Comment recharger une voiture électrique sans permis ?

Partager sur

Les voitures sans permis se mettent progressivement à la mobilité verte. En effet, plébiscité par de plus en plus de conducteurs urbains, les voitures sans permis suivent la tendance avec déjà quelques modèles 100% électriques. En maison individuelle, sur les bornes partagées ou en appartement : IZI by EDF vous dit tout sur les modalités de recharge pour une voiture sans permis.  

Recharge en maison individuelle sur prise domestique

Aujourd’hui on retrouve plusieurs modèles de voitures sans permis dotées d’une motorisation électrique : Citroën Ami, Renault Twizy, Aixam e-City… Elles offrent la même qualité de conduite avec un entretien grandement simplifié. La hausse récente du prix des carburants la rend encore plus rentable à l’usage. Elle permet aussi de s’adapter au passage en Zone à Faible Émission qui concerne de plus en plus de centres villes. Bref, la voiture électrique sans permis a de sérieux arguments pour convaincre.

Légalement sa vitesse est limitée à 45 km/h son poids ne dépasse pas les 425 kg. Son autonomie tourne autour de 80 km, ce qui en fait la voiture sans permis idéale pour de petits déplacements du quotidien. Tout le défi va être de miniaturiser la batterie.

Ainsi, la capacité de recharge diffère de celle d’une voiture électrique classique. Sa batterie ne doit pas dépasser la puissance de 6 kWh. Cela se traduit par un chargeur en dessous de 2 kWh. Par conséquent, la recharge d’une voiture électrique sans permis se fait sur une prise domestique classique 220 V type E.

Sa recharge s’avère alors aussi simple que de brancher n’importe quel appareil électrique. Pour une maison ou un logement individuel, pas de souci : la recharge se fait directement sur une prise extérieure ou dans le garage.

Pour plus de sécurité, optez pour une prise renforcée. N’hésitez pas à faire appel aux électriciens experts du réseau IZI by EDF pour vérifier la conformité de votre installation électrique avec la recharge d’une voiture électrique sans permis.

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

Sur les bornes publiques dotées de prise classiques Type E

Sur les bornes publiques, vous devez utiliser celles disposant d’une prise 220 V. Bonne nouvelle, en ville elles sont monnaie courante. Notez que certains modèles de voiture sans permis proposent un adaptateur type T2 pour une recharge compatible avec toutes les bornes. La capacité de recharge reste la même : comptez en moyenne 4 heures pour une session complète.

Partout en France, les bornes de recharge se multiplient pour encourager les déplacements sans émission de CO2. Un argument de plus pour passer à la voiture électrique sans permis.

Pas toujours simple en appartement

Si vous habitez en logement collectif ou en appartement, la recharge sur prise classique peut s’avérer plus compliquée. En effet, il n’y a pas toujours une prise facilement accessible depuis votre place de parking. La recharge via rallonges n’est pas une option envisageable.

Dans ce cas, la solution consiste à faire installer une borne compatible avec la recharge des voitures sans permis. Consultez les conditions d’installation de points de recharge partagés ou en collectivités.

Pour des raisons évidentes, les voitures électriques ont des capacités bridées.  Ainsi, elles ne peuvent pas être rechargées avec la même puissance que les voitures électriques classiques. Les électriciens experts du réseau IZI by EDF restent à votre disposition pour installer chez vous la borne ou la prise adaptée à la recharge quotidienne de votre voiture sans permis.

Publié le 29 Juin 2022

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.