Ce qu’il faut savoir sur l’interrupteur minuterie

Partager sur

interrupteur-minuteur-blanc

Vous avez déjà probablement vu ou entendu parler d’interrupteurs émettant un bruit de tic-tac, tel un minuteur de cuisine. Ce sont des interrupteurs minuterie, plus couramment appelés interrupteurs temporisés ou automatiques. Leur particularité ? Éteindre la lumière au bout d’un certain temps… Et réaliser des économies d’énergie !

Qu’est-ce qu’un interrupteur minuterie ?

Tout comme un interrupteur électrique classique, il s’agit d’un point de commande unique qui permet d’allumer une source d’éclairage en appuyant sur un bouton ou en tournant celui-ci. Seule différence : la lumière s’allume pour une durée limitée prédéterminée. C’est de là que vient son qualificatif « minuterie ».

Une fois ce temps écoulé, la lumière s’éteint grâce à l’ouverture automatique du circuit électrique.

Les différents types d’interrupteurs

Il existe plusieurs types d’interrupteurs automatiques avec des fonctionnalités différentes en fonction de l’usage de la pièce que vous souhaitez éclairer :

  • À détection automatique
  • À extinction automatique
  • Les interrupteurs variateurs
  • Les interrupteurs lumineux
  • Les interrupteurs à voyant témoin
Guide équipements électriques

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Guide équipements électriques

Besoin d’aide pour vos travaux ?

Faites nous votre demande de devis afin d’élaborer votre projet ensemble.

Demander un devis

Interrupteur à détection automatique :

Pas besoin d’appuyer sur un bouton, ce type d’interrupteur s’allume et s’éteint de manière autonome. Un capteur de présence lui indique qu’une personne est entrée dans la pièce où il est installé. La lumière reste allumée pendant une certaine durée programmée au préalable, puis s’éteint automatiquement une fois le temps écoulé.

Certains minuteurs peuvent même s’éteindre manuellement avant la fin du temps programmé si vous quittez la pièce avant son écoulement. Cela permet de ne pas gaspiller d’énergie.

Interrupteur à extinction automatique :

Cet interrupteur s’allume en appuyant sur un bouton poussoir mais s’éteint automatiquement lorsqu’il ne détecte plus aucune présence dans la pièce où il se trouve. La durée d’allumage se programme en amont.

Interrupteurs variateurs :

Ils offrent une fonctionnalité supplémentaire : le réglage de l’intensité de la lumière. Cela peut être pris en compte pour l’endroit où vous souhaitez l’installer. Certains interrupteurs à minuterie peuvent d’ailleurs s’éteindre progressivement, vous alertant ainsi sur leur extinction proche. Un bon moyen pour ne pas se retrouver subitement dans le noir !

Interrupteurs lumineux :

Cet interrupteur est équipé d’un voyant qui vous permet de le repérer dans l’obscurité. Dès que vous l’activez, son voyant s’éteint pendant la durée de son fonctionnement.

Une minuterie intégrée au tableau électrique :

Enfin, autre possibilité : installer la minuterie directement sur votre tableau électrique. C’est ce que l’on appelle les interrupteurs modulaires ou interrupteurs horaires.

Le module se place sur le tableau à côté du disjoncteur divisionnaire protégeant le circuit de l’éclairage que l’on veut minuter. Il commande l’ensemble du circuit et l’effet est le même qu’avec un interrupteur à minuterie. Cela est pratique notamment pour un local lorsque celui-ci est peu fréquenté (une cage d’escalier par exemple).

NB : ne pas oublier de suivre les règles de la norme C 15-100 lors de son installation !

Comment s’en servir ?

Le principe est simple :

  • S’il s’agit d’un interrupteur à bouton poussoir, il suffit d’appuyer sur le bouton pour activer l’éclairage. Cette activation ferme le circuit électrique et fait démarrer la temporisation. À la fin du temps programmé, le circuit s’ouvre à nouveau et la lumière s’éteint.
  • S’il s’agit d’un interrupteur à bouton tournant, vous devrez simplement tourner le bouton pour activer l’éclairage, dans les mêmes conditions que celles décrites ci-dessus.

Combien de temps dure le minuteur ?

La minuterie de ce type d’interrupteur peut durer plusieurs secondes à plusieurs minutes selon le réglage prédéfini. Dans certains cas, il est même possible de laisser la lumière allumée pendant 1h.

Vous pouvez donc tout à fait déterminer le temps que vous souhaitez faire durer l’éclairage à travers le choix de votre modèle d’interrupteur. Cela dépendra de vos besoins en lumière dans la pièce où vous installerez l’interrupteur. Découvrez comment changer votre interrupteur facilement.

Par exemple, plusieurs minutes seront nécessaires dans une pièce telle que des toilettes. Dans un couloir, plusieurs secondes suffiront.

Attention au temps de réglage ! Si vous prévoyez un temps trop court par rapport à l’usage, cela pourra être un inconvénient car vous vous retrouvez dans le noir pas forcément au moment opportun. Et si le temps défini est trop long, le bénéfice en termes d’économies réalisées ne sera pas au rendez-vous car la lumière restera allumée plus que nécessaire.

Où l’installer ?

Les interrupteurs minuterie peuvent aussi bien convenir pour des lieux publics ou des lieux partagés au sein d’un bâtiment, que pour des lieux de travail ou votre propre logement.

Leur principal avantage étant de faire des économies d’énergie, ils conviennent très bien dans les lieux sombres ou sans fenêtres avec beaucoup de passage : long couloir, escalier, cour, cave…

Vous pouvez aussi équiper d’interrupteur minuterie les lieux où l’on reste peu de temps et où l’on risque souvent d’oublier d’éteindre la lumière : toilettes, mais aussi local poubelle, local à vélo. Pensez aussi à en équiper votre penderie ou votre dressing, pour éclairer vos vêtements le temps de choisir votre tenue du jour.

D’autre part, il est plus sain de ne pas avoir à appuyer sur un bouton si l’on pense à l’éclairage d’un local poubelles, mais aussi à des toilettes partagées. Ce type d’interrupteur s’avère aussi particulièrement adapté en période de crise sanitaire pour éviter les contacts. Seul inconvénient : si le détecteur est très sensible, la lumière peut s’allumer (inutilement) au passage d’un animal.

Enfin, si vous l’installez en extérieur, pensez à vous munir d’un interrupteur étanche avec un indice de protection d’au moins 45 (IP 45).

Les douilles à minuteur

Il existe aujourd’hui des douilles pour ampoules munies d’un minuteur. Celui-ci est installé directement sur la douille. Il vous permet ainsi de conserver votre ampoule ainsi que votre interrupteur tout en y ajoutant les bénéfices d’une minuterie. Une solution pratique et peu chère si vous ne souhaitez pas remplacer votre interrupteur.

Guide équipements électriques

Installation, remplacement et déplacement de prise électrique

Publié le 19 Avril 2021

Obtenez un devis

Recevez rapidement un devis sur-mesure

Les données sont collectées par IZI by EDF en vue de vous proposer un devis commercial gratuit. Vous disposez du droit de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique bloctel.gouv.fr. Plus d'infos : Charte de traitement des données IZI by EDF

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.