit la tranquillité des occupants. Vous souhaitez désormais améliorer votre confort au quotidien ? L’installation d’un interrupteur automatique se présente comme la solution idéale pour commander l’éclairage depuis plusieurs endroits stratégiques, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. IZI by EDF fait ici le point sur le fonctionnement, le prix, les emplacements et branchements nécessaires d’un interrupteur automatique !

Comment fonctionne un interrupteur automatique ?

L’interrupteur automatique désigne un appareil permettant d’allumer une lampe dès que l’on passe à proximité. Généralement, l’interrupteur automatique embarque un détecteur de présence / mouvement infrarouge à l’emplacement du bouton.

Placé aux bons endroits, ce petit boîtier intelligent améliore votre sécurité en éclairant les zones à risques au moindre passage. Il peut notamment servir à signaler une marche, un plafond abaissé, un sol en pente… On l’utilise aussi pour dissuader les tentatives d’intrusion.

Escalier maison eclairage

Un interrupteur automatique permet d’autant plus de réduire votre consommation électrique et à faire des économies d’énergie. Les points d’éclairage ne s’allument que quand vous êtes présent. Vous luttez alors contre le gaspillage énergétique en évitant les lumières laissées allumées par oubli.

L’installation d’un interrupteur automatique permet un gain de confort. La lumière s’allume dès que vous rentrez dans une pièce et s’éteint quand vous en sortez. C’est la solution idéale pour les pièces de passage (couloirs, escaliers) dont l’intensité lumineuse est faible ; très pratique quand on a les mains pleines. La pose d’interrupteurs automatiques favorise aussi l’ergonomie des logements adaptés aux personnes à mobilité réduite.

cta]

Combien coûte un interrupteur automatique Legrand, Hager et Schneider ?

Dans le commerce, différents modèles d’interrupteur automatique sont disponibles. La fourchette de prix reste large avec des premiers modèles à partie de 15 € et d’autres beaucoup plus élaborés à plus de 150 €.

Cette différence s’explique par la qualité du capteur définissant la portée et l’angle de détection. La sensibilité et les fonctionnalités de programmation de l’appareil augmentent évidemment aussi les prix. Le mieux est d’éviter les modèles premiers prix (gammes bon marché) qui manquent souvent de précision et ne sont pas durables dans le temps.

Parmi les modèles de références, on peut citer les robustes interrupteurs automatiques de la marque Legrand à partir de 80 €. Hager propose un modèle complet prêt à installer à 100 €. La marque Schneider a également dans son catalogue toute une gamme de détecteurs de présence / mouvement dès 50 €. Comparez les modèles pour choisir l’interrupteur automatique qui correspond à votre projet.

Pour vos espaces extérieurs, vérifiez bien que l’interrupteur automatique supporte l’humidité, les variations de températures et de luminosité. D’autres solutions existent comme la pose d’interrupteurs lumineux ou d’interrupteurs crépusculaires qui fonctionnent selon la lumière du jour. Avec la domotique, les interrupteurs automatiques deviennent encore plus performants, avec par exemple, la possibilité de les piloter à distance.

Comment brancher un interrupteur automatique ?

Avant d’installer votre interrupteur automatique, il faut déterminer son emplacement en fonction de la zone qu’il doit éclairer. Sa hauteur conseillée se situe à 1m20. Le point d’éclairage se positionne au-dessus d’un lieu de passage, à l’entrée d’une pièce, aux deux extrémités d’un couloir ou d’un escalier.

Vérifiez à ce qu’aucun obstacle ne puisse gêner sa détection de mouvement. Pour éviter toutes interférences, placez-le loin des sources de chaleur ou des surfaces réfléchissantes. Vous pouvez maintenant commencer l’installation en tâchant au préalable de couper le courant pour éviter tout risque d’électrocution.

reglages interrupteur avec tournevis

Si vous optez pour le remplacement d’un interrupteur déjà présent, son montage sera beaucoup plus simple. Il suffit de démonter l’ancien interrupteur et de le remplacer.

Dans le cas où vous souhaitez le poser à un nouvel emplacement, il faut :

  1. Créer son boîtier d’encastrement et tirer le câblage nécessaire depuis le tableau principal jusqu’au point d’éclairage
  2. Repérer les différents fils électriques et les connecter avec les bornes du nouvel interrupteur
  3. Respecter les règles de polarité et suivre les indications du fabricant. 
  4. Serrer les câblages et remettre le tout en place dans le boîtier.
  5. Fixer le tout et clipser la plaque de finition.
  6. Vérifier le bon fonctionnement de l’appareillage
  7. Effectuer les réglages nécessaires

En général, il est possible de régler la distance de détection et la durée de l’allumage. On les retrouve principalement pour éclairer un jardin, un balcon, l’entrée de la maison, les pièces aveugles, les salles d’eau, le grenier ou encore le garage.

La pose d’un interrupteur automatique demande quelques compétences techniques et un respect total des normes de sécurité. Simplifiez-vous la vie en installant les détecteurs de mouvement / présence là où ils s’avèrent utiles. Vous n’avez aucune base en électricité ? N’hésitez pas à solliciter un professionnel pour installer votre interrupteur automatique !

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.