Comment reconnaître une prise électrique aux normes ?
Prise

Comment reconnaître une prise électrique aux normes ?

Lecture en 3 min

Publié le 14 Juin 2022

-

En France, des millions de logements sont équipés d’une installation électrique non conforme aux normes électriques en vigueur, notamment les maisons anciennes. C’est votre cas ? Comment reconnaître une prise électrique aux normes ? Éclairage dans cet article signé IZI by EDF !

Prise conforme : votre installation électrique reliée à la terre !

Imaginons qu’une alimentation électrique fonctionne comme une rivière qui se dirige d’un point A à un point B en continu. Chaque fil électrique canalise l’électricité qui passe. Chaque appareil électrique que vous utilisez assure une résistance au flux du courant électrique. Mais lorsqu’il y a une brèche dans le flux de courant, le passage du courant peut traverser le corps de la personne qui utilise l’appareil électrique qui risque l’électrocution.

Mettre à la terre son installation électrique domestique vous protège des risques d’électrocution ou d’électrisation. En cas de détérioration d’un fil électrique ou en cas de défaut d’isolation d’un appareil électrique, le courant électrique est immédiatement évacué par un circuit dédié, jusqu’à la terre (bien souvent via une liaison équipotentielle, un bornier de terre et un piquet de terre). Les prises de courant 2T + T (prises de terre) sont alors raccordées entre elles par des fils de terre (jaunes et verts), protégées au tableau électrique par un interrupteur différentiel de 30 mA de type A ou AC.

La mise à la terre n’est pas une option, mais bien une obligation imposée par la norme électrique française NF C 15-100 depuis 1969 pour les pièces d’eau uniquement et depuis 1991 pour l’ensemble des logements (pièces d’eau et pièces sèches). La norme oblige chacun d’installer des prises de terre dans son logement neuf ou faisant l’objet d’une rénovation électrique complète (mise aux normes de l’électricité).

prise electrique aux normes

Prises électriques aux normes : que dit la NF C 15-100 ?

Les prises électriques (au même titre que les points lumineux et les interrupteurs) sont actuellement régis par la norme NF C 15-100, régulièrement mise à jour ; la dernière en date étant de 2015. Plusieurs règles obligatoires encadrent la conception, la pose et l’entretien des prises de courant ainsi que l’ensemble des installations électriques domestiques. L’objectif de la norme ? Garantir la sécurité des bâtiments, des occupants et vous couvrir en en cas de dysfonctionnement ou malfaçon. Une assurance tient en effet compte des minimas imposés par la NF C 15-100.

La norme définit notamment le nombre de prises de courant à installer par type de pièce (séjour, cuisine, salle de bain, chambre, autre) et par surface (salon de moins de 28 m², salon de plus de 28 m² par exemple). La norme indique également les distances à respecter (positionnement des prises et des interrupteurs).

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Nombre de prises électriques par circuit

Vous souhaitez rénover votre installation électrique et remplacer vos prises sans terre par des prises de courant 2T + T ? La NF C 15-100 vous impose un nombre minimum de prises de confort par circuit, raccordées par un câblage spécifique :

  • séjour de moins de 28 m² : 5 prises
  • séjour de plus de 28 m² : 7 prises
  • cuisine de moins de 4 m² : 3 prises
  • cuisine de plus de 4 m² : 6 prises
  • chambre à coucher : 3 prises
  • salle de bain : 1 prise
comment reconnaitre prise electrique normes

Disjoncteur de prise 16A ou 20A : lequel choisir ?

Deux types de circuits sont par ailleurs réglementés par la NF C 15-100 :

  1. Un circuit de 8 prises électriques maximum, protégées par un disjoncteur de 16A et une filerie de 1,5 mm²
  2. Un circuit de 1 prises de courant maximum, protégées par un disjoncteur de 20A et une filerie de 2,5 mm²

La puissance du disjoncteur dépend donc du nombre de prises installées par circuit électrique.

La liaison à la terre d’une prise de courant : quelques points de contrôle

Vous ne savez toujours pas différencier une prise électrique sans terre d’une prise de terre ? Pas de panique, IZI by EDF vous donne quelques astuces pour contrôler vos prises à la maison :

  1. La prise doit être équipée d’une borne de terre. Vous pouvez en principe enfoncer la prise électrique dans deux bornes (une phase et une neutre) et une autre borne mâle qui dépasse de la prise (c’est elle qu’on appelle « terre »),
  2. Une fois que vous avez démonté la prise, il vous faut vérifier la tension de la prise de terre, à l’aide d’un multimètre. La tension doit être de 230 V, entre la terre et la phase et de 0 V entre la terre et le neutre. N’oubliez pas de couper le courant au préalable afin d’éviter tout accident électrique. Vous obtenez des valeurs différentes ? La prise de terre n’est pas fonctionnelle (fil mal raccordé, usé ou coupé)
  3. La dernière étape consiste à tester la résistance de terre pour vérifier que votre installation électrique est sécurisée. Cette résistance ne doit pas excéder 100 ohms

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.