L’Europe mieux équipée en voitures électriques que le reste du monde
Mob' actu

L’Europe mieux équipée en voitures électriques que le reste du monde

Lecture en 4 min

Publié le 14 Avril 2022

-

Alors que le marché mondial de l’automobile est affecté par le manque d’équipements et de matières premières en 2021, les ventes de véhicules électriques ont pratiquement doublé au cours de la même année. En tout, sur les 6,5 millions de véhicules électriques et hybrides vendus en 2021, 4,4 millions de véhicules électriques ont été vendus au cours de l’année dans le monde entier. Mais de tous, l’Europe est le continent le mieux équipé en voitures électriques. C’est du moins ce que laisse entrevoir le bilan annuel publié par le cabinet britannique PwC.

La Chine, le dragon qui sort sa tête sur le marché des véhicules électriques

Selon les chiffres publiés par le cabinet britannique PwC dans son audit annuel de 2021, les voitures électriques se sont mieux vendues en Chine que nulle part ailleurs dans le monde. En effet, avec plus de 2,9 millions de voitures électriques vendues au cours de cette année, la Chine se positionne comme un véritable dragon sur le marché ! La densité de sa population ne peut pas ne pas être prise en compte. Mais cela n’explique pas tout. Par ailleurs, l’équipement en voitures électriques de l’Europe reste plus important que partout ailleurs dans le monde.

Les chiffres de l’adoption de la mobilité électrique en Europe

A ce jour, quand on veut raisonner en termes de part de marché, grâce aux pays du Nord, l’Europe, qui était déjà championne sur le marché des hybrides, reste et demeure la première sur le marché des voitures 100% électriques.

Pour 2021, la Norvège mène la danse

Le pays reste à la première place du classement car la tendance y était clairement aux voitures électriques. En effet, sur 3 immatriculations de véhicules effectuées, 2 concernaient des véhicules électriques.

Cette avancée a été largement favorisée d’une part par le niveau de revenu du pays qui confère un net avantage aux populations et d’autre part, par la politique d’exonération fiscale, la gratuité des péages et de l’immatriculation, la mise à disposition de bornes de recharge gratuite dans certains milieux urbains, les généreuses subventions accordées à l’achat, et plusieurs autres mesures incitatives mises en œuvre par l’Etat norvégien. De quoi conforter le haut niveau d’équipement en voitures électriques de l’Europe.

La Suède et le Pays-Bas gardent le flambeau allumé

Inutile de parler de la Suède et du Pays-Bas où l’adoption de l’électro-mobilité est également en pleine croissance ! Dans ces deux pays, la proportion de véhicules électriques représentait respectivement 20,8 et 18,4% des nouvelles immatriculations au cours de l’année 2021.

La France résolument tournée vers le 100% électrique

En France, les voitures à conduite 100% électrique ont représenté environ 10% des immatriculations dans le pays au cours de l’année 2021. En tout, la France détient 9.8% des parts de marché des véhicules électriques. Au passage, on se rappelle que Paris avait déjà annoncé vouloir en finir avec l’usage du Diesel d’ici à 2034 et avec l’usage de l’essence d’ici à 2030.

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

Chez les Irlandais, on s’attend à voir l’électro-mobilité pénétrer le territoire de manière plus marquée d’ici peu. La vente et la conduite de modèles thermiques pourraient respectivement y être interdites dès 2030 et à partir de 2045. Il y a de grandes chances pour que ces mesures à venir améliorent encore le niveau d’équipement de voitures électriques en Europe.

L’Allemagne qui rafle 13,6% de part de marché

De son côté, avec les 70% de consommateurs allemands ayant décidé de changer leurs habitudes de déplacement pour réduire leur empreinte carbone, l’Allemagne n’a pas à rougir de ses performances. Grâce à son offensive massive dans le secteur, le pays rafle 13,6% des parts de marché.

La tendance est la même chez les Chinois parmi lesquels 97% ont choisi d’opter pour un mode de déplacement plus écologique. On comprendra pourquoi la Chine s’est accaparé de 11% des parts de marché en 2011, dépassant les chiffres de la France.

Etats-Unis et Japon : deux puissances qui tiennent la lanterne

Parce que n’ayant visiblement mis en œuvre aucune politique d’incitations financières, et parce que le manque de bornes de recharge demeure une problématique évidente sur leur territoire, les Etats-Unis et le Japon n’ont pas vraiment su tenir tête à l’Europe dans l’adoption de l’électro-mobilité.

Même si sur les 4.4 millions de voitures électriques commercialisées en 2021, l’américain Tesla possédait 14% des parts de marché, ces deux grandes puissances mondiales semblent prendre plus de temps que les autres pays mentionnés plus haut pour se manifester sur la scène de la mobilité électrique.

Selon le rapport de PwC, les citadines électriques n’ont représenté que 2,7% des ventes aux USA et 0,9% au Japon. PwC indique que comme les Allemands, les Américains préfèrent la marche et le vélo, qui sont des moyens de transport doux.

Cela dit, si les voitures thermiques ont toujours dominé leurs concurrents jusqu’ici, la vapeur peut se renverser d’ici en 2037. On s’attend à voir le nombre de ventes de voitures électriques atteindre des niveaux inédits dans le monde. Reste à savoir si deux vastes territoires pourront rivaliser avec l’équipement en voitures électriques de l’Europe !

Carburer à l'électrique n'a jamais été aussi IZI !

J'installe une borne

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Champs requis *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.