Comment la ville de Lyon se convertit-elle à la voiture électrique ?

Partager sur

comment lyon se convertit a l electrique

Lyon est une ville qui développe depuis des années des solutions pour améliorer la vie des utilisateurs de voitures propres. Cette métropole est d’ailleurs la première à avoir adopté certaines mesures destinées à faciliter la circulation et à réduire les émissions de CO2. Voiture électrique à Lyon : comment la ville fait-elle pour se convertir au mieux à cet enjeu majeur ?

Lyon, précurseur dans la chasse aux véhicules diesel et essence

En 2013 déjà, la ville de Lyon était la toute première à faire l’achat d’une Renault Zoé électrique. Dès cette époque, la collectivité avait pris la mesure de l’enjeu qui se dessinait déjà à l’horizon. Protéger la planète, émettre moins de CO2 dans l’atmosphère … Cela impliquait forcément de miser sur des véhicules propres, électriques et hybrides. Lyon était alors précurseur dans la lutte contre les véhicules diesel et essence.

Aujourd’hui, nombreuses sont les villes à lui avoir emboité le pas. De son côté, Lyon souhaite interdire totalement les véhicules diesel dans les zones à faibles émissions (ZFE) d’ici 2026, démarrant alors le projet de grand ménage dans son parc automobile. Le maire de Lyon, Monsieur Grégory Doucet, a prévu d’y allouer pas moins de 15 millions d’euros d’investissements. De quoi mettre en place des stratégies gagnantes pour démocratiser au maximum la présence de voitures électriques et hybrides. Ce type de mesures permettra de tendre vers un réseau automobile propre en 2035, dans le sens des préconisations de la loi d’orientation des mobilités (LOM) de 2019.

lyon voiture electrique

Déploiement d’un vaste réseau de charge dans le Grand Lyon

Le réseau IZIVIA Grand Lyon souhaite moderniser la présence du parc de véhicules électriques en créant 750 nouvelles places de recharge sur 200 stations. Cela répond aux objectifs de transition énergétique dont la Métropole de Lyon a pris toute la mesure.

Pour répondre à cet enjeu majeur, Lyon s’associe avec Demeter et le groupement IZIVIA, dans un projet de coconstruction d’un vaste réseau de bornes de recharge pour véhicules propres. Le projet s’opère en association avec 59 autres communes du territoire français. Le réseau pourra être accessible tous les jours de l’année, 24h/24. Les bornes proposeront 4 puissances différentes de recharge, afin de répondre à tous les besoins des usagers.

Depuis le début de l’année 2021, IZIVIA Grand Lyon a démarré le chantier en réutilisant près de 80 anciennes bornes du réseau Bluely (le même qui est utilisé à Paris). Grâce à une technique de rénovation performante, ces bornes de charge sont revisitées et améliorées, ce qui permet de ne pas les remplacer.

Les objectifs sont pluriels :

  • la borne Bluely bénéficie désormais d’une puissance accrue, passant de 3 kW à 7 kW,
  • les bornes peuvent recharger toutes les voitures électriques et hybrides rechargeables,
  • l’accès aux bornes est facilité en interopérabilité, autrement dit laissant à l’utilisateur la possibilité de pouvoir accéder facilement aux bornes de recharge des autres opérateurs,
  • le contrôle des bornes électriques à distance et en temps réel afin de pallier tout dysfonctionnement et intervenir rapidement pour remédier à la situation.
vehicule electrique lyon

Voiture électrique à Lyon et renforcement des règles de circulation

Face aux pics importants de pollution que connaissent les grandes villes françaises, Lyon a décidé de réagir. La métropole est une Zone à faibles émissions, ce qui lui permet de renforcer ses règles de circulation. Ainsi, à compter de 2022 les véhicules considérés comme les plus polluants (ayant une vignette Crit’Air 5) ne pourront plus circuler. Les restrictions s’étendront ensuite au fur et à mesure, tout d’abord aux véhicules Crit’Air 4, puis Crit’Air 3 et 2 d’ici l’année 2026.

A cela s’ajoute la présence de voies réservées aux véhicules en covoiturage, sur deux routes en particulier (M6 et M7). Cette infrastructure est novatrice et n’est présente que sur peu de territoires en France. L’objectif est d’inciter les automobilistes à se tourner vers la pratique du covoiturage, plus écologique, pour les véhicules comportant au moins un passager. Les voies réservées sont également proposées aux automobilistes roulant avec un véhicule à zéro émission de CO2, peu importe le nombre de personnes à bord.

Pour inciter encore davantage les lyonnais à utiliser une voiture verte, la métropole accorde des aides supplémentaires. Ces dernières viennent en supplément de la prime à la conversion nationale et du bonus écologique. Il s’agit d’octroyer jusqu’à 5 000 € aux professionnels qui souhaiteraient acheter un véhicule utilitaire léger fonctionnant sans essence ni diesel.

Voiture Électrique

Location longue durée d'un véhicule électrique

Publié le 20 Septembre 2021

Un commentaire, une question ?

Posez votre question
confirmation

Merci pour votre contribution.

Votre commentaire sera soumis à une modération avant d’être publié.

Leave a Reply

Required fields are marked *

Décrivez-nous votre question, commentaire*

Prénom*

Email*

L'adresse mail collectée ne sera pas publiée. Vous serez notifié via cette adresse d'une réponse de nos équipes à votre commentaire. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici.