Comment sécuriser facilement les prises électriques pour les enfants ?
Prise

Comment sécuriser facilement les prises électriques pour les enfants ?

Lecture en 4 min

Publié le 13 Septembre 2021

-

Si les premiers mois de vie de bébé ne posent pas de problèmes, c’est lorsque votre enfant commence à ramper et donc à explorer son environnement que se pose celui des prises électriques. La majeure partie du temps, les parents installent des cache-prises, mais cette solution peut être complétée par des dispositifs assurant encore plus de sécurité à votre enfant. Parce qu’installer des prises électriques plus sûres, ou protéger celles que vous avez déjà, est une priorité absolue pour la sécurité de votre enfant, IZI by EDF vous explique quelles solutions s’offrent à vous.

Les différents systèmes de protection

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Les cache-prises

Les cache-prises se présentent sous la forme d’un palet de plastique de petites dimensions. Ils sont dotés de deux pitons qui s’enfichent sur votre prise de courant.

Si vous installez des cache-prises, assurez-vous de leur efficacité avant de laisser votre enfant gambader. Evitez par exemple ceux qui se retirent lorsqu’on les tire vers soi. Votre enfant touche à tout, il comprendra rapidement le mécanisme.

Les cache-prises à clef (vous « verrouillez » la prise à l’aide d’une clef) ou à ventouse sont recommandés pour la sécurité des tout-petits.

Bon à savoir : il existe différents modèles de cache-prises, disponibles tant pour les prises de terre que pour les multiprises.

Les prises électriques à sécurité bloquée

Vous pouvez aussi vous tourner vers des prises électriques à sécurité bloquée, telle celles à éclipse. Vous la trouverez sur le marché sous le nom de prise à obturateur. Ce dispositif empêche l’introduction d’objets dans les orifices de la prise. En effet, les orifices sont obturés à l’intérieur de la prise s’il n’y a aucune prise mâle. Votre enfant est donc protégé de toute mise en contact avec l’électricité.

Bon à savoir : si votre installation électrique est récente, vous disposez peut-être déjà de telles prises.

Dans tous les cas, veillez à ce que votre matériel affiche le logo NF. Vous êtes ainsi assuré de répondre à toutes les normes de sécurité en vigueur en France.

Les prises rétractables

Ce sont des prises que vous pouvez cacher derrière un meuble, et que vous faîtes apparaître en fonction de vos besoins en électricité.

Les prises dans la chambre de l’enfant

Les experts recommandent l’utilisation de prises à éclipse et veilleuses cache-prises. Si vous avez des prises au ras du sol, connectez-y les veilleuses. Il n’y a pas de fil électrique : c’est une partie de la veilleuse elle-même qui s’introduit dans la prise. Et pour une installation encore plus sûre, vous pouvez aussi ajouter un système de verrouillage.

Le cas des rallonges et des multiprises

Enfin, pour maximiser la sécurité de votre enfant, rangez les rallonges électriques, ou pensez à les débrancher.

Si vous avez besoin de multiprises, privilégiez celles se présentant sous l’aspect d’une barre.

Veillez à ce qu’aucun point d’eau ne se trouve à proximité de vos prises.

Les solutions « d’attente »

Si vous accueillez un enfant chez vous de manière impromptue, ou que vous n’avez pas pensé à protéger les prises, vous pouvez disposer une plaque murale de protection devant la ou les prises, ou utiliser un ruban de masquage.

Que vous optiez pour le cache-prise, la plaque murale ou le ruban, préférez des accessoires de la même couleur que la prise : votre enfant y prêtera moins attention.

La surveillance des parents

De toute les mesures de sécurité que vous pourrez prendre, la plus efficace de toutes reste votre surveillance 😉. Empêcher votre enfant d’accéder aux prises reste la protection optimale !

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Les 3 causes d’accident chez l’enfant

Bien connu sous le nom de « doigts dans la prise », le risque d’électrisation chez l’enfant est bien réel. Et ce risque est accru lorsque les prises ne respectent pas les normes françaises. C’est peut-être le cas de vos propres prises si celles-ci sont plates, qu’elles n’ont pas de fiche de terre, …

En deuxième place se trouvent les accidents dus à des rallonges. Les parents pensent à débrancher l’appareil électrique, mais la rallonge reste elle branchée.

Enfin, troisième cause de l’électrisation chez l’enfant : une installation électrique vétuste. Il peut s’agir d’un fil dénudé, d’une prise en mauvais état ou déboitée du mur, …

Jusqu’à ce que votre enfant ait deux ans, nous vous conseillons de rester très vigilant et de ne pas quitter votre enfant des yeux s’il rampe dans votre logement. Et lorsqu’il aura un peu grandi, vous pourrez lui expliquer les dangers et le sensibiliser à des règles simples de sécurité.

Que faire en cas d’accident ?

Si votre enfant s’électrocute, emmenez-le tout de suite dans un service d’urgence. Même si la brûlure apparente (visible sous la forme d’une empreinte rouge) semble anodine, c’est surtout à l’intérieur du corps, sur le chemin qu’a parcouru l’électricité, que des brûlures plus graves peuvent être observées. A priori, l’enfant n’est pas hospitalisé, les médecins le suivent plusieurs jours pour éviter les risques de nécrose interne et, le cas échéant, le soigner rapidement.

Les travaux d’électricité en toute sécurité, IZI !

Je lance mes travaux

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.